Hugo Clément ("Quotidien") épinglé par "Arrêt sur images"

Partager l'article
Vous lisez:
Hugo Clément ("Quotidien") épinglé par "Arrêt sur images"
Hugo Clément
Hugo Clément © CHRISTOPHE CHEVALIN-TMC
Le site a révélé que le journaliste de "Quotidien" sur TMC participait à la promotion d'une marque parisienne de chemises.

Ce mercredi, le site d'information sur les médias "Arrêt sur images" a épinglé Hugo Clément, après avoir découvert qu'il participait à la promotion de Hast, une marque tendance de chemises parisiennes. "On connaissait le 'journaliste sponsorisé' qui fait de la pub pour des crèmes de jour, voilà le journaliste-mannequin qui pose en chemise, au petit matin dans Paris", écrit ASI.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Journaliste-mannequin"

Avec une capture d'écran de la publicité, le site de décryptage de la télévision décrit une photo d'un "jeune homme qui se retrousse les manches, dont on aperçoit seulement le bas du visage", avant de révéler qu'il s'agit du journaliste de "Quotidien" sur TMC. Pour preuve, la marque de vêtements propose sur son site le récit des "coulisses de cette journée shooting", à laquelle participait aussi le comédien Frédéric Chau. Nos confrères précisent qu'Hugo Clément n'est pas le premier journaliste à avoir posé pour Hast, citant Marc Beaugé, rédacteur en chef de "Society" et Yorko Tloupas de "Vanity Fair".

Ce concept de "journaliste-mannequin" n'aurait pas du tout plu à la société de production Bangumi, pour laquelle le reporter travaille. "Il avait gentiment accepté, mais ensuite sa production lui a dit qu'il ne fallait pas qu'il apparaisse, parce que ça les gênait. Il avait accepté sans demander à son employeur", explique Samy Ziani, co-fondateur de l'entreprise, ajoutant qu'Hugo Clément n'avait pas été rémunéré pour ces photos.

Quelles règles ?

A la télévision, de nombreuses grandes marques prêtent des vêtements aux incarnations de l'antenne, contre un échange de visibilité dans les crédits du générique de fin de l'émission. Mais les journalistes ne sont jamais appelés à en assurer la promotion hors de ce cadre. Les signes extérieurs d'appartenance à la marque (logo) ne peuvent pas apparaître, car cela pourrait être considéré comme de la publicité clandestine par le CSA, très vigilant sur ce sujet. Ce "fashion faux pas" a été relevé et commenté par le journaliste politique Nicolas Domenach, qu'Hugo Clément avait lui-même épinglé il y a quelques semaines pour son voyage en Afrique aux frais de l'Etat avec Manuel Valls. Contacté par puremedias.com, Hugo Clément n'était pas joignable.

Sur le même thème
l'info en continu
Raillé par "Quotidien", Pascal Praud répond : "Les soldats du politiquement correct ont décidé d'attaquer CNews"
TV
Raillé par "Quotidien", Pascal Praud répond : "Les soldats du politiquement...
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien" insultée par un supporter de Trump
TV
"Prends ton petit cul de journaliste de gauche !" : Une reporter de "Quotidien"...
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna stable, record pour Quin
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau et Lapix au plus bas, Barthès puissant, Hanouna...
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril Hanouna en petite forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" petit leader, "Quotidien" au million, Nagui et Cyril...
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force pour "Le Meilleur Pâtissier" sur M6
Audiences
Audiences : "Alex Hugo" leader devant le final de "The Resident", retour en force...
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Vidéos Puremedias