France Inter : Daniel Mermet "consterné" par l'arrêt de son émission

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Daniel Mermet "consterné" par l'arrêt de son émission
France Inter
France Inter © DR
Après l'annonce hier par la direction de France Inter de l'arrêt de "Là-bas si j'y suis", Daniel Mermet dénonce une "décision politique".

Hier, dans une interview à puremedias.com, Laurence Bloch, la patronne de France Inter, a officialisé l'arrêt de "Là-bas si j'y suis", la quotidienne de Daniel Mermet. "On va fortement revoir nos après-midis qui ont perdu beaucoup trop d'audience ces deux dernières saisons... L'intégralité du 15h/19h va être réinventé", nous a-t-elle expliqué avant de confirmer l'arrêt de cette émission à l'antenne depuis 25 ans.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

"J'ai longuement discuté en début de semaine avec Daniel, qui un très grand professionnel de la radio. C'est une décision difficile car "Là-bas si j'y suis" est présente dans la grille depuis 1989 ! En vingt-cinq ans, "Là-bas si j'y suis" nous fait vivre des moments forts, mais l'émission a perdu 100.000 auditeurs en deux ans donc on va l'arrêter... J'ai fait des propositions à Daniel Mermet. J'espère qu'il va rester parmi nous !", a ajouté Laurence Bloch.

"C'est une décision politique"

Une décision qui a "consterné" l'intéressé. Il ne s'est pas gêné pour exprimer son amertume dans une interview au Monde. "Les raisons avancées pour cette suppression sont fallacieuses. Laurence Bloch avance que l'audience a régulièrement baissé depuis des années. Or, lorsqu'en 2006, nous sommes passés de 17 heures à 15 heures, nous sommes descendus à 150 000 auditeurs. Selon les derniers sondages, nous en sommes à 450 000 auditeurs", explique le journaliste de 71 ans. Il assure avoir proposé que son équipe reprenne "Là-bas si j'y suis" sans lui. "Il existe une équipe de cinq jeunes journalistes de 30 ans qui travaillent avec moi depuis des années et qu'il faut recycler. J'ai donc proposé qu'ils reprennent la tranche de l'émission et que je m'efface petit à petit pour qu'ils s'approprient de la ligne éditoriale", ajoute-il.

"Je crois surtout que c'est une décision politique. Je ne suis pas propriétaire de l'antenne mais je pense que derrière cet arrêt, il y a de la revanche, probablement des règlements de compte. De nombreux directeurs ont tenté de nous débarquer, mais ils n'y sont jamais arrivés. (...) Jean-Luc Hees nous a laissés tranquilles, même s'il n'était pas d'accord avec tout ce que l'on faisait. Et Hees n'a jamais été un gauchiste ! Seulement c'était un excellent journaliste qui avait fait ses classes aux Etats-Unis et estimait qu'il fallait laisser tout le monde s'exprimer. (...) Aujourd'hui, les dirigeants de Radio France ne sont plus des journalistes mais des gestionnaires.", observe Daniel Mermet qui avait fortement mobilisé ses "auditeurs modestes et géniaux" lorsque, en 2006, la direction avait décidé de décaler son émission à 15h (contre 17h auparavant).

Jean-Luc Mélenchon en renfort

"Là-bas si j'y suis" est une émission qui se caractérise par des reportages sur des sujets rarement abordés dans l'audiovisuel. Daniel Mermet a, par exemple, longuement donné la parole aux ouvriers de Florange pour qu'ils racontent comment ils vivaient la fermeture des hauts fourneaux. Cette émission volontairement militante plaît beaucoup aux électeurs d'extrême gauche.

Hier soir, Jean-Luc Mélenchon, le leader du Font de gauche, a apporté son soutien à Daniel Mermet. "L'arrêt de l'émission de Daniel Mermet (...) est un rude coup porté au pluralisme sur le service public audiovisuel. Les démocrates et les têtes dures doivent résister et protester pour que l'émission soit maintenue. Un a un, tous les espaces de pensée non conforme sont refermés.... Emission après émission, les sociaux-libéraux et les libéraux occupent tout le temps d'antenne, volent les mots, tordent la pensée, bourrent les crânes. Le moment venu, quel ample coup de balai il faudra !", a écrit l'homme politique sur son blog.

France Inter
France Inter
Roman Polanski accusé de viol : Guillaume Meurice dézingue le partenariat de France Inter avec "J'accuse"
Sonia Devillers s'effondre en larmes en direct sur France Inter
France Inter : Un député européen tacle en direct la station sur l'utilisation du plastique en studio
France Inter recrute Eric et Quentin ("Quotidien")
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Jean-Luc Hees
  • Charline Vanhoenacker
  • Sophia Aram
  • Philippe Vandel
  • Philippe Val
  • François Morel
  • Isabelle Giordano
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Le nain Sarkozy en a rêvé... mais c'est le flan Hollande qui l'a fait!!! "Merci" le gouvernement "gauche caviar"! Avec une telle "gauche"... la droite et l'extrême-droite peuvent dormir tranquille!



Pierre Gentelet

une emision de propagande communiste permanente et l'huma etait un journal de droite a cte de ce commissaire politique a l'"information" , le camarade MERMET



Gilles

On retient évidemment l'impertinence et la liberté de ton de Daniel Mermet. J'ajouterai l'extraordinaire créativité, le niveau technique et professionnel (au sens le plus noble du terme, proche des gens) atteint par lui-même et ses équipes, les jeunes qu'il a formé… La rareté de ce mode d'expression radiophonique, au lieu d'entraîner sa disparition, devrait être une raison puissante pour le service public de le choisir comme carte de visite de son talent et de sa liberté. Mermet l'écrit de façon beaucoup plus détaillée et argumentée dans le Monde diplomatique. Je suis d'accord avec ceux qui disent le fait que c'est un signe fort, cet arrêt de "Là-bas…". Une victoire de plus de la pensée unique libérale. Ecoutez l'indifférence…



norbertgabriel

Je m'en fous de l'âge, qu'on nous démontre que son émission est obsolète, et qu'il ne vaut plus rien, Manu Dibango aussi a 80 ans; et alors ? iI aurait fallu le virer du monde de la musique à 65 ans ? Et Michel Bouquet, qui a continué à faire du théâtre à un age canonique ??? Fallait le remplacer par un jeune de 30 ans, dégage l'ancêtre ... On va faire jouer Mathusalem par un djeun, ça sera plus fun !



Eiphel Labéy

C'est une honte totale. Cette émission est incroyable et unique, et a un public récurrent d'habitués. Les mots de Jean-Luc Mélanchon sont teintés de vérités.



marie-senet2

Non, je veux dire, vu son âge, évidemment que cette éviction n'est pas politique! sinon elle serait intervenue bien plus tôt... Y'en a marre de ces vieux qui se scandalisent qu'on les vire à 80 ans! ils sont incapables de laisser leur place!



marie-senet2

et pourquoi il n'a pas été viré avant gros nigaud?



norbertgabriel

Faites gaffe il va être traumatisé par cette révélation .. son dieu est juif !!!



norbertgabriel

mais je n'ai rien contre le changement, qu'on ait un autre magazine de reportages de terrain, et tout ira bien. mais il n'y aura pas d'autre mag de reportage, c'est ça le problème avec Schlesinger, il vire sans remplacer, je gueulerai autant si le Figaro disparaissait sans remplaçant.
Il y a encore à Radio France des reporters de terrain, mais s'ils n'ont pas d'émission, ils vont faire quoi ?
Laurence Bloch a bien annoncé la suppression sans évoquer quoi que ce soit pour remplacer. Alors qu'elle a bien pris soin de dire qu'il y avait des projets dans d'autres domaines.



bigtv

Et voila , donc c'est soi mermet ou rien d'apres vous ... la radio a certainement envie de changement , d'autres voix , d'autres energie , de nouvelles personnalités qui eux aussi auront certainement des belles choses a dire , un autre ton , une autre manière de le dire de s'exprimer ...........mermet devrait plutot se dire qu'il a eu la chance de faire cela pendant 25 ans au lieu de pleurnicher sur les qques dernieres annees qu'il n'aura pas fait .
Qd a l'autre clark , qu'elle arrete de pleurncher , elle saoule ............



La Sardine

Vous me faites un compliment. Et encore je me bride sur ce forum.



norbertgabriel

Le" 5 juillet , y a manif devant Radio France à 16 H.... Qu'on se le dise !



norbertgabriel

Oui, autre chose, une émission sur les vies passionnantes des milliardaires obligés de s"exiler pour éviter les regards envieux des gueux de leur pays d'origine, ça changerait ...
PS Pascale Clark ne se plaint pas du tout des 2 heures quotidiennes qu'elle va avoir...



bigtv

Et allez un de plus ( bouvard , clark , mermet , petitrenaud , bazin ....) , un .........qui rale , rage , pleurniche , ne comprend pas qu'au bout de 25 ans qqu'un lui dise merci au revoir Mr mermet mais nous avons envie d'autre chose ...........pour qui se prennent ils tous ces gens de médias qui se pensent indétrônable , même une bonne émission avec un bon animateur se doit de s’arrêter un jour pour faire place a qque chose d'autre ,un autre projet plus ds l'air du temps avec d'autres personnalités ....................et puis qd a pleurer sur leur sort en direct , un peu de décence ne ferait pas de mal a l'histoire.......



norbertgabriel

Dis donc le rigolo, Joseph Marie, et Jésus,, ils étaient pas un peu youpins comme tu dis ??



norbertgabriel

Mermet; " J’ai certes 70 ans, mais je ne suis pas frappé par la limite d’âge
car je suis un intermittent du spectacle avec un renouvellement de mes
CDD depuis 1976. J’ai une carte de presse depuis seize ans."



norbertgabriel

""Beaucoup de journalistes fonctionnent de cette façon-là. Ils prennent de
véritables risques, C'est ça la noblesse de la profession, pour ne pas
dire sa déontologie"

Par exemple en allant en Bosnie se faire flinguer par des snipers, et être grièvement blessé dans un accident ... ou aller en Thaîlande faire des reportages dans les bordels d'enfants, ou aller au Rwanda faire des reportages qu'aucun journaliste producteur privé n'a faits, ça c'est la noblesse du service public.



norbertgabriel

c'est où "chez les youpins?"



Leroy

Evidemment, il faut être juste, la plupart des chaines de Radio France emploient encore des vieux de la la vieille. Ils sont là parce qu'ils ne parviennent pas à décrocher. Alors on leur donne une petite chronique à faire de temps en temps ou bien on leur fait croire qu'on a besoin de leur avis. C'est le régime des "Placards". On prend moins de gants pour les jeunes journalistes, virés à la première bourde. Et que dire du régime des pauvres stagiaires qui se tapent tout le boulot pour une poignée de cacahuetes...! Alors Mermet dans tout ça, on s'en tape.



Leroy

Mermet a fait son temps, c'est un cabot de première et connu pour être la terreur de ses collaborateurs et surtout collaboratrices qu'il méprisait à longueur de journée. Or ses émissions ne marchent plus. Il s'est bien fait engraisser par le service public pendant des années. J'ai envie aujourd'hui que ma redevance serve à autre chose qu'à lui payer des tours du monde, hôtels et restau gratis. Quand on veut défendre ses convictions et faire la morale au monde entier, on devient producteur. On finance ses reportages de ses propres deniers et on s'arrange pour les vendre ensuite. Beaucoup de journalistes fonctionnent de cette façon-là. Ils prennent de véritables risques, C'est ça la noblesse de la profession, pour ne pas dire sa déontologie
. Daniel Mermet en serait bien incapable. Radio France était pour lui, la poule aux oeufs d'or. Enfin, moi, à 70 piges, je prendrai ma retraite et laisserai ma place à de jeunes journalistes.



Leroy

Désolé de penser que ce n'est surement pas une atteinte au pluralisme.



Leroy

Albert



Catherine

Dommage, cette émission était vraiment bien, raillante, sensible, distrayante, dérangeante mais qu'est-ce qu'elle faisait du bien !



winwood

Bravo ! Et d'ailleurs tous ces gauchistes sont pour la retraite à 60 ans pour le pauvre peuple, pas pour eux, ils se trouvent tellement géniaux qu'ils se sentent irremplaçables ...



winwood

C'est bien ça le problème, les animateurs de France Inter se croient propriétaire de leur radio, ils y restent trop longtemps et se croient tout permis. Une radio publique ne doit pas représenter que la gauche du pays, ce n'est pas honnête.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias