France Télévisions : Le bilan d'audience de Rémy Pflimlin

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Le bilan d'audience de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin dirige France Télévisions depuis août 2010
Rémy Pflimlin dirige France Télévisions depuis août 2010 © Christophe Russeil / FTV
Document puremedias.com. A quelques mois de la fin de son mandat, quel est le bilan du PDG de France Télévisions en termes d'audiences ?

Document puremedias.com Le mandat de Rémy Pflimlin à la tête de France Télévisions prendra fin le 21 août 2015. Au printemps, le CSA lancera la procédure de désignation de la personne qui dirigera le groupe public pour les cinq années à venir. L'actuel président de France Télévisions s'est dit "intéressé" par un deuxième mandat mais ses concurrents sont nombreux. Parmi les noms qui circulent, ceux d'Emmanuel Hoog, le patron de l'AFP, l'ex-Lagardère Didier Quillot, Marie-Christine Saragosse, la présidente de France Médias Monde (France 24, RFI) ou celui de Louis Dreyfus, le patron du groupe Le Monde.

À lire aussi
Audiences access 20h : Barthès en forme, Dechavanne en hausse, Bouleau grimpe, "Un si grand soleil" à un haut niveau
Audiences
Audiences access 20h : Barthès en forme, Dechavanne en hausse, Bouleau grimpe, "Un...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" net leader en hausse, "Mon gâteau est le meilleur de France" progresse
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" net leader en hausse, "Mon gâteau...
Audiences : Le match Italie/Suisse s'impose sur M6 devant le final d'"Esprits criminels" sur TF1, Arte bien suivie
Audiences
Audiences : Le match Italie/Suisse s'impose sur M6 devant le final d'"Esprits...
Audiences access 20h : Bouleau devance largement Lapix, "A prendre ou à laisser" et "Quotidien" en baisse
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau devance largement Lapix, "A prendre ou à laisser"...

Pour les aider à faire leur choix, les Sages du CSA ont promis de publier courant novembre un "bilan des années Pflimlin", qui sera aussi celui de Bruno Patino, le directeur des programmes du groupe. Ce bilan sera, à n'en pas douter, scruté par tous ceux qui lorgnent le poste le plus convoité de l'audiovisuel public.

En attendant le rapport du CSA, puremedias.com dresse le bilan des audiences de France Télévisions sur la décennie écoulée. Un bilan quantitatif, qui ne prend évidemment pas en compte la qualité des programmes du groupe public. Une donnée plus subjective sur laquelle chacun a son propre avis...

France 2 et France 3 principales victimes de la TNT

Pour les quatre grandes chaînes historiques, la décennie a été marquée par une forte érosion des audiences. Principalement en raison de l'explosion de la TNT lancée en 2005 (voir plus bas) mais aussi à cause des nouveaux usages de consommation du média (piratage des séries et des films, boom du replay, portails de SVOD, etc.)

En 2002, les quatre chaînes réalisaient ensemble 80% de parts d'audience. En 2013, elles n'atteignaient plus que 57%. Dans leur ensemble, l'audience des quatre historiques a chuté de 29,5% en dix ans ! Et les chaînes du service public ont moins bien résisté que leurs concurrentes privées avec 31,7% de téléspectateurs en moins pour France 2 et -41% pour France 3. TF1 a, elle, perdu 27% d'audience en 10 ans tandis que M6 a bien résisté à la TNT avec des audiences en baisse de 15% seulement !

Sur la période plus restreinte du mandat de Rémy Pflimlin (2010-2014), les chaînes historiques ont été de nouveau impactées par la naissance en décembre 2012 de 6 nouvelles chaînes (RMC Découverte, HD1, 6ter, Chérie 25, etc.). Depuis 2010, on s'aperçoit également que France 2 et France 3 ont enregistré des pertes d'audience plus importantes que les deux grandes chaînes privées. Avec 14,1% de PDA depuis janvier, France 2 a perdu 12,4% de ses téléspectateurs de 2010. La Deux avait fait une bonne année 2012, (grâce à la présidentielle et aux JO de Londres), stabilisant son audience, avant de replonger en 2013. En 2014, pour l'instant, la chaîne est stable sur un an (grâce aux JO de Sotchi).

A 9,5%, France 3 a perdu 11,2% de ses fidèles et a rendu la place de "troisième chaîne de France" à M6 qui n'a perdu que 3,8% de son audience en 4 ans (à 10 points de PDA). A noter tout de même que France 3 a beaucoup perdu de terrain en 2010 mais s'est stabilisée depuis 2011.

