Guillaume de Tonquédec sur l'éviction de Tex : "Si l'humour ne l'emporte pas, on est mal barré !"

Partager l'article
Vous lisez:
Guillaume de Tonquédec sur l'éviction de Tex : "Si l'humour ne l'emporte pas, on est mal barré !"
Guillaume de Tonquédec évoque le licenciement de Tex © Dailymotion, Sony/Baltel
Invité de #QHM, le comédien est revenu sur l'éviction de Tex du jeu "Les Z'Amours".

L'affaire date de plusieurs mois, mais elle continue de poser la question de ce qu'on peut dire ou ne pas dire à la télévision aujourd'hui. Et elle a connu un nouveau rebondissement cette semaine. Interrogé sur Europe 1, Tex a indiqué qu'il poursuivait France 2 et la société de production Sony suite à son éviction de la présentation des "Z'Amours". Après 17 ans aux commandes du jeu de la chaîne publique, une blague douteuse sur un plateau de C8 lui a coûté sa place.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures

"Je ne leur parle plus à France Télévisions. C'est terminé ! Mais ils ne m'ont même pas parlé. Il faut savoir que j'ai juste reçu un recommandé qui me dit 'c'est fini, it's over'. J'ai eu le sentiment qu'ils abandonnaient l'un de leurs enfants", a confié Tex dans "Village médias" mardi, expliquant que c'était la société de production Sony "qui (lui) a envoyé la lettre de licenciement". "C'était un couperet ! 'Qu'on lui coupe la tête !', comme dans 'Alice au pays des merveilles'", a-t-il glissé.

"Est-ce que 'Charlie Hebdo' a encore le droit d'exister aujourd'hui ?"

Invité hier de #QHM, le "Quart d'heure médias" de puremedias.com, Guillaume de Tonquédec est revenu sur le dérapage de Tex et la décision de France 2. Selon lui, c'est le contexte qui explique l'ampleur prise par cette affaire. "S'il avait fait cette mauvaise vanne - qui est en effet assez douteuse - quinze jours avant l'affaire Weinstein, je pense qu'elle serait passée totalement inaperçue", a-t-il ainsi commencé.

"On peut lui dire qu'il ne pouvait pas ignorer le contexte, et qu'il ne pouvait pas faire une vanne dans ce contexte parce que ce n'est pas drôle. Mais ça pose la question : qu'est-ce qu'on peut dire ou ne pas dire ? Est-ce que 'Charlie Hebdo' a encore le droit d'exister aujourd'hui ? Est-ce qu'on doit se museler ?", a-t-il poursuivi, avant de généraliser. "Certes la vanne n'est pas drôle, mais c'est toute l'interrogation : est-ce que c'est drôle de faire des caricatures de Mahomet ? Je crois que, si on n'arrive pas à un point d'équilibre, si l'humour ne l'emporte pas, on est mal barré !", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Tex
Tex
Tex perd son procès contre la production des "Z'Amours"
"Les Z'Amours" : Le licenciement pour faute grave de Tex confirmé par les prud'hommes
"Chiennasse", "Je t'ai pas encore baisée" : Tex rattrapé par d'autres dérapages
Tex éreinte le mouvement "Balance ton porc" : "Balancer, ça veut dire trahir"
Voir toute l'actualité sur Tex
Autour de Tex
  • Michel Denisot
  • Julien Lepers
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Regina Phalange

Il a totalement raison. Je ne vois pas en quoi on aurait le droit de taxer la blague de Tex de misogyne et d'incitante à la violence au point de vouloir la censurer et en faisant croire qu'elle choque toutes les femmes et pas les unes de Charlie comme islamophobes et incitantes à la haine en invoquant la liberté d'expression en refusant le fait qu'elles puissent heurter certains musulmans (sans qu'ils soient pour autant des islamistes radicaux)... C'est un débat très intéressant mais qui ne mettra malheureusement jamais tout le monde d'accord.
Là où c'est devenu grave, ce sont les réactions face à l'humour qui sont devenues totalement disproportionnées. On est passé des simples vexations personnelles de gens outrés à la délation, au terrorisme, à la censure, l'ingérence de l'état, la diffamation et au licenciement abusif.



Gilbert D.

Sur l'histoire du contexte ("S'il avait fait cette mauvaise vanne (...) quinze jours avant l'affaire Weinstein, je pense qu'elle
serait passée totalement inaperçue"), on peut s'interroger. Les Z'amours ne sont pas en direct, il me semble. Peut-être que l'émission a été enregistrée avant l'affaire Weinstein ?



Dante

Il a raison.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Les "20 Heures" très suivis, "Quotidien" puissant, "Plus belle la vie" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" très suivis, "Quotidien" puissant, "Plus...
Audiences access 19h : Nagui leader toujours en forme, "C à vous" leader talks, "Quotidien" au million
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader toujours en forme, "C à vous" leader talks,...
Audiences : "Les rivières pourpres" leader devant "Sam", W9 au million avec "Taken"
Audiences
Audiences : "Les rivières pourpres" leader devant "Sam", W9 au million avec "Taken"
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
TV
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
Presse
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...
Vidéos Puremedias