Frank Lanoux (RMC) : "On va certainement procéder à des changements"

Partager l'article
Vous lisez:
Frank Lanoux (RMC) : "On va certainement procéder à des changements"
Frank Lanoux
Frank Lanoux © RMC
Le patron de RMC revient sur les résultats de sa radio, au plus bas depuis 2012.

Vague d'audience difficile pour RMC. La station du groupe NextRadioTV cale et passe pour la deuxième fois de la saison sous la barre des 4 millions d'auditeurs, au-dessus de laquelle elle planait depuis l'automne 2012 ! La station d'Alain Weill perd 348.800 fidèles en un an (-8,4%) et 402.100 en une vague (-9,5) pour atteindre un total de 3,81 millions d'amateurs du format talk et sport. Après 10 années de progression ininterrompue et un record historique en novembre/décembre 2013, la radio coince depuis lors. RMC va-t-elle enfin se décider à bouger ? Eléments de réponse avec son patron, Frank Lanoux.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

puremedias. com : La première fois que je vous ai interviewé, c'était en novembre 2013. RMC réalisait alors son record historique. Que se passe-t-il depuis ?
Frank Lanoux : Il se passe que les Français sont en train de changer leur façon de consommer l'information. La radio a été pendant 60 ans le seul média qui produisait de l'information en direct. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. L'information se consomme différemment. Ca touche principalement la consommation de l'info à la radio et donc, en premier lieu, les radios généralistes.

Mais dans cette mutation, RMC a pris les devants depuis longtemps. La marque RMC est présente en télé avec RMC Découverte et sur le digital. La matinale de Jean-Jacques Bourdin a son interview politique en télévision depuis neuf ans sur BFMTV. C'est le prime de la chaîne d'ailleurs. Et le reste de la matinale de RMC est diffusée sur RMC Découverte. Au final, Jean-Jacques Bourdin accumule de l'audience en radio et en télé. En même temps qu'on développe l'audience en radio, on la développe aussi en télévision, ce qui est un modèle très original. On a d'ailleurs battu notre record d'audience cumulée avec Jean-Jacques le 5 avril avec 733.000 téléspectateurs !

Donc c'est super ! Tout va bien ?
Que les gens changent leur mode de consommation, c'est un phénomène que l'on vit tous.

"L'audience se répartit !"

Oui, mais si on regarde les scores des autres généralistes sur cette vague, France Inter, à un haut niveau, progresse. Concernant l'info, France Info progresse !
Vous avez toujours des variations de ce type.

Est-ce qu'il n'y a pas malgré tout un "problème RMC" ?
A partir du moment où RMC invite ses auditeurs à aller en télévision pour voir les mêmes programmes - et je ne vous parle même pas d'internet et des réseaux sociaux où l'on se déploie - cela correspond à un changement de comportement des Français que nous avons accompagné, d'une meilleure façon que les autres d'ailleurs.

Du coup, la radio RMC est condamnée à baisser si on suit votre raisonnement...
L'audience se répartit ! La radio n'est plus le seul média à produire de l'information en direct.

Donc l'audience de la radio RMC va baisser sur le long terme...
On va avoir bientôt l'Euro de football, les JO, la présidentielle. Je pense qu'il va se passer d'autres choses sur l'audience. Il faut quand même comprendre que de façon inéluctable, la consommation devient différente. Je n'invente rien ! Regardez ce qu'il s'est passé dans la presse écrite. Ces mouvements-là sont très importants et bouleversent tout le monde.

Oui mais ce constat pouvait déjà être fait il y a plusieurs années. A l'époque, cela n'empêchait pas RMC de progresser, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui...
Les mouvements d'audience sont beaucoup plus lents que ce qu'on peut imaginer. Ce n'est pas parce qu'on invente un smartphone que, du jour au lendemain, tous les Français vont en avoir un et changer leur mode de consommation. Ce sont des phénomènes très lents. A l'évidence, ce qui bouleverse désormais, c'est la généralisation des smartphones et de la 4G. Ca, c'est récent et les conséquences ne se font sentir que progressivement.

Si on part du principe que votre baisse d'audience est bien due au bouleversement actuel des modes de consommation de l'info, est-ce que ça ne doit pas justement vous pousser à vous réinventer et peut-être revoir votre format talk-sport ?
On est précisément sur un format porteur de talk show, de débat, d'opinion, de sport. Ce sont des services que nous sommes les seuls à rendre et on va essayer de s'y accrocher. Notre position nous paraît bien plus forte que celles d'autres radios plus traditionnelles, plus généralistes. Mais si je dois vous rassurer, on va certainement procéder à des modifications, des changements. Comme on le fait régulièrement.

"Ca reste un excellent résultat"

Lesquels ?
On va travailler maintenant dessus et les annoncer à la rentrée. Encore une fois, il faut comprendre que c'est RMC qui s'est le mieux déployée sur toutes les plateformes. C'est le sens de l'histoire. Ce n'est pas moi qui vais vous annoncer la mort de la radio mais il faut reconnaître que la radio a été le seul média à annoncer l'information en direct pendant soixante ans. Cette fonction exclusive est terminée et est partagée avec d'autres médias. RMC est à 7,1 points d'audience cumulée malgré tout. Ca reste un excellent résultat.

Vous estimez que votre résultat est "excellent" sur cette vague ?
Je préférerais faire plus mais si on remet tout en perspective, RMC à 7 points vaut plus que ce que font ses concurrents par rapport à son histoire, ses moyens, son nombre d'émetteurs etc... Et encore une fois, il faut voir l'audience que l'on développe à côté. C'est peut-être un peu schizophrène comme analyse. Le modèle de RMC est assez unique et ce n'est pas facile pour vous de l'analyser. Quand vous voyez que Jean-Jacques Bourdin fait 700.000 téléspectateurs le matin, vous allez peut-être commencer à vous dire : "Tiens, ils ont peut-être été plus malins que la moyenne. Ils ont peut-être intérêt à produire de l'image".

"Il n'y a aucune raison de refuser d'accompagner ces changements technologiques"

Mais Jean-Jacques Bourdin baisse nettement en radio. Ne déshabillez-vous pas Pierre pour habiller Paul ?
Mais c'est le sens de l'histoire ça ! Ce sont les Français qui font ça ! Ce n'est pas nous ! Nous, on les accompagne dans ces changements. C'est RMC qui a créé BFMTV. C'est RMC qui fait le prime de BFMTV tous les matins. C'est RMC qui a créé RMC Découverte et fait ses audiences le matin. Il se passe des choses ! Il n'y a aucune raison de refuser d'accompagner ces changements technologiques. Il faudrait être dingue pour dire : "Moi je ne m'intéresse qu'à la radio, qu'au transistor !".

Pour la présidentielle, vous miserez sur votre formule politique actuelle : Jean-Jacques Bourdin, "Les Grandes Gueules" et Eric Brunet ?
Il y aura sûrement d'autres choses.

Vous ne pouvez pas nous en dire plus ?
Non.

Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias