France Inter : Sophia Aram dézingue les César

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Sophia Aram dézingue les César
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
La chronique de Sophia Aram sur France Inter
L'humoriste a raillé ce matin le nombrilisme et la lâcheté de la 46e édition des César diffusée vendredi soir dernier sur Canal+.

Décriée tout le week-end, la 46 édition des César a reçu un nouveau coup de pelle ce matin sur France Inter. Dan sa chronique hebdomadaire, Sophia Aram a ainsi choisi de railler durement l'attitude selon elle faussement rebelle, mais réellement égoïste et lâche, des participants à la grande fête du cinéma retransmise vendredi soir dernier sur Canal+.

À lire aussi
Sonia Mabrouk en larmes sur Europe 1 en écoutant "Bella Ciao" interprété par une Iranienne
Radio
Sonia Mabrouk en larmes sur Europe 1 en écoutant "Bella Ciao" interprété par une...
Mohamed Bouhafsi sur son départ de RMC : "Je ne me sentais plus en adéquation avec l'époque du foot"
Radio
Mohamed Bouhafsi sur son départ de RMC : "Je ne me sentais plus en adéquation avec...
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé des questions sur sa sexualité
Radio
"Dans la vie, on me parle comme ça, je mets une droite" : Christophe Willem agacé...
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...

"Pour moi, la 46e cérémonie des César restera la plus transgressive de l'histoire de l'Académie, qui en a vu pourtant des coups de gueule en Gucci, de la rebellitude en Louboutin, des diatribes en Prada", a-t-elle ironisé dès le début de sa chronique. "Il est venu le temps des artistes engagés avec une Jeanne Balibar plus mobilisée que jamais... pour les actrice de son âge à elle, un humoriste noir venu défendre la cause... des artistes noirs, des intermittents venant défendre la cause... bah des intermittents", a-t-elle poursuivi.

Avant d'attaquer : "En revanche, pas un mot, pas une allusion, pas une évocation du grand argentier du cinéma français, du propriétaire de Canal+", a ensuite regretté l'humoriste, faisant ainsi référence à Vincent Bolloré. Et d'asséner : "Aucun Che Guevara en smoking pour dénoncer le licenciement du comédien Sébastien Thoen, ni celui d'ailleurs de tous ceux qui au sein du groupe ont eu le courage de le défendre. Aucune égérie en Chanel pour s'inquiéter du bras de fer entre Bolloré et les sociétés d'auteurs. Personne ! (..) Et vous savez pourquoi ? Parce que sous les strass et les paillettes, nos révolutionnaires de gala savent parfaitement faire la différence entre ceux devant qui on se lève et on se casse, et celui devant qui tout le monde reste assis en silence".

"Comment peut-on vouloir être essentiel aux autres quand on ne parle que de soi ?"

Avant de conclure : "Que vaut la liberté de dire tout et n'importe quoi quand on ne défend pas celle de Sébastien Thoen à railler le populisme morbide d'un Pascal Praud ? Comment peut-on vouloir être essentiel aux autres quand on ne parle que de soi, de sa souffrance et de celle des siens, au beau milieu d'une pandémie ? Ce vendredi, jamais le cinéma français n'aura été à ce point une industrie de divertissement à la solde de celui qui la finance, animée par quelques happy few, venant se rebeller en famille dans la main de Bolloré. Tout ça pour vous dire qu'à moi aussi vendredi soir, le cinéma français m'a beaucoup manqué". Une dernière référence à l'émouvant discours d'Annie Girardot devant l'assemblée des César en 1996. puremedias.com vous propose de revoir la chronique de Sophia Aram.

Vendredi soir, cette cérémonie des César particulièrement critiquée a signé la pire audience depuis dix ans de l'histoire du show avec 1,64 million de téléspectateurs, soit 9,1% du public.

Sophia Aram
Sophia Aram
Sophia Aram dézingue Laurent Ruquier qui débite "connerie sur connerie avec l'obstination d'un enfant de 4 ans"
"Timbrés du populisme ultra-droitier" : Sophia Aram descend Eric Zemmour et défend Europe 1 sur France Inter
Arrestation de Salah Abdeslam : Sophia Aram se moque des chaînes info
Voir toute l'actualité sur Sophia Aram
Autour de Sophia Aram
l'info en continu
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le dimanche 23 octobre
Programme TV
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le...
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à "Blonde"
SVOD
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à...
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception professionnelle"
Interview
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception...
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Internet
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter...
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27 octobre sur TF1
Programme TV
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27...