France Télévisions : 1.000 postes supprimés avec le plan de départs

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : 1.000 postes supprimés avec le plan de départs
Siège de France Télévisions (2013)
Siège de France Télévisions (2013) © GUYON Nathalie / FTV France 5
Le groupe audiovisuel public commence aujourd'hui la négociation avec les organisations syndicales concernant son nouveau plan de départs.

Réduire et renouveler les effectifs de France Télévisions. Telle est l'ambition du nouveau plan de départs préparé depuis plusieurs mois par la direction du groupe audiovisuel public. Comme le rapporte "Les Echos", les négociations sur le projet de rupture conventionnelle collective chez France Télévisions débute ce lundi et devrait durer jusqu'à la fin du premier trimestre.

À lire aussi
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
TV
"On va s'en occuper" : Le Gilet jaune Eric Drouet menace Pascal Praud
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le doc de Delahousse sur France 2
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrasant leader au plus haut, catastrophe pour le...
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"
Presse
Cyril Hanouna accusé d'avoir fait déprogrammer un article du "Parisien"

Selon un document que s'est procuré le quotidien économique, ce plan devrait se traduire par un maximum de 1.000 suppressions de postes nettes d'ici à 2022. Si la négociation en fixera les détails définitivement, il pourrait prendre la forme de 2.000 départs pour 1.000 embauches, soit 1.000 suppressions nettes de postes, pour un groupe regroupant près de 9.630 collaborateurs. Les départs se feront sur la base du volontariat, avec des conditions incitatives restant à définir. L'objectif est bien entendu de faire des économies sur le long terme, alors que le gouvernement a d'ores et déjà annoncé sa volonté d'imposer à France Télé des économies de l'ordre de 160 millions d'euros d'ici à 2022, dont une vingtaine de millions dès 2019.

Rajeunir pour mieux digitaliser

Outre les économies, la direction de France Télévisions souhaite aussi en profiter pour rajeunir ses effectifs, dont la moitié a cinquante ans et plus. Objectif : mieux accompagner l'investissement de France Télévisions dans le numérique, alors que son budget devrait atteindre 200 millions d'euros en 2022, soit un doublement par rapport à 2018.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Seb Astien

Oh non, virez qui vous voulez, mais gardez la moto 3 du Tour de France c'est tout ce que je demande!



blur.

france impot? bien vu, vais la reprendre celle là :))



blur.

9000 salaries, c'est juste 3 fois le nombre de salaries du groupe tf1, cherchez l'erreur...



bigtv

Qd on gratte un peu ce qu'il y a derriere le personnage , y'a vraiment de quoi vouloir le voir DEGAGER . , imbu , odieux , faux derche , escroquerie au permis de construire en Provence , condamné au tribunal a verser des indemnités a son ancienne maitresse Calixthe beyala a qui il avait tant promis ..J'en passe et des meilleures , en fait le mec n'a absolument rien mais rien du " gendre idéal " mais plutôt tout le contraire ...



bigtv

Drucker et ses magouilles sur le SP grâce auxquelles il a pu se faire construire une belle maison en Provence en passant en plus outre les lois de permis de construire , personnage détestable qui cache bien son jeu .Triple beurkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk pour ce mec ..



La Sardine

Météo France n'a plus le marché de France TV me semble t-il.



La Sardine

France TV doit bouger, c'est un impératif vital. Je constate que beaucoup de choses se passent en coulisses qui sont autant de projets structurants pour l'avenir proche et plus lointain. Il va y avoir des échecs mais aussi des réussites. La pure des choses est de rester sur le modèle linéaire avec 5 ou 6 chaînes à alimenter. Il faut en parallèle à 3/4 chaînes proposer une offre VOD gratuite robuste. Mais il y a du boulot !



victornewman

Le Drucker bashing, ça commence un peu à gonfler !



victornewman

"la direction de France Télévisions souhaite aussi en profiter pour rajeunir ses effectifs, dont la moitié a cinquante ans et plus"
La discrimination par l'âge est interdite en France, y compris pour les licenciements



karima

a mon avis les doublons et les triplons cela doit y aller



bigtv

Pour miterrand ce n’était qu'un écrivain a la jeunesse pimentée , ouais , ouais ....



bigtv

Justement y'en a marre de toutes ces magouilles , les mecs partis de rien arrivés avec rien ds les poches ont pu créer leur propre sté de prod en pompant a fond le service public , je vends au SP , je me fais payer par le SP , je produis pour le SP c'est bon , a dégager .....



Château de Boigne

Exact. Michel Drucker ne travaille pas pour France TV, mais pour DMD, sa société de production, qui revend ensuite Vivement Dimanche à France 2. De la même manière que Nagui travaille pour Effervescence et Air Production, Laurent Ruquier pour EndemolShine et Tout Sur l'Écran, etc. Des vrais animateurs salariés, à France Télévisions, il n'y en a pas tant que ça. Thierry Beccaro et Laurent Romejko, par exemple.



Nathalie Joulia

Virez Drucker cela vaudra bien la suppression de 100 postes et cela sera utile pour le service public !



Pickle Rick

https://uploads.disquscdn.c...



Pickle Rick

Mitterrand n'aimait pas les bateaux d'ONG écolo, est-ce que ça fait de lui un terroriste ? Non, c'était notre vieux tonton.



Pickle Rick

A quand un grand débat sur les dépenses de FTV ? France 3 doit devenir 100% régionale, le soir 3 n'a plus aucun intérêt à l'heure de l'info instantanée, les journaux nationaux et la météo nationale font doublon. Un bon nettoyage de printemps sur la chaine des 80+ et France 4 pourra rapatrier la plupart de ses programmes phares pour baisser l'âge moyen à 75.



Bartowski

Avec ou sans fake news ?



Pickle Rick

Ça passe, il a une bonne tête.



Starlight

Certains voudraient justement que l'information de France 3 devienne régionale à 100 %. En attendant la direction de l'info joue sur les lignes éditoriales : les sujets de proximité prioritairement sur France 3 et les sujets plus nationaux et internationaux à France 2.



Pickle Rick

Une même source pour plusieurs journaux, journalistes, présentateurs, équipes... Y'a pas comme un illogisme ? Ok pour France 3 sur le local, mais pourquoi concurrencer France 2 sur le national ?



Starlight

Il n'y a plus qu'une seule rédaction nationale maintenant. Voilà pourquoi une seule source alimente deux voire plusieurs antennes. Il n'y a plus de doublon comme quand deux équipes allaient sur un même lieu.



Starlight

"Outre les économies..."
Puremédias parle de rajeunir pour mieux digitaliser. Effectivement, les jeunes n'auront pas besoin d'être formés au numérique car ils le sont déjà. Mais Puremédias oublie de dire que rajeunir permet aussi de faire des économies (effet de noria).



Pickle Rick

Et ne parlons pas de toute l'économie qui tourne autour de la mèche rebelle de Delahousse.



Starlight

Ce projet de vente avait finalement avorté. France TV a toujours sa régie pub et on parle aujourd'hui de la rapprocher voire de la fusionner avec celle de Radio France.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de pâtisserie
SVOD
"Nailed It!" : Netflix prépare une adaptation française de son concours de...
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken Loach en compétition
Cinéma
Festival de Cannes 2019 : Dolan, Malick, Almodovar, les frères Dardenne et Ken...
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de fois
Séries
"Game of Thrones" : Le premier épisode de la saison 8 déjà piraté 55 millions de...
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à l'antenne"
Interview
Laurence Bloch (France Inter) : "Il y aura bientôt plus de voix féminines à...
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20, Caroline Dublanche booste RTL
Audiences
Audiences radio, le match des soirées : Fabienne Sintès leader en hausse du 18/20,...
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Interview
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous...
Vidéos Puremedias