Meta (Facebook) va licencier 11.000 personnes

Partager l'article
Vous lisez:
Meta (Facebook) va licencier 11.000 personnes
Par La rédaction Rédaction
Laurent Solly, vice-président de "Meta", invité de "Good Morning Business" sur BFM Business © Abaca
C'est la première fois que Facebook est concerné par un plan social, qui concerne ainsi environ 13% de ses effectifs.

Séisme en vue pour le réseau social le plus utilisé dans le monde avec près de 3 milliards d'utilisateurs actifs. Mark Zuckerberg, patron de Meta, la maison mère de Facebook, a annoncé ce mercredi 9 novembre sa volonté de se séparer d'environ 13% de ses effectifs, ce qui représente 11.000 emplois. C'est la première fois en 18 ans d'existence que le réseau social au logo bleu est confronté à un plan de licenciements. "Aujourd'hui, je partage certains des changements les plus difficiles que nous ayons faits dans l'histoire de Meta", a confié Mark Zuckerberg au moment de son annonce.

À lire aussi
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur YouTube
Internet
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur...
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le réseau social d'Elon Musk aujourd'hui ?
Internet
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le...
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime Biaggi dans "Zen"
Internet
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime...
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et annoncent des changements radicaux
Internet
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et...

Un total de 87.000 salariés à travers le monde

Pour rappel, à la fin septembre, les effectifs de Meta s'élevaient à 87.000 salariés à travers le monde. Destiné à faire des économies, ce plan social d'une ampleur inédite est la conséquence de recettes publicitaires en recul et des difficultés actuelles que rencontre Meta dans son projet de création de métavers, avec des investissements massifs qui n'ont pas encore porté leur fruits.

Signe des temps, il y a quelques jours, Twitter, désormais dirigé par Elon Musk, avait déjà annoncé se séparer de la moitié de ses 7.500 salariés. Le milliardaire avait en partie fait machine arrière peu après pour une poignée d'employés "essentiels au bon fonctionnement de l'écosystème de Twitter".

D'autres géants américains comme Alphabet (maison mère d'Amazon), Apple ou Amazon, s'ils n'ont pas opté pour la même stratégie offensive, ont d'ores et déjà annoncé le gel des embauches jusqu'à nouvel ordre.

Facebook
Facebook
Meta, maison mère de Facebook, veut créer un concurrent à Twitter
Après Twitter, Facebook et Instagram vont bientôt proposer un abonnement payant
Facebook : L'Union européenne inflige une amende de 390 millions d'euros au géant américain
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Voir toute l'actualité sur Facebook
l'info en continu
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos visages"... La liste complète des nominations
Cinéma
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos...
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois catégories aux César 2024 ?
Cinéma
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...