France Télévisions : 1.000 postes supprimés avec le plan de départs

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : 1.000 postes supprimés avec le plan de départs
Siège de France Télévisions (2013)
Siège de France Télévisions (2013) © GUYON Nathalie / FTV France 5
Le groupe audiovisuel public commence aujourd'hui la négociation avec les organisations syndicales concernant son nouveau plan de départs.

Réduire et renouveler les effectifs de France Télévisions. Telle est l'ambition du nouveau plan de départs préparé depuis plusieurs mois par la direction du groupe audiovisuel public. Comme le rapporte "Les Echos", les négociations sur le projet de rupture conventionnelle collective chez France Télévisions débute ce lundi et devrait durer jusqu'à la fin du premier trimestre.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Selon un document que s'est procuré le quotidien économique, ce plan devrait se traduire par un maximum de 1.000 suppressions de postes nettes d'ici à 2022. Si la négociation en fixera les détails définitivement, il pourrait prendre la forme de 2.000 départs pour 1.000 embauches, soit 1.000 suppressions nettes de postes, pour un groupe regroupant près de 9.630 collaborateurs. Les départs se feront sur la base du volontariat, avec des conditions incitatives restant à définir. L'objectif est bien entendu de faire des économies sur le long terme, alors que le gouvernement a d'ores et déjà annoncé sa volonté d'imposer à France Télé des économies de l'ordre de 160 millions d'euros d'ici à 2022, dont une vingtaine de millions dès 2019.

Rajeunir pour mieux digitaliser

Outre les économies, la direction de France Télévisions souhaite aussi en profiter pour rajeunir ses effectifs, dont la moitié a cinquante ans et plus. Objectif : mieux accompagner l'investissement de France Télévisions dans le numérique, alors que son budget devrait atteindre 200 millions d'euros en 2022, soit un doublement par rapport à 2018.

Sur le même thème
l'info en continu
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les mystères de l'amour" au plus haut
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les...
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film de France 2, bon score pour M6
Audiences
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film...
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Vidéos Puremedias