Henri Guaino viré de Sud Radio

Partager l'article
Vous lisez:
Henri Guaino viré de Sud Radio
Henri Guaino
Henri Guaino © Abaca
L'ancien député devenu éditorialiste a annoncé sur Facebook son éviction de la station.

Henri Guaino quitte Sud Radio. Dans une déclaration publiée hier sur son compte Facebook, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il avait été évincé de l'antenne de la radio sur laquelle il tenait une chronique quotidienne à 8h15, depuis le début de la saison 2017-2018.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Une police de la pensée

"J'arrête aujourd'hui ma chronique quotidienne sur Sud Radio", a-t-il ainsi écrit sur le réseau social, précisant qu'il le faisait "à la demande" de la station. "N'ayant aucun engagement ni aucune obligation l'un envers l'autre, cette décision ne me pose en elle-même aucun problème de principe. Ce qui me pose un problème c'est la raison de ce choix", a tenu à ajouter Henri Guaino. Selon l'ancien éditorialiste de Sud Radio, la direction lui aurait reproché d'être allé sur BFTMV dimanche 25 mars pour prendre la défense de Nicolas Sarkozy après sa mise en examen. Henri Guaino a en effet été l'invité d'Apolline de Malherbe dans "BFM Politique" pendant près d'une heure dimanche dernier.

"Aucun engagement d'exclusivité ne me liait à Sud Radio. La question est donc de fond : Y a-t-il dans certains médias une police de la pensée qui me priverait du droit de critiquer la manière dont on traite un ancien président de la République et de me poser des questions sur le fonctionnement de la justice ?", accuse Henri Guaino. L'ex-député a ensuite poursuivi sa mise en cause de Sud Radio : "Que dire d'une radio qui considère qu'un éditorialiste, présenté par ailleurs comme totalement libre, au point d'intituler (ironie de l'histoire) sa chronique matinale 'libre comme Guaino', n'a pas le droit de prendre la défense de Nicolas Sarkozy, même sur un autre média ? Pourquoi ? Quels intérêts, quelles rancoeurs contre l'ancien Président, quelles arrières pensées inspirent cette attitude ?", a-t-il écrit.

Une histoire "plus simple et modeste"

Contactée par puremedias.com, Sud Radio a fait savoir, par la voix de son propriétaire, Didier Maïsto, que l'histoire est beaucoup "plus simple et modeste" que celle décrite par Henri Guaino. Didier Maïsto a ainsi tenu à rappeler que l'ancien responsable politique s'était engagé en début de saison auprès de Sud Radio, à ne plus faire de "politique partisane". "Or, il est allé sur un média, de sa propre initiative et sans nous en avertir, s'exprimer dans une émission politique, seul invité, sans contradicteur, se présentant néanmoins comme 'éditorialiste Sud Radio'", a dénoncé Didier Maïsto.

"Je ne peux cautionner ce mélange des genres", a ajouté le PDG de Fiducial Médias. Et ce dernier de conclure : "Homme politique ? Editorialiste ? Moitié moitié ? Henri Guaino n'a de fait toujours pas tranché, contrairement à ce qu'il nous avait assuré. Je ne suis pas fâché, mais j'aime que les choses soient claires et là elles le sont". Selon nos informations, Henri Guaino sera remplacé par Michaël Darmon. Le journaliste politique est déjà l'une des voix récurrentes de Sud Radio.

Henri Guaino
Henri Guaino
Henri Guaino devient éditorialiste pour Sud Radio
Législatives : Henri Guaino clashe ses électeurs "à vomir" sur BFMTV
Henri Guaino à Jean-Jacques Bourdin : "Le moindre des devoirs des journalistes est de dire la vérité"
Voir toute l'actualité sur Henri Guaino
Sur le même thème
l'info en continu
Résultats financiers : M6 profite du rebond économique estival au troisième trimestre 2020
Business
Résultats financiers : M6 profite du rebond économique estival au troisième...
"La France a un incroyable talent" : Eric Antoine profondément touché par la prestation d'un candidat
TV
"La France a un incroyable talent" : Eric Antoine profondément touché par la...
"Charlie Hebdo" moque le président Erdogan à sa Une, un vice-ministre turc agonit le journal d'insultes
Presse
"Charlie Hebdo" moque le président Erdogan à sa Une, un vice-ministre turc agonit...
"Oh non ! Je vous en supplie ! J'en ai marre !" : Quand Maïwenn refuse de parler du féminisme dans "C à vous"
TV
"Oh non ! Je vous en supplie ! J'en ai marre !" : Quand Maïwenn refuse de parler...
Après avoir appelé à "l'insurrection civique" à l'antenne, Ivan Rioufol quitte subitement le plateau de CNews
TV
Après avoir appelé à "l'insurrection civique" à l'antenne, Ivan Rioufol quitte...
Audiences access 20h : Bouleau en forme, Lapix au top, Barthès en hausse, Hanouna sous le million
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau en forme, Lapix au top, Barthès en hausse, Hanouna...
Vidéos Puremedias