Google suspend la rémunération des médias d'Etat russes sur ses plateformes

Partager l'article
Vous lisez:
Google suspend la rémunération des médias d'Etat russes sur ses plateformes
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Extraits de l'antenne de RT France. © Abaca
Ce matin, Youtube avait déjà annoncé qu'il empêcherait certaines chaînes russes de générer de l'argent sur son site.

Le géant américain sévit. Ce lundi, dans un communiqué, Google a annoncé avoir "suspendu" la possibilité de générer de l'argent pour les médias financés par la Russie sur ses différentes plateformes. Quelques heures plus tôt, son site de vidéos, Youtube, avait déjà fait savoir qu'il empêcherait la rémunération de certaines chaînes russes sur sa plateforme.

À lire aussi
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur YouTube
Internet
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur...
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le réseau social d'Elon Musk aujourd'hui ?
Internet
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le...
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime Biaggi dans "Zen"
Internet
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime...

"Nous prenons un certain nombre d'actions"

"En réponse à la guerre en Ukraine, nous suspendrons la possibilité pour les médias financés par la Russie de monétiser leurs activités sur nos plateformes. Nous surveillons activement les nouveaux développements et nous prendrons d'autres mesures si nécessaire", a déclaré un porte-parole de Google. Et d'assurer : "A la lumière des circonstances exceptionnelles en Ukraine, nous prenons un certain nombre d'actions".

Hier, en fin d'après-midi, Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a annoncé sa volonté de bannir de l'Union européenne les médias Russia Today et Sputnilk, qu'elle accuse d'être "la machine médiatique du Kremlin". Parmi les médias russes que Google vise, le groupe américain cible notamment les chaînes du groupe RT, dont RT France dans l'hexagone. "Nos équipes ont commencé à suspendre la possibilité pour certaines chaînes de générer des revenus sur Youtube, dont les chaînes de RT à l'échelle mondiale", a souligné Google.

l'info en continu
"Star Academy" 2024 : Helena, Julien et Axel dévoilent leur premier single, écoutez-les !
Musique
"Star Academy" 2024 : Helena, Julien et Axel dévoilent leur premier single,...
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons qui l'ont poussé à quitter la série "Le crime lui va si bien" sur France 2
Séries
"Quand la production a 'merdé'..." : Claudia Tagbo révèle les véritables raisons...
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive avec Marina Foïs
Séries
Netflix dégaine aujourd'hui une nouvelle série française ambitieuse et addictive...
Les Enfoirés 2024 : Pourquoi Mimie Mathy, Lorie, Amir et Christophe Maé n'étaient pas là cette année
TV
Les Enfoirés 2024 : Pourquoi Mimie Mathy, Lorie, Amir et Christophe Maé n'étaient...
"Hélas, nous sommes des êtres humains" : Pascal Praud justifie "les erreurs" de CNews lors de la commission d'enquête parlementaire
TV
"Hélas, nous sommes des êtres humains" : Pascal Praud justifie "les erreurs" de...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...