Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC

Partager l'article
Vous lisez:
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Roch-Olivier Maistre, président du CSA
Roch-Olivier Maistre, président du CSA © Abaca
Le régulateur dresse un bilan du respect des horaires affichés de début des primes.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel distribue bonnets d'âne et prix d'excellence. Aujourd'hui, le régulateur a publié un bilan de son action concernant le sujet ô combien sensible des horaires de début des programmes de prime time. Depuis de nombreuses années, le CSA est régulièrement inondé de courriers de téléspectateurs en colère de voir les chaînes de télévision commencer systématiquement en retard, voire très en retard, la diffusion de leurs émissions de soirée.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Grogne des téléspectateurs

Le paroxysme de la grogne a été atteint il y a quelques mois lorsqu'imitant les dépassements réguliers d'horaires de Cyril Hanouna sur C8 et Yann Barthès sur TMC, la plupart des chaînes historiques, à l'exception notable de France 5 et Arte, ont décidé de commencer leur prime time de plus en plus tardivement, bien souvent sans changer les horaires annoncés dans les programmes télé. Ainsi, alors que les primes en semaine, toutes chaînes confondues, démarraient aux alentours de 20h51 il y a encore cinq ans, la moyenne est passée à 21h04 en 2019.

Conscient du mécontentement des téléspectateurs, le CSA a décidé de taper du poing sur la table, s'appuyant sur les conventions des chaînes qui les contraignent au "respect des horaires et de la programmation", hors imprévus en direct. Au printemps 2019, les Sages de l'audiovisuel ont ainsi convoqué les patrons des différentes chaînes de télévision pour leur demander de mettre davantage en adéquation les horaires affichés et effectifs de début des primes.

Retards réduits

Le CSA a décidé de faire un bilan de son action dans ce dossier sensible. Dans une décision publiée aujourd'hui, il annonce que 17 des 19 chaînes concernées ont depuis modifié l'horaire annoncé en semaine pour leurs programmes de soirée, et notamment les 9 chaînes qui affichaient en 2018 des retards moyens de plus de 5 minutes. Il est vrai que les primes de TF1, France 2, France 3 et M6 sont désormais annoncés comme démarrant à 21h05, tandis que C8 et TMC, affichent des coups d'envoi à 21h15 désormais.

Dans sa publication, le CSA se félicite aussi que les retards les plus importants aient été réduits à 10 minutes. Les Sages de la tour Mirabeau épinglent toutefois deux chaînes : TF1 et TMC. Entre le 2 et le 8 novembre 2019, celles-ci affichaient en effet "un décalage moyen" de plus de cinq minutes pour TMC et de plus de 6 minutes pour TF1. Le CSA a ainsi annoncé avoir rappelé à l'ordre les deux chaînes du même groupe.

LCI relaxée pour une séquence avec Alain Finkielkraut

A noter également que dans une autre décision publiée aujourd'hui, le CSA a annoncé n'avoir pas relevé de manquement concernant une séquence diffusée dans "La grande confrontation", le 13 novembre 2019, sur LCI. Dans cette dernière, Alain Finkielkraut affirmait ironiquement : "Violez, violez, violez. Je dis aux hommes : violez les femmes. D'ailleurs, je viole la mienne tous les soirs. Mais tous les soirs ! Elle en a marre, elle en a marre".

"Le Conseil, s'il a relevé que certaines des interventions de cet invité avaient pu être perçues comme dérangeantes, voire choquantes, par de nombreux téléspectateurs, a considéré qu'elles ne caractérisaient pas un manquement de la chaîne à ses obligations, dès lors notamment que leur bien fondé avait donné lieu tout au long de l'émission à l'expression de points de vue contradictoires", a répondu le Conseil supérieur de l'audiovisuel dans ce dossier.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : "Quotidien" solide, "C à vous, la suite" au top, record pour la P2 de "A prendre ou à laisser"
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" solide, "C à vous, la suite" au top, record...
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?" et "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui confortable leader, "Qui veut gagner des millions ?"...
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes", France 5 et Arte en forme
Audiences
Audiences : "Bis" leader talonné par "Red", petit retour pour "Major Crimes",...
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
TV
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Séries
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Vidéos Puremedias