France 5, la petite chaîne qui monte encore

Contrairement à ses deux grandes soeurs, France 5 se porte très bien, merci. Avec une ligne éditoriale unique dans le PAF, la chaîne a progressé régulièrement depuis 2008 pour atteindre 3,5 points de parts d'audience sur l'ensemble de l'année 2012 (avec un record enregistré à 3,8% en juin 2012). Après une petite baisse en 2013 (3,3%), la chaîne a confirmé son petit passage à vide en 2014 : 3,2% de PDA sur les 10 premières mois de l'année. Un niveau que la chaîne de la connaissance et du savoir n'avait plus connu depuis... 2010. Un mandat pour rien donc ? Après une bonne rentrée (3,5% en septembre dernier), la direction de la chaîne qui diffuse "C dans l'air" espère encore inverser la tendance d'ici la fin de l'année.

A noter que parmi les "petites historiques", Arte se porte également bien avec une stratégie d'exigence éditoriale comparable (2% en 2013). Après avoir progressé au début des années 2000, Canal+ décroche légèrement depuis plusieurs saisons même si elle reste a un niveaux correct (2,5% en 2014).

France 4, la nouvelle formule cale

Après des années de croissance rapide, les premières chaînes de la TNT commencent à se stabiliser. En 2012, la relance de D8 par Canal+ et le lancement des six nouvelles chaînes ont bousculé la hiérarchie du segment (D8 est devenue cette année la première chaîne de la TNT) et ont fait chuter TMC, W9, NT1, NRJ 12 et même Gulli. Seule BFMTV résiste. Preuve que rien n'est irrémédiable.

Comme ses concurrentes, France 4 a progressé fortement lors de ses cinq premières années d'existence. Loin derrière TMC, W9 et D8, elle faisait jusqu'ici jeu égal avec NT1. Elle a atteint 2 points de PDA en 2012 (son record à 2,3% a été atteint à trois reprises en décembre 2011, janvier 2012 et mai 2012). Mais, depuis, la chaîne a clairement calé.

Après avoir revendu ses parts dans Gulli au groupe Lagardère en décembre dernier, la direction de France Télévisions a revu le positionnement éditorial de France 4, en se recentrant sur les enfants la journée et sur les "nouvelles écritures" le soir. Pour l'instant, cette relance n'est pas une réussite. En juin dernier, la chaîne a plongé à 1,5% de PDA, un niveau qu'elle n'avait plus atteint depuis septembre 2009... Et ce sont essentiellement les nouveaux programmes qui sont la cause de ce net recul...

Même s'il faut encore du temps pour juger cette relance et que France 4 n'est pas la seule chaîne de la TNT à être en difficulté, le nouveau format de France 4 sera incontestablement au coeur de l'élection du prochain président de France Télévisions. France 4 n'est pas un enjeu majeur pour groupe public, mais il est symbolique, comme peut l'être le Mouv' au sein de Radio France.

A noter que France Ô, qui est mesurée seulement depuis septembre, avoisine les 0,6% de PDA.

Source : Chiffres en PDA, mesurés par Médiamétrie. *Pour 2014, les chiffres cités sont ceux de la période janvier/septembre.
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin
France Télévisions : La Cour des comptes épingle la présidence de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin : "Les plaintes déposées contre la nomination de Delphine Ernotte sont déplacées"
Rémy Pflimlin : "Je pense que j'ai rempli la mission qui m'était fixée"
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin candidat à sa succession
Voir toute l'actualité sur Rémy Pflimlin
Autour de Rémy Pflimlin
  • Gulli
  • Alcaline, l'instant / Alcaline, le mag / Alcaline, le concert
l'info en continu
Diffusion Euro : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Euro : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
"Je me battrai jusqu'au bout" : Stéphane Guy se confie sur sa vie post-Canal+
TV
"Je me battrai jusqu'au bout" : Stéphane Guy se confie sur sa vie post-Canal+
Adrien Quatennens charge Laurence Ferrari : "CNews participe à un agenda médiatique d'extrême droite"
TV
Adrien Quatennens charge Laurence Ferrari : "CNews participe à un agenda...
Box-office : Succès pour "Conjuring" devant "Nomadland", "Le discours" en embuscade, "Adieu les cons" 5e
Cinéma
Box-office : Succès pour "Conjuring" devant "Nomadland", "Le discours" en...
Marie Portolano, Laurent Boyer, Virginie Guilhaume... : La grille d'été 2021 de RTL se dévoile
Radio
Marie Portolano, Laurent Boyer, Virginie Guilhaume... : La grille d'été 2021 de...
Une étude Ifop souligne la méfiance des Français à l'égard des médias
TV
Une étude Ifop souligne la méfiance des Français à l'égard des médias