Festival de Cannes : L'hommage vibrant de Vincent Lindon au cinéma, "cette arme d'émotions massives"

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Cannes : L'hommage vibrant de Vincent Lindon au cinéma, "cette arme d'émotions massives"
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Vincent Lindon, président du jury de la 75e édition du Festival de Cannes. © France 2
Le président du jury de cette 75e édition a prononcé, ce mardi pour l'ouverture du Festival, un discours politique, liant humanité et humilité.

Julianne Moore a déclaré ouverte la 75e édition du Festival de Cannes. France 2 retransmettait, ce mardi en direct de la Croisette, la cérémonie d'ouverture du "plus grand festival du monde" diffusé sur Canal+. Virginie Éfira a, pour l'occasion, revêtu ses habits d'animatrice, qu'elle avait délaissés après ses années "Nouvelle star" sur M6. Sur la scène du palais des Festivals, l'actrice ("Sybil", "En attendant Bojangles") a notamment décerné une palme d'honneur aux côtés de Pierre Lescure à Forest Whitaker, partagé un duo avec Vincent Delerm et accueilli le président du jury, Vincent Lindon.

À lire aussi
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la semaine ?
TV
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la...
"Ca n'intéresse qu'eux !" : Pascal Praud tacle les éditorialistes jugeant le "match" entre Gabriel Attal et Jordan Bardella sur France 2
TV
"Ca n'intéresse qu'eux !" : Pascal Praud tacle les éditorialistes jugeant le...

Le cinéma, cette arme d'émotions massives"

Acclamé plus d'une minute par l'assistance, l'acteur de "Titane" (2021) a fini par prendre la parole : "J'ai essayé d'écrire un texte parce que c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour arriver à parler." Et a débuté son discours par une interrogation : "Il serait sans doute logique ou en tout cas humain de laisser éclater ma joie d'être devant vous ce soir pour présider la 75e édition d'un Festival hors normes, de célébrer l'événement et de jouir sans entrave de l'honneur qui m'est fait mais en ai-je le droit ?", s'est-il questionné. "Ne devait-on pas évoquer depuis cette tribune, qui concentre pour un temps tous les regards du monde, les tourments d'une planète qui saigne, qui souffre, qui étouffe et qui brûle dans l'indifférence des pouvoirs. Sans doute mais que dire sinon de neuf ou au moins utile."

Dans un discours politique liant humilité et humanité et rendant hommage à la culture, Vincent Lindon, "mal à l'aise dans le confort et les privilèges même si bien trop humain pour y renoncer", a raconté avoir "souvent pris le risque de parler haut, parfois naïvement, pour dénoncer des douleurs ressenties par d'autres mais qui si elles épargnaient mes chairs torturaient ma conscience." "Simple acteur", Vincent Lindon dit, pour ce faire, avoir choisi "des personnages qui portent d'autres noms que le mien, exercent d'autres métiers, des puissants parfois, des vaincus plus souvent, car ce sont eux qui m'émeuvent et m'inspirent pour essayer de toucher au coeur. C'est notre métier. Qu'il m'ait valu plus d'honneur que je n'en mérite, j'en ai pleine conscience."

L'acteur a conclu avec une question : "Pouvons-nous faire autre chose qu'utiliser le cinéma, cette arme d'émotions massives pour réveiller les consciences et bousculer les indifférences, je ne l'imagine pas." puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

1,77 million de téléspectateurs sur France 2

La cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes a séduit, ce mardi entre 19h et 20h, en moyenne 1,77 million de téléspectateurs, soit 12,2% de l'ensemble du public. Le programme fait plonger la moyenne de la case de France 2 en access et affaiblit le journal de "20 Heures" d'Anne-Sophie Lapix. Néanmoins, l'audience de cette cérémonie d'ouverture du festival de Cannes est la meilleure depuis 2011. Elle est quasiment multipliée par cinq par rapport à celle du même événement diffusé en mai 2019 en clair sur Canal+. Cette année-là, la cérémonie avait été suivie par 377.000 curieux, soit 2,0% de part d'audience.

Vincent Lindon
Vincent Lindon
"Il faut savoir refuser l'appât du gain !" : Vincent Lindon dénonce une "régression" dans le projet de fusion de France Télévisions et Radio France
France Inter : La forte émotion de Vincent Lindon à l'écoute d'une auditrice dont le mari s'est suicidé
Vincent Lindon dans une série inspirée par un livre de Fabrice Arfi
Voir toute l'actualité sur Vincent Lindon
Autour de Vincent Lindon
  • Michèle Laroque
  • Gérard Darmon
  • Cécile de France
  • Mélanie Doutey
  • Nicolas Duvauchelle
  • Sandrine Kiberlain
  • Aurélien Wiik
l'info en continu
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures et placé sous contrôle judiciaire
Radio
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures...
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la semaine ?
TV
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la...
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément Beaune "comprend" l'inquiétude des grévistes de Radio France et de France Télévisions
Politique
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément...