Gilets jaunes : Une équipe de BFMTV victime d'une "tentative de lynchage" à Toulouse

Partager l'article
Vous lisez:
Gilets jaunes : Une équipe de BFMTV victime d'une "tentative de lynchage" à Toulouse
BFMTV © BFMTV
Les manifestations d'hier ont été marquées par des violences contre des journalistes.

Violences contre des journalistes hier. Alors que la journée était marquée par une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes partout en France, une équipe de BFMTV couvrant les évènements à Toulouse a été selon ses propres termes victime d'une "tentative de lynchage".

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Selon le récit des deux victimes, Jean-Wilfrid Forquès, grand reporter pour BFMTV et RMC, et Maxime Sounillac, JRI de l'agence de presse AIMV, plusieurs dizaines de manifestants ont commencé à les prendre à partie place du Capitole. "Maintenant vous dégagez sinon on vous défonce", auraient notamment déclaré les manifestants présents, tandis que d'autres scandaient à plusieurs reprises "BFM collabo".

La situation aurait ensuite dégénéré, comme le rapporte le site internet de BFMTV. "J'ai vu foncer sur moi un tsunami de gilets jaunes", raconte Jean-Wilfrid Forquès, qui estime que ces derniers "voulaient casser du journaliste". Poursuivie, l'équipe de BFMTV a dû être évacuée par deux agents déployés pour assurer leur sécurité. Séparé de son cameraman dans la cohue, Jean-Wilfrid Forquès a dû se réfugier dans un magasin, d'où il a pu sortir après que les CRS eurent chargé devant la boutique pour disperser les manifestants, selon le récit de BFMTV.

Les journalistes portent plainte

En début de soirée, Jean-Wilfrid Forquès et Maxime Sounillac ont porté plainte pour "tentative d'agression en réunion". "Ces comportements sont intolérables", a réagi samedi soir Céline Pigalle, directrice de la rédaction de BFMTV. "Nous les condamnons et désormais nous porterons plainte à chaque fois que ce type d'événements se produira. La direction de BFMTV apporte tout son soutien ce soir aux deux journalistes qui ont été pris à partie", a-t-elle ajouté. Comme le rapporte l'AFP, un journaliste de CNews, Jean-Luc Thomas, a lui aussi été agressé ce samedi au même endroit. Victime de coups de pied et de crachats, il a lui aussi été poursuivi par des manifestants, et a porté plainte.

Le week-end dernier, plusieurs journalistes avaient déjà été victimes d'agressions verbales ou physiques émanant de personnes présentes dans les regroupements des Gilets jaunes.

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias