Meta (Facebook) va licencier 11.000 personnes

Partager l'article
Vous lisez:
Meta (Facebook) va licencier 11.000 personnes
Laurent Solly, vice-président de "Meta", invité de "Good Morning Business" sur BFM Business © Abaca
C'est la première fois que Facebook est concerné par un plan social, qui concerne ainsi environ 13% de ses effectifs.

Séisme en vue pour le réseau social le plus utilisé dans le monde avec près de 3 milliards d'utilisateurs actifs. Mark Zuckerberg, patron de Meta, la maison mère de Facebook, a annoncé ce mercredi 9 novembre sa volonté de se séparer d'environ 13% de ses effectifs, ce qui représente 11.000 emplois. C'est la première fois en 18 ans d'existence que le réseau social au logo bleu est confronté à un plan de licenciements. "Aujourd'hui, je partage certains des changements les plus difficiles que nous ayons faits dans l'histoire de Meta", a confié Mark Zuckerberg au moment de son annonce.

À lire aussi
Les lives Twitch officiellement bannis de l'Assemblée nationale
Internet
Les lives Twitch officiellement bannis de l'Assemblée nationale
Affaires Norman Thavaud et Léo Grasset : Youtube réfléchit à des sanctions contre les deux vidéastes
Internet
Affaires Norman Thavaud et Léo Grasset : Youtube réfléchit à des sanctions contre...
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
Internet
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs
Internet
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs

Un total de 87.000 salariés à travers le monde

Pour rappel, à la fin septembre, les effectifs de Meta s'élevaient à 87.000 salariés à travers le monde. Destiné à faire des économies, ce plan social d'une ampleur inédite est la conséquence de recettes publicitaires en recul et des difficultés actuelles que rencontre Meta dans son projet de création de métavers, avec des investissements massifs qui n'ont pas encore porté leur fruits.

Signe des temps, il y a quelques jours, Twitter, désormais dirigé par Elon Musk, avait déjà annoncé se séparer de la moitié de ses 7.500 salariés. Le milliardaire avait en partie fait machine arrière peu après pour une poignée d'employés "essentiels au bon fonctionnement de l'écosystème de Twitter".

D'autres géants américains comme Alphabet (maison mère d'Amazon), Apple ou Amazon, s'ils n'ont pas opté pour la même stratégie offensive, ont d'ores et déjà annoncé le gel des embauches jusqu'à nouvel ordre.

Facebook
Facebook
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Russie : Le groupe Meta (Facebook, Instagram) banni pour "extrémisme"
Guerre en Ukraine : Facebook autorise dans certains pays les appels à la mort de Vladimir Poutine
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
Johnny Hallyday "vivait mal" sa marionnette dans "Les Guignols" : "Par tous les moyens il essayait de faire arrêter ça"
TV
Johnny Hallyday "vivait mal" sa marionnette dans "Les Guignols" : "Par tous les...
"Candice Renoir" revient sur France 2 avec un épisode spécial le 30 décembre
TV
"Candice Renoir" revient sur France 2 avec un épisode spécial le 30 décembre
"Les masters du rire" : Bruno Roblès de retour à la tête d'une émission ce jeudi 8 décembre sur NRJ 12
Programme TV
"Les masters du rire" : Bruno Roblès de retour à la tête d'une émission ce jeudi 8...
Des journalistes de "Disclose" et Radio France convoqués par la DGSI après une enquête sur l'armée française
Presse
Des journalistes de "Disclose" et Radio France convoqués par la DGSI après une...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
Manon ("Le meilleur pâtissier" 2022) : "Je ne me suis jamais dit que j'allais gagner"
TV
Manon ("Le meilleur pâtissier" 2022) : "Je ne me suis jamais dit que j'allais...