Grève à France Télévisions : Les syndicalistes ont menacé leur direction d'occuper le plateau du "19/20"

Partager l'article
Vous lisez:
Grève à France Télévisions : Les syndicalistes ont menacé leur direction d'occuper le plateau du "19/20"
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Carole Gaessler présentait un "19/20" raccourci ce lundi 12 septembre 2022 en raison d'un mouvement de grève à France Télévisions. © France 3
Carole Gaessler a présenté hier une édition raccourcie du "19/20" en raison d'un mouvement de grève à France Télévisions contre la suppression annoncée des éditions nationales de France 3.

Un conflit dans la durée. En septembre 2023, dans un an, le "12/13" et le "19/20" national de France 3seront supprimés au profit d'une offre d'information régionalisée. Ce projet, intitulé "Tempo", a été sommairement présenté par la direction de France Télévisions, en juillet dernier, lors de la conférence de rentrée, et a motivé une grève ce lundi au siège du groupe public.

À lire aussi
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et dénonce des "attaques quotidiennes de certains médias comme CNews"
TV
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et...
"J'ai beaucoup pleuré..." : Honorine se confie sur son élimination surprise de "N'oubliez pas les paroles" après 175.000 euros de gains
TV
"J'ai beaucoup pleuré..." : Honorine se confie sur son élimination surprise de...
Jamel Debbouze, Juliette Binoche, Dany Boon, Paul Mirabel... César 2024 : Qui seront les 17 maîtres de cérémonie ?
TV
Jamel Debbouze, Juliette Binoche, Dany Boon, Paul Mirabel... César 2024 : Qui...
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...

Selon les chiffres officiels, seuls 4,94% de salariés grévistes ont été recensés au siège. Le taux grimpe à 13% pour les salariés, comme les monteurs, rattachés à la direction de l'information. Le taux de personnels grévistes au sein de la rédaction n'a, lui, pas été communiqué. "Jusqu'à 80% des journalistes du service société de la rédaction nationale étaient en grève", signale à puremedias.com le Syndicat national des journalistes du groupe public. Précisons que l'appel à la grève, lancé par cinq forces syndicales (SNJ, CGT, CGC, Unsa et CFDT), n'impliquait pas les salariés de France 3 en régions.

"Menace d'occuper le plateau du '19/20'"

De son côté, la direction de l'information de France Télévisions veut retenir que l'antenne a été tenue malgré la grève. "Le 19/20" de Carole Gaessler a tout de même été écourté lundi. "Bienvenue dans ce journal raccourci en raison d'un mouvement de grève contre la suppression annoncée des éditions nationales de France 3 au profit des 24 antennes régionales", a averti immédiatement la journaliste en prenant l'antenne.

En parallèle, un bandeau déroulant précisait : "En raison d'un mouvement de grève à France Télévisions, ce journal est réalisé dans des conditions particulières". Au lieu de rendre l'antenne à 19h55, comme c'était le cas par exemple le lundi précédent, Carole Gaessler a ainsi lancé le générique de fin de l'édition dès 19h48.

En coulisses, la tension était palpable. L'intersyndicale aurait "obtenu" ce message annonçant la grève contre le projet "Tempo" en début et en fin de journal, ainsi qu'un bandeau déroulant pendant le journal "après négociations avec la direction et menace d'occuper le plateau du '19/20'", a tweeté Serge Cimino, membre du SNJ. Ce que puremedias.com est en mesure de confirmer.

Avec de telles méthodes, "le mouvement pourrait faire pschitt"

Cette méthode a été diversement appréciée au sein de la rédaction. "En agissant ainsi, les syndicats ne vont pas embarquer avec eux l'ensemble de la rédaction, notamment les jeunes, et le mouvement pourrait faire pschitt", analyse une source contactée par puremedias.com. Sur Twitter, Serge Cimino préfère retenir la "réussite" du mouvement social. "Ce sont des artifices et des contournements du droit de grève qui donnent l'impression à l'antenne que la grève n'est pas suivie !! C'est antisocial !", a-t-il écrit.

En attendant de savoir quelles suites prendra le mouvement, la direction de l'information a annoncé une longue phase de concertation avec les représentants du personnel jusqu'en juillet 2023. Encore faut-il que les syndicats acceptent de s'installer autour de la table. "On nous demande pour l'instant d'écrire un projet dont on connaît déjà la fin", ironisait en fin de semaine dernière Serge Cimino auprès de l'AFP.

Selon le scénario présenté en juillet par Laurent Guimier, directeur de l'information de France Télévisions, ces éditions d'une heure, préparées depuis les 24 sièges de France 3 en région, contiendront "de l'information régionale, produite par les rédactions régionales, et de l'information nationale, produite par les services de la rédaction nationale et franceinfo:".

France Télévisions
France Télévisions
Colère des agriculteurs : France Télévisions bouscule ses grilles et ses programmes dès ce lundi
"Plutôt que d'inventer..." : La direction de France Télévisions charge TF1 et le lancement de la matinale de Bruce Toussaint
Show en direct, présentateurs, feu d'artifice... Que prépare France Télévisions pour la soirée du 31 décembre sur France 2 ?
"Il y a une frustration" : Matthieu Lartot "aurait souhaité" être associé à "Quels jeux !", le talk de Léa Salamé et Michel Drucker sur France 2
Voir toute l'actualité sur France Télévisions
Autour de France Télévisions
  • France 3
  • François Hollande
  • David Pujadas
  • Alessandra Sublet
  • Stéphane Bern
  • N'oubliez pas les paroles
  • Bruce Toussaint
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Jean-Luc Reichmann
  • France 5
  • Frédéric Lopez
  • Dany Boon
  • Tout le monde veut prendre sa place
  • Taratata
  • Bruno Guillon
l'info en continu
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et dénonce des "attaques quotidiennes de certains médias comme CNews"
TV
"Un raid médiatique sans précédent" : La France Insoumise saisit l'Arcom et...
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de Rachida Dati : Pourquoi les César 2024 s'annonce épique ce soir sur Canal+
Cinéma
Présence de Judith Godrèche, manifestations devant l'Olympia, baptême du feu de...
"On m'a proposé des rôles en échange de faveurs" : L'acteur Aurélien Wiik ("Munch") révèle avoir été abusé par son agent à l'âge de 11 ans
Cinéma
"On m'a proposé des rôles en échange de faveurs" : L'acteur Aurélien Wiik...