Jean-Michel Aphatie : "Le 'Grand Journal' est démodé, c'est Eric Zemmour qui est dans l'air du temps"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Michel Aphatie : "Le 'Grand Journal' est démodé, c'est Eric Zemmour qui est dans l'air du temps"
Jean-Michel Aphatie est resté 9 ans au "Grand Journal".
Jean-Michel Aphatie est resté 9 ans au "Grand Journal". © CANAL+
Interrogé par "Télé Obs", Jean-Michel Aphatie revient sur son éviction du "Grand Journal" de Canal+ en juin dernier.

Ecarté du "Grand Journal" avant le tsunami Bolloré, Jean-Michel Aphatie rebondira dès lundi sur Europe 1, aux commandes de "Europe Midi". Interrogé longuement dans Télé Obs cette semaine, l'ex-intervieweur politique de la matinale de RTL revient sur son éviction du talk de Canal+. Un départ contraint mais aujourd'hui digéré. "Ces dernières années, le côté rance, vieillot et nauséabond de la culture française a refait surface. Et RTL a en son sein un représentant de cette culture rance pour qui Canal+ et 'Le Grand Journal' n'est rien d'autre que l'expression de la bien-pensance, de l'esprit bobo et d'un certain gauchisme", lâche-t-il. Visé sans le nommer, Eric Zemmour, son ex-confrère sur RTL.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

Jean-Michel Aphatie avoue regarder "avec un peu de tristesse" la récente reprise en mains de Canal+ par Vincent Bolloré, après l'éviction de Rodolphe Belmer, le patron de la chaîne, et de Renaud Le Van Kim, producteur historique du talk d'access. Mais il consdière, après neufs ans sur le fauteuil de l'émission, "avoir fait son temps". Il revient aussi sur le déclin de cette marque emblématique de Canal+, qui sera reprise à la rentrée par Maïtena Biraben et produite par une autre société, Flab.

"L'émission représentait l'élégance individualiste"

"L'âge d'or de l'émission, c'est la saison 2006/2007. A cette époque, l'émission est le reflet de l'élégance individualiste. Elle résonne avec l'époque car la société française est sur ces rails-là, analyse-t-il. Nicolas Sarkozy en 2007 affirme quelque chose de cet ordre (...) La société tient une occasion historique de prendre un virage qu'elle a toujours refusé de prendre : mondialisation et compétitivité".

Selon le journaliste, la crise de 2008 a tout changé dans la perception qu'ont les téléspectateurs de l'émission. "La France se replie. 'Mon véritable ennemi, c'est la finance', dit Hollande. Mais la finance, c'est l'étranger ! Ce type de discours, ça veut aussi dire que 'Le Grand Journal' est passé de mode, explique-t-il. C'est désormais Eric Zemmour qui est à la mode. C'est l'antithèse de l'émission (il y sera pourtant très régulièrement invité, ndlr). Ce que représente l'émission, cette élégance individualiste, la tolérance, a été rejeté au profit des peurs qui montent et laissent penser qu'une forme de solidarité ("Les Français d'abord") doit désormais primer."

LIRE AUSSI l "Europe 1 ne souhaitait pas que j'aille sur BFMTV"

"J'ai longtemps été dans la vitrine, c'est comme ça"

Jean-Michel Aphatie revient aussi sans langue de bois sur son éviction de RTL, où il a mené très exactement 2.582 interviews depuis 2003. "Ce poste ne m'a jamais appartenu. Je n'ai rien à objecter au choix d'Olivier Mazerolle, cette décision me semble légitime, la discussion s'arrête là". Malgré la baisse d'audience de son quart d'heure, dépassé par Léa Salamé sur France Inter, Jean-Michel Aphatie estime que "ce n'est pas un argument pertinent". Pour lui, Christopher Baldelli, patron de la station, voulait du changement et il était le seul à pouvoir être remplacé. "Ca tombe sur moi, j'ai longtemps été dans la vitrine, c'est comme ça", conclut-il.

Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias