Facebook perd-il des abonnés en France ?

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook perd-il des abonnés en France ?
Facebook perd-il des abonnés en France ?
Facebook perd-il des abonnés en France ? © Abaca
Selon une étude de eMarketer publiée hier, le réseau social devrait perdre 1,3% de ses utilisateurs en 2019.

Un coup dur pour Mark Zuckerberg en France. Selon une étude publiée par l'agence eMarketer, Facebook devrait perdre 1,3% de ses internautes en 2019. Pour la première fois, le réseau social devrait égarer des adeptes pour établir son nombre d'utilisateurs à 27,6 millions de personnes. De plus, selon les prévisions de la société d'études, cette baisse devrait se poursuivre sur les années à venir. En 2022, moins de la moitié de l'ensemble des internautes français utiliseront encore Facebook.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Instagram et Snapchat en hausse en 2019

L'étude précise que cette tendance est similaire à celle de l'Allemagne, qui doit perdre 0,9% de ses internautes à la fin de l'année, pour atteindre un parc de 25,9 millions de personnes. Cette tendance à la baisse s'explique notamment par la fuite des jeunes utilisateurs. Ces derniers optent désormais pour d'autres réseaux sociaux. En 2020, eMarketer estime que les utilisateurs d'Instagram âgés de moins de 25 ans dépasseront pour la première fois les utilisateurs de Facebook de ce même groupe d'âge.

A titre de comparaison, cette année, le nombre d'internautes français sur Instagram a considérablement grimpé. Il a augmenté de 10,7% pour atteindre un parc de 14,9 millions de personnes. Snapchat est également très apprécié du jeune public. L'application d'échange de photos éphémères comptera à la fin de l'année 16,4 millions d'utilisateurs, soit une hausse de 17,8% par rapport à 2018. Enfin, Twitter ne connaît pas une telle progression, mais affiche tout de même une croissance en nombre d'utilisateurs. En 2019, le réseau social fondé par Jack Dorsey a enregistré une hausse de 2,6%, pour atteindre un nombre de 3,9 millions d'internautes français.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Steph3333

Pourtant, je pense que Facebook est le réseau social le plus agréable à utiliser (peu d'agressivité, choix de ses contacts...). Ca peut être un outil sympa.



Yvonne Pras

Idem!



Charles Dudule

Meeeerde alors...



Simsoland2

jai jamais compris linteret de snapshat, ca reste une journée en ligne et basta et cest mal présenté, insta oui je comprends cest pour le partage de photos , mais bien différent de fb qui est le plus complet



LeMoi

On me disait il n’y a pas si longtemps que Facebook était pour les vieux, Snapchat et Instagram pour les plus jeunes, c’est pas faux.... pourtant des vieux il y en a de plus en plus !



xavier brunet

27,6 millions de personnes? Unique ou pas. J'ai 2 facebook.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Vidéos Puremedias