France Télévisions : La lettre d'adieux de Rémy Pflimlin à ses salariés

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : La lettre d'adieux de Rémy Pflimlin à ses salariés
Par Benoit Daragon Journaliste
Rémy Pflimlin dirigeait France Télévisions depuis août 2010
Rémy Pflimlin dirigeait France Télévisions depuis août 2010 © Christophe Russeil / FTV
Rémy Pflimlin exprime ses regrets et défend son bilan dans sa lettre d'adieux aux salariés de France Télévisions.

Rémy Pflimlin fait ses cartons. C'est officiellement aujourd'hui que celui qui dirige France Télévisions depuis août 2010 termine son mandat. Lundi, lors d'une réunion solennelle, il passera les clés du groupe public à Delphine Ernotte-Cunci, qui a été désignée par le CSA en avril dernier.

À lire aussi
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius Rochebin sur LCI ce soir
TV
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius...
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice météo de BFMTV, "cible de messages d'insultes à caractère antisémite"
TV
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice...
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi") réagit à l'arrivée de Cyril Féraud dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi")...

A quelques heures de son départ, le dirigeant a fait ses adieux à tous les collaborateurs du groupe dans un courriel, dont puremedias.com a eu copie. Le dirigeant, qui a été candidat à un second mandat, avoue quitter son poste "à regret". "Je regrette naturellement de ne pas avoir eu la possibilité d'assurer la continuité de la stratégie menée depuis cinq ans. Le principe d'un changement de Présidence a été privilégié, j'en prends acte", écrit Rémy Pflimlin en remerciant les salariés du groupe auxquels il "souhaite avant tout adresser (ses) plus sincères remerciements pour (leur) travail et (leur) engagement durant ces cinq années".

"Nous sommes redevenus le premier groupe audiovisuel"

Mais Rémy Pflimlin profite de sa tribune pour vanter son bilan à la tête du groupe, affirmant que "la fierté l'emporte amplement sur les regrets". "France Télévisions a progressé sur le chemin de l'efficacité au service de la collectivité. L'entreprise qui sera désormais entre les mains de votre nouvelle équipe dirigeante a commencé à récolter les fruits de ses efforts. J'ai vécu avec vous la mission la plus passionnante qu'il m'ait été donné d'exercer", insiste le dirigeant.

"Nous sommes depuis bientôt deux saisons redevenus dans notre pays le premier groupe audiovisuel, tant en audience que par la satisfaction que procurent nos programmes aux téléspectateurs. (...) France Télévisions a su préserver son rang et préparer l'avenir. Nous avons su accentuer et mieux faire émerger la différence et la richesse de nos offres par rapport à celles du privé, grâce à des chaînes aux identités plus singulières et réaffirmées", ajoute-il en citant les résultats d'audiences de l'ensemble des chaînes, dont ceux de France 5 et ceux de France 2, évoquant les réussites de cette dernière tant sur le terrain de la fiction que de l'information. "Nouvelles émissions, couvertures des élections, commémorations et événements, offres numériques, n'ont été que des succès", écrit-il.

"Très bonne route"

Rémy Pflimlin se félicite également d'avoir rendu son entreprise "plus transparente, plus équitable et plus juste, mue par le souci de l'argent public", notamment grâce à d'importantes réformes dans la gestion du groupe, "face aux nouvelles contraintes économiques et budgétaires".

Rémy Pflimlin se montre fair play en passant le relai à Delphine Ernotte, dont il estime que l'expérience en matière de numérique est un "immense atout pour France Télévisions". "Mes voeux les plus chaleureux vous accompagnent pour que France Télévisions continue à jouer son rôle essentiel dans la vie de notre pays. Soyez fiers, comme je l'ai été, d'oeuvrer au service de cette magnifique mission. Très bonne route dans la poursuite de vos actions au service de la télévision publique. Je souhaite le meilleur à chacune et à chacun d'entre vous", conclut le desormais ancien dirigeant.

l'info en continu
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius Rochebin sur LCI ce soir
TV
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius...
50 ans après son arrivée, Laurence Bloch, ancienne directrice de France Inter, quitte Radio France
Radio
50 ans après son arrivée, Laurence Bloch, ancienne directrice de France Inter,...
Netflix : En 6 jours, ce thriller événement, en tête dans 57 pays, cumule plus de 28 millions de vues
SVOD
Netflix : En 6 jours, ce thriller événement, en tête dans 57 pays, cumule plus de...
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice météo de BFMTV, "cible de messages d'insultes à caractère antisémite"
TV
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice...
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi") réagit à l'arrivée de Cyril Féraud dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi")...