Financement du cinéma français : Rémy Pflimlin répond à Nonce Paolini qui l'a traité de "couillon"

Partager l'article
Vous lisez:
Financement du cinéma français : Rémy Pflimlin répond à Nonce Paolini qui l'a traité de "couillon"
Par Benoit Daragon Journaliste
<span>Remy Pflimlin</span>
Remy Pflimlin © Abaca
Rémy Pflimlin répond à Nonce Paolini qui a qualifié France Télévisions de "couillons" dans le livre "Main basse sur la culture".

Rémy Pflimlin n'est pas un "couillon". Le sang du PDG de France Télévisions n'a fait qu'un tour à la lecture de notre article publié hier sur le financement du cinéma français par les chaînes de télévision. Celui-ci contenait un extrait du livre-enquête "Main basse sur la culture" (Ed. La Découverte) de Michaël Moreau et Raphael Porier où Nonce Paolini, le PDG de TF1, revenait sur la polémique lancée par Vincent Maraval sur le financement par les chaînes de télévision du cinéma français.

À lire aussi
Box-office : &quot;Vice-Versa 2&quot;, plus fort que &quot;Un p&#039;tit truc en plus&quot; d&#039;Artus, signe le meilleur démarrage depuis plus d&#039;un an et demi
Cinéma
Box-office : "Vice-Versa 2", plus fort que "Un p'tit truc en plus" d'Artus, signe...
&quot;J&#039;ai été scotchée par son jeu&quot; : Laeticia Hallyday choisit Raphaël Quenard pour incarner Johnny au cinéma
Cinéma
"J'ai été scotchée par son jeu" : Laeticia Hallyday choisit Raphaël Quenard pour...
&quot;On me disait que le handicap n&#039;intéresserait pas les gens&quot; : Artus réagit au carton surprise d&#039;&#039;Un p&#039;tit truc en plus&#039; sur France 2
Cinéma
"On me disait que le handicap n'intéresserait pas les gens" : Artus réagit au...
Box-office : &quot;Un p&#039;tit truc en plus&quot; d&#039;Artus dépasse les 50 millions d&#039;euros de recettes et passe un 6e week-end dans le top 10 mondial
Cinéma
Box-office : "Un p'tit truc en plus" d'Artus dépasse les 50 millions d'euros de...

"Il y a des films à très gros budgets que nous avons refusés ! Le dernier Astérix, c'est le service public qui l'a pris, dans des conditions économiques totalement délirantes. Vincent Maraval a quand même trouvé des couillons pour payer 6 millions d'euros deux diffusions ! Dans des prime-times non pas financés par la pub, mais par vous et moi...", lançait le patron de la Une.

"La recherche de la qualité est notre seul moteur"

Rémy Pflimlin réagit. "Les choix de France 2 Cinéma et France 3 Cinéma permettent à France Télévisions de rencontrer de nombreux succès, publics comme critiques, au sein d'un ensemble de plus de 60 films coproduits chaque année, dont un tiers de premiers et seconds films, explique-t-il à puremedias.com le patron de France Télévisions. Parmi ceux-ci : "Amour" de Michael Haneke ou "La Vie d'Adèle" de Abdellatif Kechiche ont obtenu la Palme d'Or du Festival de Cannes; "Les Garçons et Guillaume, à table !" ou "9 mois ferme" comptent parmi les plus gros succès en salle de l'année 2013. Ces succès sont la meilleure réponse aux attaques contre mes collaborateurs, alors que la recherche de la qualité et de l'équité dans l'utilisation de l'argent public est leur seul moteur, ce que les professionnels du cinéma leur reconnaissent".

Le président de la télévision publique revient également sur le financement de "Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté" pour lequel, selon le CSA, le groupe public a payé en tout 5,1 millions d'euros pour co-produire et s'assurer les deux premières diffusions en clair. "Bien que l'objectif des filiales cinéma de France Télévisions ne soit pas la rentabilité, dans le cas d'espèce le retour sur investissement dans ce film a couvert l'apport en coproduction de nos filiales, tacle Rémy Pflimlin. J'imagine, dans ces conditions, la déception de TF1 d'avoir dû renoncer au dernier Astérix et Obélix, qui a réuni près de 4 millions de spectateurs".

Le plus faible des quatre "Astérix"

Sorti en octobre 2012, "Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté" avec Gérard Depardieu, Edouard Baer, Guillaume Gallienne, Valérie Lemercier, Fabrice Luchini et Catherine Deneuve n'a rassemblé en salles que 3,9 millions de personnes, faisant de lui moins vu des quatre adaptations cinématographiques de la bande dessinée de René Goscinny et Albert Uderzo.

Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin
France Télévisions : La Cour des comptes épingle la présidence de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin : "Les plaintes déposées contre la nomination de Delphine Ernotte sont déplacées"
Rémy Pflimlin : "Je pense que j'ai rempli la mission qui m'était fixée"
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin candidat à sa succession
Voir toute l'actualité sur Rémy Pflimlin
Autour de Rémy Pflimlin
  • Gulli
  • Alcaline, l'instant / Alcaline, le mag / Alcaline, le concert
l'info en continu
Comment l&#039;émission de TF1 &quot;50&#039; Inside&quot; a rapproché Marc Lavoine et Adriana Karembeu, en couple selon &quot;Paris Match&quot;
TV
Comment l'émission de TF1 "50' Inside" a rapproché Marc Lavoine et Adriana...
Box-office : &quot;Vice-Versa 2&quot;, plus fort que &quot;Un p&#039;tit truc en plus&quot; d&#039;Artus, signe le meilleur démarrage depuis plus d&#039;un an et demi
Cinéma
Box-office : "Vice-Versa 2", plus fort que "Un p'tit truc en plus" d'Artus, signe...
&quot;La carte aux trésors&quot; : France 3 change le jour de diffusion du jeu de Cyril Féraud
TV
"La carte aux trésors" : France 3 change le jour de diffusion du jeu de Cyril...
&quot;Plein le cul de tous ces bicots&quot; : Karim Rissouli publie sur Instagram une lettre raciste reçue à son domicile
TV
"Plein le cul de tous ces bicots" : Karim Rissouli publie sur Instagram une lettre...
CNews, LCI, Radio France... : La Russie de Vladimir Poutine bloque la diffusion de 9 médias français sur son territoire
International
CNews, LCI, Radio France... : La Russie de Vladimir Poutine bloque la diffusion de...
&quot;Qui dort perd ! La grande expérience du sommeil&quot; : Michel Cymes raconte les coulisses de sa première émission avec Marie Portolano sur France 2
TV
"Qui dort perd ! La grande expérience du sommeil" : Michel Cymes raconte les...