X-Factor 2x06 : "Musicalement, c'est la fête de la saucisse !"

Partager l'article
Vous lisez:
X-Factor 2x06 : "Musicalement, c'est la fête de la saucisse !"
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

Le logo de "X-Factor"
Le logo de "X-Factor" © DR
C'est parti pour onze semaines de primes en direct ! Ce soir, les douze finalistes de "X-Factor" s'affrontent. Prestations, choix de chanson, décisions des jurés... Passez l'émission au crible en direct avec nous ce soir !

C'est parti pour onze semaines de primes en direct ! Ce soir, les douze finalistes de X-Factor s'affrontent sous l'oeil du public mais aussi de leurs quatre mentors, très impliqués aux côtés de leur candidat. Qualité globale des prestations, justesse de l'interprétation, choix de la chanson, décisions artistiques des jurés... Comme chaque semaine, puremedias.com vous propose de suivre et de commenter l'émission en direct. Rendez-vous dès 20h45 !

20h51. Après une petite intro qui reprend les codes anglais, c'est parti pour le premier prime et le plateau est à la hauteur du plateau britannique ! On regrette peut-être juste la voix off un peu "fluette"... Et après un peu de blabla de Christophe Willem, Veronic Dicaire a la chance d'avoir un petit message enregistré de sa copine Céline Dion qui lui souhaite bonne chance. La jurée québécoise lance un joli « Nan c'est pooo vrai ! ».

Matthew et Vincent en demi-teinte



20h57. C'est Matthew qui ouvre le spectacle ce soir, qui n'a pas peur d'avouer que dans sa petite chambre, il chante avec pour micro... son déo ! Il entame sa prestation avec "I Will Survive" de Gloria Gaynor mais enchaîne sur le hit "Supreme" de Robbie Williams qui sample le premier. Matthew a droit à une petite dizaine de danseurs mais il aurait peut-être eu plus besoin de quelques choeurs sur le refrain. Si on veut vraiment être tatillon, on soulignera que Matthew a du mal à tenir son micro devant sa bouche quand il bouge sur le plateau et le stress n'a pas aidé. « Pour une ouverture, c'était très bien », lance Christophe Willem. « J'ai passé un super moment », reconnaît Olivier même s'il a noté quelques soucis de justesse.

21h05. Vincent est le premier à représenter les plus de 25 ans de Christophe Willem. Le mentor a choisi "Love's Divine" de Seal. Loin de la variété française pour laquelle on se souvient de lui, Vincent s'avère très à l'aise mais l'orchestration manque un peu de punch derrière - et toujours pas de choeurs. La bonne nouvelle, c'est que vocalement, c'est très réussi et que Vincent a clairement été prévenu qu'il devait se calmer sur ses tics nerveux. « J'ai beaucoup de respect pour toi mais je n'ai pas vu de nouvelle dimension dans cette chanson », lâche Olivier et Henry confirme. « Il ne suffit pas de chanter », dit-il. Heureusement, Véronic et Christophe sont là pour le défendre.

Les 2nde Nature se plantent



21h14. Encore un garçon pour la suite et cette fois, c'est Florian, un moins de 25 ans, qui monte sur scène. Florian a amené sa guitare avec lui et il chante un titre très actuel puisqu'il reprend "L'horloge tourne" de Mickael Miro. Plus décontractée et moins exigeante, la chanson passe bien et Florian a l'air à l'aise mais ce n'est pas ce genre de prestation qui fait un gagnant. « J'attendais un peu plus de subtilité dans ta voix », regrette Christophe Willem. « Je pense que tu vas rester très très longtemps », avoue Olivier même si la chanson présentait « zéro risque », un constat confirmé par Henry.

21h20. Enfin un peu de changement avec les groupes d'Henry et ce sont les 2nde Nature qui vont devoir prouver ce qu'ils valent en tant que groupe. Après leur prestation très décevante lors de la maison des juges, la barre va devoir être élevée ! Et pas sûr que chanter "Firework" de Katy Perry soit le choix le plus judicieux, d'autant que l'écossais a du mal avec la justesse de sa partie solo. Et quand le refrain arrive et que tous les garçons chantent ensemble, c'est assez difficile à écouter. La bande-son manque à nouveau de punch et n'aide pas vraiment les garçons. Aïe aïe aïe ! « Vous pouvez être très fiers de vous, mais il y a du travail », dit Véronic. « Les harmonies n'étaient pas juste du tout à la fin », avoue Christophe Willem. Si ce n'était qu'à la fin... « Henry, tu veux un coup de main ? Qu'est-ce que tu nous présentes ? On voudrait quelque chose de plus moderne et ce n'était pas très juste », lance Olivier Schultheis.

Christophe Willem s'en prend à Olivier Schultheis



21h31. Après toutes ces gentillesses, Bérénice est la première des filles à se présenter. Elle chante "Mon vieux" de Daniel Guichard accompagnée uniquement d'une guitare. Le stress de la candidate se ressent mais Bérénice transmet au moins autant d'émotion. « Choix de chanson inattendu mais qui s'est avéré payant », reconnaît Henry. « J'adore ta voix mais je n'adhère pas du tout au choix de chanson et tu vaux tellement mieux que ça », lâche Christophe Willem, qui parle de chanson ringarde et reproche ce choix à Olivier Schultheis.

21h47. On continue avec les filles et Sarah s'essaie au hit actuel "Rolling in the Deep" d'Adele. La bonne nouvelle, c'est que Sarah a une voix assez différente de celle d'Adele pour ne pas être trop comparée à elle. La moins bonne, c'est que sa voix est un peu recouverte par la puissance de la bande-son et qu'elle ne maîtrise pas du tout la voix de tête sur premier refrain. La mise en scène est plutôt jolie avec les danseurs et des écrans en feu. Elle met plus de puissance dans la deuxième moitié mais à côté d'Adele, ça reste un peu fluet. « Il y a un truc qui ne s'est pas passé », regrette Henry. Pour Véronic, Sarah est dans la bonne direction tandis que Christophe reconnaît qu'il s'agit d'un très bon choix de chanson, mais a trouvé que Sarah a trop attendu pour passer la seconde.

« Je trouve ça trop branché à mon goût »



21h55. Après Sarah, la candidate qui lui ressemble le plus, Maryvette, enchaîne. Perchée sur un piano, Maryvette propose une version piano/voix de "Si j'avais un marteau" de Claude François. Avec ce choix, Christophe Willem surfe sur la même vague qu'Olivier Schultheis et sa reprise de Daniel Guichard plus tôt. C'est en tout cas original, très très bien chanté et pas surjoué, contrairement aux habitudes de Maryvette. « Tu m'as emporté », avoue Olivier Schultheis. « Je trouve ça trop branché à mon goût », avoue Henry Padovani qui adhère « à petite dose ».

22h01. C'est la dernière concurrente de Christophe qui suit, Cecile, « l'atout show » selon son mentor. La candidate reprend "Don't Leave Me This Way" de Thelma Houston avec sept danseurs et trois fausses choristes dans un coin. Cécile a quelques petits soucis de souffle parce qu'elle bouge beaucoup plus sur le plateau que les autres candidats mais elle reste juste et énergique. « Fais attention, ne sois pas trop le Christophe Willem féminin », la prévient Olivier Schultheis, mais Christophe ne se laisse pas faire et qui précise que Cécile est la seule qui a dansé ce soir. Cécile, elle, avoue qu'être la Christophe Willem au féminin ne la dérange pas du tout. Véronic et Henry la soutiennent.

« Musicalement, c'est la fête de la saucisse ! »



22h10. Après la débâcle 2nde Nature, Henry annonce un medley pour son deuxième groupe, Omega. Il s'agit en fait d'un mashup entre "Alors on danse" de Stromae et le "Seven Nation Army" des [personnalite_ozap%]White Stripes[/personnalite_ozap%]. C'est original, très bien trouvé et ça fait le show. Seul bémol, les deuxièmes voix sont un peu fausses. « J'avais l'impression que vous chantiez au Stade de France, j'ai adoré ça », avoue Véronic Dicaire, à qui les faussetés vocales n'ont pas échappé. « Presque trop d'énergie » pour Olivier Schultheis, qui leur donne un petit « pas mal ».

22h26. Et on enchaîne avec un autre groupe, les Twem, très attendus. Sur ce coup, Henry a tout compris avec une reprise de "Rhythm of the Night" de Corona, version Hermes House Band. Il y a de la choré, de la bonne humeur, le côté un peu ringard des jumeaux mais c'est précisément là-dessus que joue Henry. Vocalement, malgré un problème de micro apparent, c'est juste et punchy. On les compare aux Jedward en Angleterre, mais ces jumeaux savent chanter, eux ! « J'apprends à vous aimer, on se croyait dans un épisode de Glee », affirme Véronic qui se dit « complètement fan ». « Attention au délire "parade dans le parc d'attractions" », prévient Christophe Willem, qui soutient malgré tout le duo. Quant à Olivier Schultheis, il applaudit le côté show mais vocalement, « c'est la fête de la saucisse ».

Les Twem mettent l'ambiance, Olivier s'agace



22h36. Changement de style radical puisque Raphaël succède aux Twem avec "Initials BB" de Serge Gainsbourg, restant clairement dans son registre. Raphaël est très (trop ?) habité, en fait trois tonnes vocalement mais s'approprie au moins le titre. Et en termes de justesse, c'est nickel. Christophe avoue qu'il regrette « le manque de simplicité » et le « maniérisme ». Olivier Schultheis est mitigé tandis qu'Henry a lui été « complètement embarqué ».

22h43. Et on finit par la favorite pour l'heure, Marina et pour elle, ce sera "I'll Be There" des Jackson 5, chanson reprise notamment par Mariah Carey. Marina est au dessus des autres candidates mais techniquement, elle trébuche sur une note longue à la fin du premier refrain et peine un peu sur la première phrase du deuxième couplet. Mais outre ces deux petits couacs, c'est impeccable techniquement, un peu moins côté émotion. « Tu as chanté parfaitement », reconnaît Henry Padovani « mais il va falloir que tu viennes me chercher davantage au niveau de l'émotion ». « J'ai l'impression qu'on a perdu votre étincelle », regrette Véronique même si elle a « adoré » la prestation. Christophe et Olivier, eux, sont moins mitigés et le mentor de la candidate s'agace du manque d'impartialité des deux premiers. « Henry préfère les Twem que Marina, je laisse le public juger », lance le juré sous les huées du public. Ces tensions-là ne sont pas feintes, on dirait...

22h57. Après les douze candidats, une ancienne candidate de télé-crochet monte sur la scène de X-Factor. Nolwenn Leroy met l'ambiance avec "Tri Martolod", extrait de l'album "Bretonne", qui squatte le top 5 français depuis cinq mois et qui frôle les 400..000 ventes. Et ce petit coup de promo devrait booster les ventes dans le classement de la semaine prochaine. « Je suis un peu émue parce que c'est comme ça que j'ai commencé », explique Nolwenn, qui n'a pas honte d'avouer qu'elle n'a beaucoup regardé l'émission et qui évite de dire qu'ils sont tous très talentueux et promis à une grande carrière.

23h06. Et pour combler, comme si Nolwenn et Ben L'oncle soul ne suffisaient pas, les douze finalistes reprennent "L'Assassymphonie" de la comédie Mozart l'opéra rock, composée par... Olivier Schultheis. Et bizarrement, c'est plutôt pas mal !

23h22. Une pub, un récap et un compte à rebours plus tard, voici Ben L'oncle soul pour la troisième prestation qui a pour but de combler.

Twem vs. Omega



23h30. Ca y est, l'heure du verdict a enfin sonné et Sandrine Corman va annoncer les dix candidats qui ont reçu le plus de votes - dans un ordre aléatoire. Sans surprise, Marina est la première sauvée. En revanche, c'est la GRANDE surprise pour 2nde Nature, qui est le premier groupe à être sauvé. Vincent, Florian, Cécile et Raphaël les suivent. Sarah laisse sortir un "Oh putain" qu'on n'entend pas à l'annonce de son nom et elle est suivie de Bérénice. Maryvette est elle aussi sauvée et Matthew est le dernier candidat à rejoindre les dix. Le pauvre Henry voit donc deux de ses groupes aux deux dernières positions : Omega et Twem. Les premiers vont chanter du Jacques Brel, les seconds du Saez.

23h39. Les Omega sont les premiers à se produire sur "Jeune et con" de Saez, version piano/voix. Les harmonies vocales sont souvent impeccables mais pas toujours et parfois ça part un peu à côté. Les Twem leur succèdent avec "Quand on a que l'amour". Là aussi, le groupe se produit en piano/voix et le résultat est tout aussi convaincant que les Omega. Le duo fait attention à ne pas trop en faire et il n'y a pas à dire, en termes de puissance vocale, ils sont bien au dessus de leurs concurrents.

23h45. C'est aux jurés de choisir lequel des deux groupes il ne souhaite pas garder. Olivier Schultheis avoue que les Twem ont fait mieux que les Omega en rattrapage mais il croit moins en eux. Il élimine donc les Twem, sous les huées du public. « Pour moi, ce serait une aberration de renvoyer les Twem après cette prestation », affirme Christophe Willem qui sauve le duo. Véronic Dicaire en fait de même. « Je n'ai aucune envie de prendre ce genre de décisions » avoue Henry Padovani. A égalité, on est dans l'impasse et c'est le vote du public qui va être déterminant. Sandrine Corman accueille l'huissier et révèle que les Twem ont reçu moins de votes.

23h49. « Ca me fera moins de boulot », lance Henry Padovani interrogé par Sandrine Corman. Euh oui, pas forcément la réaction qu'on attendait...

Résumé X-press
*Pour la première élimination, ce ne sont clairement pas les moins bons candidats qui sont partis. Dommage.
*En termes de meilleurs et de moins bons justement, le podium des meilleurs inclut Marina malgré l'absence d'émotion, Raphaël et Cécile. Du côté des moins bons, les 2nde Nature ont proposé une prestation vraiment en dessous du reste, c'est indéniable. En revanche, ils n'étaient pas ringards, contrairement à ce qu'a balancé Olivier Schultheis.
*Du côté des mentors, à l'exception de la reprise d'Adele par Sarah, pas forcément judicieuse, Olivier a sans doute été celui qui a le mieux guidé ses candidates mais face aux autres candidats, il a été de mauvaise foi et parfois même agressif et condescendant avec les autres jurés.
*Pour son premier prime, Sandrine Corman s'en sort convenablement, même si ses premières interventions étaient un peu figées. On attend de voir la suite !
*La phrase du soir : « s'ils font le robot, je meurs ! » d'une Véronique Dicaire effrayée avant la première prestation des Twem.

l'info en continu
Cinéma : Fréquentation record en novembre malgré une année 2022 morose
Cinéma
Cinéma : Fréquentation record en novembre malgré une année 2022 morose
Mort de Patrick Tambay : RMC rend hommage à l'ancien consultant Formule 1 de la station
Radio
Mort de Patrick Tambay : RMC rend hommage à l'ancien consultant Formule 1 de la...
"Masterchef" ne reviendra pas sur France 2
TV
"Masterchef" ne reviendra pas sur France 2
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
Internet
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour "corruption de mineurs"
TV
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour...
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs
Internet
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs