Facebook : L'Union européenne inflige une amende de 390 millions d'euros au géant américain

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook : L'Union européenne inflige une amende de 390 millions d'euros au géant américain
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Laurent Solly, vice-président de "Meta", invité de "Good Morning Business" sur BFM Business © Abaca
Le groupe Meta (Facebook) a écopé le 4 janvier de deux lourdes amendes pour violation du règlement européen sur les données personnelles (RGPD).

Pour Meta, la maison-mère de Facebook et Instagram, les choses vont de mal en pis. Le groupe est déjà lourdement grippé par la crise qui frappe toutes les entreprises du numérique. L'Union européenne vient de lui porter un nouveau coup. L'autorité irlandaise de protection des données personnelles a infligé à Facebook deux amendes salées, pour un montant total de 390 millions d'euros.

À lire aussi
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur YouTube
Internet
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur...
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le réseau social d'Elon Musk aujourd'hui ?
Internet
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le...
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime Biaggi dans "Zen"
Internet
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime...
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et annoncent des changements radicaux
Internet
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et...

La Commission irlandaise qui agit au nom de l'UE a précisé dans un communiqué que les réseaux sociaux ont enfreint le RGPD, le règlement européen de protection des données personnelles. Précisément, Meta a violé "ses obligations en matière de transparence" et se fondait sur une base juridique erronée "pour son traitement des données à caractère personnel à des fins de publicité" ciblée.

A LIRE AUSSI : "Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité"

Si la somme demandée est conséquente, le groupe de Marc Zuckerberg a échappé à bien mieux, mais aussi à bien pire. La Cnil irlandaise avait initialement suggéré une amende de 26 à 36 millions d'euros. Une première estimation vivement critiquée, notamment par le régulateur français. Au maximum, Facebook s'exposait tout de même à 2 milliards d'euros d'amende pour la violation du RGPD, soit 4% du chiffre d'affaires mondial du groupe.

Une troisième plainte

La sanction européenne s'est basée sur trois plaintes de l'association de défense de la vie privée Noyb. Elle avait accusé Meta de ne pas permettre aux utilisateurs de refuser la publicité ciblée grâce à un raccourci légal. Leur troisième plainte, celle concernant WhatsApp, sera traitée la semaine prochaine. En marge de la première condamnation, l'association s'est félicitée. Elle estime que la décision forcera Meta à mettre en place une option de "consentement oui/non". Les utilisateurs pourraient choisir de refuser la publicité ciblée.

De son côté, Meta se dit "déçu" par cette décision et a annoncé faire appel de la décision, de son fond et des amendes. L'entreprise n'aboutit pas à la même conclusion que Noyb en ce qui concerne la fin de la publicité ciblée et se veut rassurante. "Ces décisions n'empêchent pas la publicité ciblée ou personnalisée" et "les annonceurs peuvent continuer à utiliser nos plateformes pour atteindre des clients potentiels, développer leur activité et créer de nouveaux marchés", précise un communiqué consulté par l'AFP. La bataille juridique se poursuit.

Facebook
Facebook
Meta, maison mère de Facebook, veut créer un concurrent à Twitter
Après Twitter, Facebook et Instagram vont bientôt proposer un abonnement payant
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence artificielle" pour "reproduire les voix" des acteurs pendant la grève à Hollywood
Plateforme
"Road House" : Un scénariste accuse Amazon d'avoir eu recours à "l'intelligence...
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur France 2 ... Les temps forts de la télévision du 16 au 22 mars 2024
TV
Retour de "Mariés au premier regard" sur M6, "Les Segpa" sur C8, "It's a Sin" sur...
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper à la publicité
Plateforme
Amazon Prime Video : À partir du 9 avril, il faudra payer plus cher pour échapper...
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le mardi sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'arrivée de "Camille & images" et Camille Combal le...
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs démarrages de l'histoire de la plateforme en cumulant 153 millions d'heures vues
Séries
Audience Netflix : En 4 jours, cette série trépidante signe l'un des meilleurs...
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle de Nora Hamzawi, la sortie de "CE2", le film de Jacques Doillon, reportée
Cinéma
"Nous nous sommes trompés" : Après les accusations de Judith Godrèche et le tacle...