Facebook dévisse en bourse après la publication de résultats jugés décevants

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook dévisse en bourse après la publication de résultats jugés décevants
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook © Abaca
Le titre du réseau social a plongé de 24% après la clôture à Wall Street hier.

Séance boursière douloureuse hier pour Facebook. Comme le rapporte l'AFP, le titre de la firme créée par Mark Zuckerberg a dévissé de 24%, mercredi 25 juillet, après la clôture à Wall Street. Un effondrement qui a fait fondre la valorisation boursière du groupe d'environ 150 milliards de dollars (128 milliards d'euros) en moins de deux heures. Dans le même temps, la fortune potentielle de son fondateur, actionnaire de référence, a été ramenée à moins de 70 milliards, contre 86,5 milliards à la clôture de la séance d'hier.

À lire aussi
Vivendi finalise l'acquisition du groupe Prisma Media ("Voici", "Télé-Loisirs", "Capital")
Business
Vivendi finalise l'acquisition du groupe Prisma Media ("Voici", "Télé-Loisirs",...
Daniel Kretinsky (CMI France) : "Le projet de fusion de TF1 et M6 mérite d'être salué, soutenu et réalisé"
Business
Daniel Kretinsky (CMI France) : "Le projet de fusion de TF1 et M6 mérite d'être...
Fusion TF1/M6 : L'Autorité de la concurrence promet un examen avec "beaucoup de vigilance"
Business
Fusion TF1/M6 : L'Autorité de la concurrence promet un examen avec "beaucoup de...
Les groupes TF1 et M6 veulent fusionner
Business
Les groupes TF1 et M6 veulent fusionner

En cause, des résultats pour le deuxième trimestre 2018 jugés décevants par les marchés. Ces derniers pourraient pourtant faire pâlir d'envie bon nombre de société cotées. Malgré la multiplication des scandales sur le respect de la vie privée ces derniers mois, notamment autour de Cambridge Analytica, Facebook affiche ainsi une croissance de son chiffre d'affaires de 42% entre avril et juin par rapport à l'année dernière, à 13,2 milliards de dollars. Le bénéfice net, lui, a grimpé à 5,1 milliards (+31%). Au 30 juin, le célèbre réseau social revendiquait 2,23 milliards d'utilisateurs mensuels actifs et 1,47 milliard d'utilisateurs quotidiens actifs.

Pas suffisant pour les marchés qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 13,36 milliards de dollar, 2,25 milliards d'utilisateurs mensuels actifs et 1,49 milliard d'utilisateurs quotidiens actifs. Le bénéfice net lui, affiche un niveau supérieur aux attentes, ce qui n'a pas empêché les marchés de sanctionner durement la firme pour la décélération de la croissance des autres indicateurs.

Les dépenses de sécurité rognent la rentabilité

Commentant ces résultats, Mark Zuckerberg a expliqué que le nombre d'utilisateurs avait pâti notamment de la mise en oeuvre du règlement général de protection des données entré en vigueur en mai dans l'Union européenne (UE), qui renforce les droits des usagers. Le fondateur de Facebook a par ailleurs annoncé que la rentabilité du groupe allait souffrir à terme des dépenses engagées pour mieux contrôler ce qui circule sur le réseau social. "Nous investissons tellement dans nos systèmes de sécurité que cela va commencer à avoir un effet sur notre rentabilité, nous commençons à le voir ce trimestre", a prévenu Mark Zuckerberg.

Facebook
Facebook
Facebook ne supprimera plus "les allégations sur le fait que le Covid-19 a été fabriqué"
Facebook : Après son bras de fer avec l'Australie, le réseau social va investir 1 milliard de dollars dans les médias
Facebook bloque les contenus d'actualité en Australie
Facebook retire un clip de campagne de Donald Trump comportant un symbole nazi
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
"La quotidienne" va passer en hebdo sur France 5
Programme TV
"La quotidienne" va passer en hebdo sur France 5
Crise à Europe 1 : L'humoriste Christine Berrou démissionne après une blague censurée sur Eric Zemmour
Radio
Crise à Europe 1 : L'humoriste Christine Berrou démissionne après une blague...
Crise à Europe 1 : Les salariés votent la grève immédiate
Radio
Crise à Europe 1 : Les salariés votent la grève immédiate
Cyril Féraud arrive dans "Plus belle la vie" ce soir
Séries
Cyril Féraud arrive dans "Plus belle la vie" ce soir
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture des faits divers par les chaînes infos
TV
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture...
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix
Netflix
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix