Frédéric Schlesinger (Europe 1) : "Nous n'attendons toujours rien de bon des audiences du mois de janvier"

Partager l'article
Vous lisez:
Frédéric Schlesinger (Europe 1) : "Nous n'attendons toujours rien de bon des audiences du mois de janvier"
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Frédéric Schlesinger
Frédéric Schlesinger © Marie ETCHEGOYEN / CAPA PICTURES / EUROPE 1
La station a déjà enregistré sa pire rentrée historique malgré un changement quasi-intégral de sa grille.

Ne lui parlez pas de rentrée ratée. Après une première vague septembre-octobre particulièrement décevante, réunissant 3,9 millions d'auditeurs - sa pire rentrée historique -, Europe 1 ne devrait pas inverser la tendance lors de la prochaine échéance, fixée au 18 janvier prochain. Les chiffres de la vague novembre-décembre devraient être ainsi pires encore que ceux de la précédente, une situation que la direction de la station de la rue François Ier assume, à en croire Frédéric Schlesinger, directeur général, dans les colonnes du "Monde".

À lire aussi
"Chaque semaine, on perd un chroniqueur !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'absence d'Aymeric Lompret en soutien à Guillaume Meurice sur France Inter
Radio
"Chaque semaine, on perd un chroniqueur !" : Charline Vanhoenacker ironise sur...
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le verdict de sa procédure disciplinaire, il ne reviendra pas sur France Inter "jusqu'à nouvel ordre"
Radio
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le...
"Elle avait ouvert son corsage devant moi !" : Bruno Retailleau plaisante sur sa fausse romance avec Charline Vanhoenacker
Radio
"Elle avait ouvert son corsage devant moi !" : Bruno Retailleau plaisante sur sa...
"Il faut savoir refuser l'appât du gain !" : Vincent Lindon dénonce une "régression" dans le projet de fusion de France Télévisions et Radio France
Radio
"Il faut savoir refuser l'appât du gain !" : Vincent Lindon dénonce une...

"Non, notre rentrée n'est pas ratée"

"Qui connaît la radio sait parfaitement que, quand on change 90% de sa grille, ce n'est pas en quelques mois qu'on repart à la hausse. (...) Je souris lorsque l'on évoque une rentrée ratée : il ne peut en être autrement, car il faut d'abord perdre avant de gagner. D'ailleurs, nous n'attendons toujours rien de bon des chiffres du mois de janvier", annonce-t-il à nos confrères, gardant le cap des "trois ans pour atteindre (ses) objectifs". "Non, notre rentrée n'est pas ratée, mais nous avons à gérer l'impatience de tous. (...) Nous nous attendions aux difficultés dès que nous avons accepté cette mission. Mais en interne, il y a une excellente ambiance", poursuit-il.

Signe de cette "excellente ambiance" selon Frédéric Schlesinger : la signature de la négociation annuelle par les syndicats, en raison de la diminution importante des différences salariales entre hommes et femmes. Quant aux mouvements de grille en vigueur depuis lundi, le DG d'Europe 1 préfère parler de "'fine tuning', le fait de régler finement les programmes", assurant que c'est Christophe Hondelatte lui-même qui a demandé à réduire la voilure de sa case - "Hondelatte Raconte" étant désormais programmé de 16h à 17h, amputé d'une heure d'émission.

"Europe 1 est la radio du renouveau"

En revanche, Frédéric Schlesinger estime qu'Europe 1 ne peut plus être définie comme la radio des cadres, "mais comme celle du renouveau, celle qui interroge, analyse et anticipe ce nouveau monde et régénère le concept de radio parlée". "Nous sommes un challenger, mais tant qu'à l'être, soyons ceux qui innovent, qui accompagnent la prise d'initiative et qui agissent. Nous voulons être la radio d'une France positive, d'une France qui a confiance en elle", déclare au quotidien du soir celui qui officialise le déménagement d'Europe 1 en juillet dans des locaux de 14.000 mètres carrés à Paris, dans lesquels Lagardère a investi 35 millions d'euros.

Frédéric Schlesinger
Frédéric Schlesinger
Frédéric Schlesinger (Europe 1) : "On ne peut pas juger quarante jours d'antenne"
Plainte contre Europe 1 : Frédéric Schlesinger assure qu'on "invite qui on veut" sur la station
Frédéric Schlesinger : "France Inter devrait être à de hauts niveaux pendant la présidentielle"
Voir toute l'actualité sur Frédéric Schlesinger
l'info en continu
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en direct à Cannes
TV
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en...
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute de l'intégrité de "Mask Singer" dans "PAF avec Baba"
TV
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute...
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur l'avenir de la nouvelle série de TF1
TV
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur...
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise et détrône "La mère de la mariée" au sommet du top mondial
Plateforme
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews Nelly Daynac insultée après son témoignage sur la Nouvelle-Calédonie
TV
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews...