Gérald-Brice Viret : "Pour Canal+, l'audience n'est plus le sujet"

Partager l'article
Vous lisez:
Gérald-Brice Viret : "Pour Canal+, l'audience n'est plus le sujet"
Gérald-Brice Viret, directeur des antennes.
Gérald-Brice Viret, directeur des antennes. © Abaca
Dans un entretien au journal "Le Figaro", le directeur des antennes détaille sa stratégie.

Avis aux journalistes médias... L'audience des émissions en clair de Canal+ "n'est plus le sujet" de la nouvelle direction du groupe. Dans un entretien au Figaro, Gérald-Brice Viret, directeur des antennes, assure vouloir désormais se concentrer sur "la satisfaction des abonnés". Après l'échec du "Grand Journal" de Maïtena Biraben la saison dernière, celui de Victor Robert, découpé en deux parties à partir du 5 septembre (crypté et clair dès 19h50), sera donc jugé sur son contenu. "Nous lançons le premier baromètre quotidien de satisfaction avec l'institut CSA. L'abonné doit en avoir pour son argent", explique-t-il.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Le clair sera désormais la priorité de C8, avec l'arrivée de nouvelles émissions comme "Punchline" de Laurence Ferrari ou "Salut les terriens" de Thierry Ardisson. Mais Canal espère toujours appâter de nouveaux abonnés avec sa nouvelle stratégie autour des tranches gratuites, drastiquement réduites en semaine et le week-end. "Le clair doit être le teasing du payant. Pour l'abonné, il n'y a aucune différence entre les deux. Mais avec une heure en clair de 19h50 à 21 heures, nous allons aller à la pêche aux téléspectateurs zappeurs pour leur donner envie de s'abonner", espère-t-il.

Les deux autres piliers de Canal, l'information et l'investigation, disparaissent. "La relance de Canal + passe d'abord par le renforcement (du) sport, de la culture et du divertissement. L'information et la politique ne seront plus sur Canal+ mais sur C8 et CNEWS (ex-iTELE, ndlr)", poursuit Gérald-Brice Viret. Après l'échec du deal avec beIN Sports, les nouvelles offres commerciales de Canal+ seront présentées en octobre.

Sur le même thème
l'info en continu
Public Sénat diffusera les questions au gouvernement sur Twitch
TV
Public Sénat diffusera les questions au gouvernement sur Twitch
"The Voice" : Une saison bonus pour les 10 ans avec cinq coachs emblématiques sur TF1
TV
"The Voice" : Une saison bonus pour les 10 ans avec cinq coachs emblématiques sur...
Youtube France : Le gaming très plébiscité, le nombre de vues explose au premier semestre 2020
Internet
Youtube France : Le gaming très plébiscité, le nombre de vues explose au premier...
"Un si grand soleil" déprogrammé ce soir : Comment France 2 va-t-elle rattraper son retard ?
Séries
"Un si grand soleil" déprogrammé ce soir : Comment France 2 va-t-elle rattraper...
Nicolas Bedos appelle à la résistance contre les mesures anti-COVID-19, Olivier Véran condamne ses propos
TV
Nicolas Bedos appelle à la résistance contre les mesures anti-COVID-19, Olivier...
"L'Agence" : TMC lance son nouveau programme immobilier ce soir
Programme TV
"L'Agence" : TMC lance son nouveau programme immobilier ce soir
Vidéos Puremedias