Redevance : L'Assemblée nationale vote une augmentation de 6 euros

Partager l'article
Vous lisez:
Redevance : L'Assemblée nationale vote une augmentation de 6 euros
Augmentation de 6 euros de la redevance en 2013
Augmentation de 6 euros de la redevance en 2013 © Abaca
L'Assemblée nationale a voté cette nuit une augmentation de 6 euros de la redevance, portant la contribution à l'audiovisuel public à 131 euros par foyer.

L'Assemblée nationale a finalement suivi le gouvernement et voté hier une augmentation de six euros de la redevance audiovisuelle. En 2013, la contribution à l'audiovisuel public passera ainsi à 131 euros (85 euros en Outremer). En première lecture, les députés avaient voté une augmentation de 4 euros, mais le gouvernement, soucieux de trouver des fonds pour renflouer les caisses de France Télévisions, a finalement suivi les recommandations des sénateurs qui avaient proposé d'augmenter encore davantage la redevance afin de permettre de rapporter 49 millions d'euros supplémentaires dans les caisses de France Télévisions.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Le président UMP de la Commission des finances de l'Assemblée, Gilles Carrez a fustigé une mesure injuste. "Vous la prenez parce que vous n'êtes pas en mesure d'obtenir de France Télévisions les économies nécessaires", a-t-il lancé au gouvernement. Le député de l'opposition propose d'autoriser France Télévisions a diffuser davantage de publicités ou qu'on lui impose une restructuration.

Bras de fer avec la minsitre de la Culture

"France Télévisions prévoit une baisse d'environ 10% de son chiffre d'affaires publicitaire en 2013 après une première baisse en 2012 du même ordre de grandeur", a expliqué pour le gouvernement, Benoît Hamon, le ministre de l'Economie solidaire. "Cette situation conjoncturelle ne doit évidemment pas exonérer l'entreprise des efforts de long terme que l'ensemble des structures publiques doivent réaliser", a-t-il ajouté. Cette déclaration intervient alors qu'Aurélie Filippetti a très sèchement désavoué Rémy Pflimlin cette semaine. Alors que le groupe a revu ses offres de programmes pour des raisons économiques, la Ministre de la Culture a exigé que le PDG de France Télévisions vienne rapidement lui présenter un "plan stratégique avec des missions de service public".

l'info en continu
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais on va régler tout ça"
TV
Laurent Ruquier sur la première d'"On est en direct" : "On a fait trop long, mais...
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
TV
"Ici tout commence" : Gims interprètera le générique du nouveau feuilleton de TF1
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Vidéos Puremedias