Fusillade à Strasbourg : "Libération" réagit à la polémique sur sa Une sur l'"humiliation" des lycéens à Mantes-la-Jolie

Partager l'article
Vous lisez:
Fusillade à Strasbourg : "Libération" réagit à la polémique sur sa Une sur l'"humiliation" des lycéens à Mantes-la-Jolie
Une de "Libération" ce mercredi 12 septembre 2018.
Une de "Libération" ce mercredi 12 septembre 2018. © "Libération"
Des internautes sur Twitter ont vivement critiqué le choix éditorial du quotidien après l'attaque à Strasbourg hier soir.

Laurent Joffrin explique son choix de Une. Ce matin, de nombreux internautes ont pointé du doigt la Une de "Libération" consacrée principalement à l'arrestation policière des lycéens de Mantes-la-Jolie la semaine dernière. Certains utilisateurs de Twitter ont reproché le peu de place accordé à l'attaque de Strasbourg, qui s'est déroulée hier soir et qui a causé trois morts et treize blessés, selon le dernier bilan de la préfecture du Bas-Rhin.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1, France 2 2e, France 3 sous le million
Audiences
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1,...
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi
Séries
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi

"Lamentable"

"Inutile d'être un expert des médias pour en voir la cynique abjection. Dénoncer sur 3/4 de page une opération de maintien de l'ordre contre de jeunes émeutiers (zéro blessé) et laisser le petit quart qui reste au carnage terroriste à Strasbourg. Lamentable", a écrit le journaliste Jérôme Godefroy. Amine El-Khatmi, président du "Printemps Républicain", a également ciblé le journal détenu par Patrick Drahi : "Définition de l'indécence. Cette gauche est condamnée à la défaite à perpétuité. On ne la regrettera pas."

Face à ces critiques, Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de "Libération", tient à faire ce matin une mise au point sur son site internet. "La Une de 'Libération' de ce mercredi a suscité une polémique à la fois compréhensible et injuste. Nous n'avons évidemment pas pensé une seconde qu'un attentat à Strasbourg puisse être moins important que l'affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie", débute l'éditorialiste. Et d'ajouter : "Mais la presse écrite est soumise à des contraintes techniques particulières. A partir du moment où nous avions des informations recoupées sur le drame de Strasbourg, il nous restait cinq minutes pour modifier la Une."

"Le rapprochement des deux photos est malencontreux"

Il explique ne pas avoir voulu "prendre le risque de ne pas être distribué" et avoir "pu seulement amender la Une déjà mise en page" en ajoutant "un bandeau au-dessus du sujet initial". "Le rapprochement des deux photos est malencontreux", reconnait Laurent Joffrin, poursuivant : "Il tient à notre souci de ne pas manquer une information importante sur l'édition papier, dans les délais contraints qui sont les nôtres. Certains journaux, bouclant nettement plus tard, ont pu donner à l'attentat de Strasbourg la place qui lui revenait logiquement."

Le directeur de la rédaction promet que l'évènement tragique sera "très largement" évoqué dans l'édition de jeudi. "Chacun pourra d'ailleurs constater que notre site internet, depuis mardi soir et jusqu'à ce mercredi, a placé naturellement en tête de la Une numérique les informations qui s'y rapportent", conclut-il.

Libération
Libération
#LigueDuLol : Mise à pied d'Alexandre Hervaud et Vincent Glad ("Libération") "à titre conservatoire" (màj)
Faux blessé à Tolbiac : "Libération" démonte la "fake news" relayée par "Le Média"
"L'Express" et "Libération" prennent leur tournant numérique
Voir toute l'actualité sur Libération
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
L'Œil

Non, j'avais tout lu.
Les explications de Joffrin ne changent rien aux effets désastreux que j'évoque.



NorbertGabriel

Ça semble a priori choquant, mais il semble quand même que ces "gamins" étaient assez bien pourvus de divers projectiles dangereux. Et qu'ils n'étaient pas en train de faire une manif du genre non violence.. Pas lu l'article, Libé m'est devenu très facultatif, mais sur ce coup, je suis plus du côté des flics que des lanceurs de cailloux ou de cocktails molotov ..Par contre les mettre en GAV sans avocat est une belle connerie, la procédure sera automatiquement invalidée.. Sans oublier le faux dans un PV d"audition qui mentionne un avocat qui n'était pas présent. Donc annulation..



Stéphane Hubert

Je trouve que ça s'approche plus du salut Nazi qu'une 'quenelle'...



A French

On en subventionne bien de ton bord politique..



eviradnus

ils s'amusent à faire du buzz à partir d'une image... les policiers doivent trier dans une foule ceux qui pourraient avoir des armes ou vouloir casser ou vouloir blesser... que font-ils? ils mettent cette foule en position de pause afin de contrôler et d'assurer la paix civile. Il n'y a pas d'humiliation là dedans, juste une technique de sécurité face à un groupe. Qu'on arrête à les surinterprétations permanentes à visée commerciale, buzzesque et vaine qui ne visent qu'à créer plus de haine et non pas plus de compréhension.



LeMoi

Est ce que tu as lu l'article en entier avec la réponse de L Joffrin, ou juste le début avec la polémique ?



Pickle Rick

"Rats donneurs de leçon"

Fixed.



Pickle Rick

"Salopards subventionnés"

Fixed.



Mr.Eddy

Ben c'est ce que je dis, il semble dire que c'est ton compte, je lui rétorque qu'on n'a aucune preuve.



L'Œil

Superbe timing.
Au moment où les forces de l'ordre ont besoin d'être soutenues par tous les Français sans exception aucune, Libération choisit de braquer son projecteur sur une humiliation qui n'en est pas une.
Pour moi, la vraie humiliation est de voir que la France doit supporter tous ces sauvageons qui souillent nos institutions et qui appellent à la vengeance.



caline27 35

ah bon ! je comprends mieux!



Misterpoussin

Je peux te dire qu'en local, ce n'est pas mieux avec une grande homogénéité ethnique ET SURTOUT SOCIALE. Pour moi, une rédaction entièrement blanche ou noire ou arabe n'est pas un problème en soi... c'est quand cette rédaction devient obsédée par la diversité en donnant des leçons outrées à la terre entière que ça devient de la folie mentale. Dans ce genre, 28 minutes sur Arte ou encore France Inter sont à la limite de la schizophrénie. A côté de ça, tu as RMC, TF1 ou encore M6 qui sont bien plus diverses dans la sociologie de leur rédac... et qui pourtant ne se permettent pas de la ramener. Vraiment, ça en dit long sur les grands défenseurs de la diversité à tout prix.



Zourou

Y a bien longtemps que les menottes classiques ne sont plus de mise pour les arrestations de groupes ! C'est les serreflex qui sont de rigueur ! Une cinquantaine par gus !



Misterpoussin

Oh la vache, c'est d'une violence inouïe la diversité "made in Libé". Merci pour cette photo. Je comprends mieux les leçons de morale distillées en permanence par cette belle équipe. Il faut bien avoir bonne conscience quelque part.



MauriceO

Non pas si tu prends les Twitter des journaux, chaînes et certains sites Internet.



Nono

+1 pas mieux...



Eric Passebon

à la poubelle twitter Facebook etc etc
les réseaux sociaux sont la fin de la démocratie



Nono

Twitter bien pour s'informer??.. je viens de perdre un oeil! Il y a 50% de merdes mensongères ou de manipulation...



Nonos

J'ai pensé la même chose, mais ce ne sont pas des menottes sur la photo. Il me semble que ce sont des "flex".
Pour le reste je suis d'accord.



DansTonTube

Il y a peut-être un raté sur la une mais l'article est intéressant.



Jon75

Ce qui est humiliant, c'est le titre.



Il n'y en a qu'une

T'as une belle gueule tu sais ?



Il n'y en a qu'une

Passion délation.



guilem2

Cette une pose un vrai problème et Libé serait plus digne d'assumer ouvertement cette erreur plutôt que d'expliquer que "oui, mais".

Par contre, mon Dieu, si tant est que l'avis de la groupie de Valls et d'un troll comme Jerôme Godefroy soient époustouflants, on est capables d'aller consulter leurs comptes twitter tous seuls.



Il n'y en a qu'une

Inversion accusatoire. Classique.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Karim Rissouli : "La crise des Gilets jaunes a été salutaire pour les médias"
Interview
Karim Rissouli : "La crise des Gilets jaunes a été salutaire pour les médias"
"X-Men : Dark Phoenix" : Le réalisateur Simon Kinberg reconnaît l'échec de son film
Cinéma
"X-Men : Dark Phoenix" : Le réalisateur Simon Kinberg reconnaît l'échec de son...
Fou rire dans la matinale de RMC Sport à cause d'un rugbyman presque nu
TV
Fou rire dans la matinale de RMC Sport à cause d'un rugbyman presque nu
TV Notes 2019 : Votez pour votre magazine préféré !
TV Notes
TV Notes 2019 : Votez pour votre magazine préféré !
"Nos maisons ont une histoire" : France 5 dégaine une série-documentaire avec Stéphane Thebaut le 5 juillet
Programme TV
"Nos maisons ont une histoire" : France 5 dégaine une série-documentaire avec...
Céline Kallmann quitte Europe 1 et rejoint RMC
Exclusivité
Céline Kallmann quitte Europe 1 et rejoint RMC
Vidéos Puremedias