Green Zone : Un film d'action maîtrisé mais un peu trop dense

Partager l'article
Vous lisez:
Green Zone : Un film d'action maîtrisé mais un peu trop dense
Très attendu depuis le succès de la trilogie Jason Bourne, le retour du duo Damon/Greengrass voit naître un film d'action très politique et extrêmement maîtrisé, mais parfois un peu trop dense.

Si l'auteur de Green Zone devait décrocher l'oscar du meilleur scénario, il serait juste qu'il le partage avec George Bush. Tout commence dans le bureau ovale du président en 2003 :
- Tiens si on finissait le travail de Papa en envahissant l'Irak ?
- Mais Monsieur le président, les terroristes du 11 septembre étaient afghans ! Comment faire pour justifier cette guerre ?
- On n'a qu'à dire qu'ils détiennent des armes de destruction massive !
C'est à cet instant précis que Paul Greengrass a choisi de faire débuter son film : ce moment où, à cause du battement d'aile d'un président, de jeunes militaires ont mis leur vie en danger pour rechercher ces armes fictives dans un Bagdad dévasté. Du moins jusqu'à ce que certains (c'est le cas de Matt Damon dans ce film) commencent à émettre de sérieux doutes sur les ordres de leur hiérarchie.

Matt Damon vs. George Bush : la vengeance dans la peau



On l'aura compris, inspiré du livre d'un ancien envoyé spécial en Irak, Green Zone est sans doute au moins autant un pamphlet politique qu'un film d'action. Un cours de deux heures de géostratégie internationale qui aurait pu faire fuir n'importe qui sans le talent du duo Greengrass/Damon.

Il faut dire qu'avec les deux derniers tomes de la trilogie Jason Bourne (La mort dans la peau et La vengeance dans la peau) le duo avait déjà réussi à dépoussiérer le film d'espionnage, faisant passer James Bond pour un héros vieillissant digne d'un téléfilm allemand. Tout comme pour son rôle d'agent secret, Matt Damon choisit ici d'interpréter son personnage de lieutenant avec humanité et sensibilité, prouvant que la vraie virilité ne s'évalue pas à la dose de testostérone déversée.

Habitué aux sujets réalistes après Bloody Sunday sur les attentats irlandais ou Vol 93 sur le 11 septembre, Paul Greengrass a opté pour une réalisation reportage : caméra à l'épaule, image souvent sous-exposée, montage ultra-rapide (on ne pourra que conseiller aux spectateurs sujets au mal de mer d'éviter les trois premiers rangs). Un procédé pour le moins efficace à défaut d'être original.

Un film riche, très riche, trop riche



Finalement, comme souvent avec les films inspirés de livres, on ne pourra reprocher à Paul Greengrass qu'une seule chose : ne pas avoir réussi à choisir. A donner autant d'importance au fond qu'à la forme et à ajouter à une histoire déjà compliquée une mise en scène dense, on finit parfois par se perdre dans le film tel Matt Damon dans les ruelles bagdadiennes.

Peut-être est-ce ce qui explique le score décevant du film aux Etats-Unis ? Peut-être aussi le fait que les « méchants » ne soient pas forcément ceux qui parlent arabe ait pu déstabiliser le public ? Peut-être encore que les spectateurs américains n'ont pas apprécié qu'on leur rappelle qu'ils avaient été aussi froidement manipulés par leurs dirigeants ? Il n'empêche que Greengrass et Damon signent avec Green Zone l'un des films américains les plus engagés de ces dernières années. Un film à faire s'étrangler George Bush avec un loukoum.

Green Zone
Green Zone
Autour de Green Zone
Sur le même thème
l'info en continu
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Programme TV
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
"Un si grand soleil" : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
Programme TV
"Un si grand soleil" : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
"Koh-Lanta" de retour le 28 août sur TF1
Programme TV
"Koh-Lanta" de retour le 28 août sur TF1
"C'est du gâteau" : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de Netflix
SVOD
"C'est du gâteau" : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de...
France 4 sauvée jusqu'en 2021, France Ô s'arrêtera fin août
TV
France 4 sauvée jusqu'en 2021, France Ô s'arrêtera fin août
Vidéos Puremedias