France 4 ne va pas être transformée en chaîne jeunesse

Partager l'article
Vous lisez:
France 4 ne va pas être transformée en chaîne jeunesse
Par Benoit Daragon Journaliste
France Télévisions a signé son contrat d'objectifs et de moyens avec le gouvernement. Celui-ci exclut la transformation de France 4 en chaîne jeunesse et le retour immédiat de la pub après 20h.

Après des mois d'âpres négociations, France Télévisions a signé hier avec le gouvernement son contrat d'objectifs et de moyens (COM) qui garantit son financement jusqu'en 2015. Celui-ci sera présenté mercredi prochain lors du conseil d'administration du groupe de télévision public, indiquent ce matin "Les Echos".

À lire aussi
Que disent les conditions commerciales 2024 de la pub TV sur les stratégies des chaînes ?
Publicité
Que disent les conditions commerciales 2024 de la pub TV sur les stratégies des...
Sylvia Tassan Toffola, DG de TF1 PUB : "2024 sera une année charnière pour le marché publicitaire"
Publicité
Sylvia Tassan Toffola, DG de TF1 PUB : "2024 sera une année charnière pour le...
CGV TV 2024 : les stratégies des régies publicitaires des groupes TF1, M6, France Télévisions, Canal+ et Altice
Publicité
CGV TV 2024 : les stratégies des régies publicitaires des groupes TF1, M6, France...
Marché publicitaire : Petit à petit, la TV segmentée fait son nid
Publicité
Marché publicitaire : Petit à petit, la TV segmentée fait son nid

Le groupe est assuré d'obtenir 49 millions par an supplémentaires dans son budget en raison de la hausse de 2 euros de la redevance (désormais de 131 euros par an). En revanche, le gouvernement a exclu tout retour, même partiel, de la publicité après 20h. Proposée par Remy Pflimlin, pour renflouer les caisses de France Télévisions, la modification de la loi votée sous la présidence de Nicolas Sarkozy était vivement critiquée par les chaînes privées. Le gouvernement a rejeté la proposition, du moins jusqu'en 2015.

Quid de Roland Garros

Pour retrouver l'équilibre de ses comptes, France Télévisions va supprimer 650 postes, pour ramener le groupe à 10.700 salariés. Le groupe a également promis de faire des efforts dans sa gestion des droits sportifs (ce qui va relancer les interrogations quant à l'avenir de son contrat avec Roland Garros), sur le coût de ses émissions et de son information.

Mais le COM règle surtout la question de la ligne éditoriale de France 4. Celle-ci ne sera pas transformée en chaîne jeunesse, pour ne pas concurrencer Gulli, dont France Télévisions est actionnaire. Mais la chaîne de la TNT va repositionner son offre de programmes de journée autour des enfants. La chaîne gardera son côté "laboratoire" en soirée. Pour France 3, le COM prévoit un élargissement de son offre d'information régionale.

l'info en continu
"Mais qu'est-ce qui se passe ?" : Bertrand Chameroy et Anne-Elisabeth Lemoine coupés en plein direct par un imprévu dans "C à vous"
TV
"Mais qu'est-ce qui se passe ?" : Bertrand Chameroy et Anne-Elisabeth Lemoine...
"Ça a créé des situations complètement dingues" : Julien Arnaud révèle les conséquences d'avoir un homonyme dans le groupe TF1
TV
"Ça a créé des situations complètement dingues" : Julien Arnaud révèle les...
"Je vais la balayer" : Inès Reg agacée par Chantal Ladesou dans "Mask Singer" 2024
TV
"Je vais la balayer" : Inès Reg agacée par Chantal Ladesou dans "Mask Singer" 2024
"The Voice" 2024 : On connaît le premier finaliste de la saison 13... repêché par Camille Lellouche dans le "Comeback"
TV
"The Voice" 2024 : On connaît le premier finaliste de la saison 13... repêché par...
Après sa prestation remarquée à l'Eurovision, Slimane s'impose au top des charts, devant Taylor Swift et Dua Lipa
TV
Après sa prestation remarquée à l'Eurovision, Slimane s'impose au top des charts,...
"J'avais besoin de prendre mon envol" : Aurélie Pons, héroïne d'"Ici tout commence" depuis son lancement, quitte le feuilleton de TF1
TV
"J'avais besoin de prendre mon envol" : Aurélie Pons, héroïne d'"Ici tout...