Nicolas Domenach : "Marine Le Pen est une bulle médiatique"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Domenach : "Marine Le Pen est une bulle médiatique"
Crédits : Abaca
Crédits : Abaca © Marine Le Pen.
Directeur adjoint de la rédaction de Marianne et chroniqueur politique sur Canal +, Nicolas Domenach revient pour Puremédias sur l'ascension médiatique de Marine Le Pen. Est-elle devenue plus télégénique que son père depuis son arrivée à la tête du FN ?

Directeur adjoint de la rédaction de Marianne et chroniqueur politique sur Canal +, Nicolas Domenach revient pour Puremédias sur l'ascension médiatique de Marine Le Pen. Il détaille ses relations avec les journalistes, donne son avis sur le refus de Michel Drucker de l'inviter ou encore sur la bienveillance de certains médias à son égard.

Quelle est la nature aujourd'hui des relations entre le Front National et la presse ? Ont-elles changé depuis l'arrivée de Marine Le Pen à sa tête ?

À lire aussi
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui de 2017"
Interview
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui...
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Interview
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de l'entre-deux-tours"
Interview
Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de...
Xavier Gandon (P2) : "Nous consacrerons notre soirée à la présidentielle le 24 avril sur TF1"
Interview
Xavier Gandon (P2) : "Nous consacrerons notre soirée à la présidentielle le 24...


Elles ont forcément changé puisque les médias ont besoin de chair fraiche, d'histoires nouvelles. La succession de Jean-Marie Le Pen était une histoire formidable en termes d'émotion. Les histoires d'héritage politique sont toujours de belles histoires... Est-ce qu'on va tuer le père ? Quelle sera la part de tragédie dans tout ça ? On est dans le roman politique de passion, d'amour, de famille. Les médias se sont précipités sans considération de questionnement politique. Et c'est une femme avec un mélange troublant de virilité et de féminité qui, dans ce monde d'hommes, en particulier l'extrême droite, a quelque chose de singulier.

"Marine Le Pen a débarrassé le FN de tout ce qui repoussait les journalistes et la télévision en particulier"



Grâce à Marine Le Pen, les relations entre le FN et les médias se sont-elles pacifiées ?
Marine Le Pen est tombée dans la marmite de la communication quand elle était toute petite, un peu comme Nicolas Sarkozy. Elle a compris qu'il y avait certaines erreurs à ne pas commettre, elle a fait un travail de lifting du fond idéologique. Elle a débarrassé le lepénisme de ses réalités antisémites, de tout ce qui repoussait les journalistes et la télévision en particulier. Elle peut passer partout, être invitée partout. Elle est un nouveau visage qui gomme les défauts du père. Elle a l'habileté d'utiliser les mots qu'avait cessé d'employer la gauche et la droite comme "République", "laïcité", ce qui fait partie du vieux fond français. Mais bon, elle doit donner des preuves avant de nous faire croire qu'elle est républicaine.

Les médias sont-ils en train de devenir trop bienveillants avec elle ?
Non, c'est une bulle médiatique Marine Le Pen ! Je pense qu'elle redescendra sur terre avant la présidentielle sauf si la gauche et la droite continuent de lui dérouler le tapis rouge en lui laissant impunément des sujets comme la justice sociale, économique, sociétale. Aujourd'hui, elle se balade mais ça ne sera pas toujours comme ça !

"Les journalistes sont coupables en disant qu'elle pose les bonnes questions. Elle biaise les questions !"



Certains journalistes confessent que Marine Le Pen est devenue respectable médiatiquement et politiquement, contrairement à son père...
Ces gens-là n'ont pas de culture historique ou de culture politique, ce sont des gens qui changent la plume au vent, il faut être dans la mode ! Moi ça fait des années qu'on m'explique que Le Pen est devenu républicain ! Mais le père comme la fille renvoient à une France que je déteste, une France frileuse, rabougrie, égoïste. Moi je suis attentif. Les journalistes sont coupables en disant qu'elle pose les bonnes questions. Elle biaise les questions ! Certaines questions se posent mais selon la façon dont on les pose, on apporte les bonnes ou les mauvaises réponses.

Trop parler d'elle, c'est servir sa cause ?
Ca dépend de quelle manière on en parle ! Il y a beaucoup de complaisance, d'ignorance ou d'agressivité déplacée. Je ne pense pas qu'il faille être agressif, il faut savoir la remettre à sa juste place. Elle n'a encore rien prouvé ou pas grand-chose. Dans certains débats, face à Eric Besson par exemple, elle a été nulle. Elle ne s'est baladée que quand des journalistes ont voulu se faire briller à ses dépends ou bien quand ils n'avaient pas suffisamment préparé leurs dossiers. Ou quand elle joue de sa jeunesse face à l'expérience et la vieillesse, c'était typique face à Duhamel.

On se souvient de sa sortie sur le livre de Frédéric Mitterrand. Marine Le Pen fonctionne-t-elle uniquement aux coups médiatiques ?
Ils fonctionnent tous comme ça, ils cherchent les coups, souvent contre les journalistes d'ailleurs. Celui-ci était particulièrement bien joué parce qu'il tenait à une contradiction au sein de la droite. Si la droite avait dès le départ assumé clairement ce que représentait Frédéric Mitterrand, il n'y aurait pas eu cette polémique. Ils l'ont embauché sans connaitre ses antécédents, si j'ose dire. Il devait être rattrapé par le scandale un jour ou l'autre, c'était écrit !

Marine Le Pen en Une de Marianne, c'est vendeur ?
Notre récente couverture ne s'est pas vendue plus qu'une autre. Il y avait une monoculture depuis l'élection présidentielle, les seules couvertures qui se vendaient étaient celles avec Nicolas Sarkozy. Et encore, pas toutes, il fallait qu'il s'agisse de Sarkozy en situation. Quand Sarko dit qu'il fait vendre, c'est inexact. Ca ne marche que quand il fait des conneries manifestes et là on peut toucher juste, sur sa pratique de la présidence trop vulgaire par exemple.

"Il n'y a pas d'exigence démocratique à inviter Marine Le Pen dans des émissions de divertissement"



Michel Drucker et Laurent Ruquier ont choisi de ne pas l'inviter dans leurs émissions. Vous comprenez cette décision ?
C'est respectable ! Surtout quand on connait l'histoire personnelle de Michel Drucker. Il fait une émission de divertissements, il est maître de son émission, il n'y a pas d'exigence démocratique comme dans certains formats exclusivement politiques. Ce qui me frappe beaucoup, c'est que le terrain est préparé médiatiquement pour Marine Le Pen par un certain nombre d'intellectuels dont la simplification de la pensée via les médias permet de lui dérouler un tapis rouge.

Je pense à Eric Zemmour ou encore Robert Ménard. Ils sont partout, ce sont devenus des sons de cloche dominants du paysage médiatique depuis un an, ils sont sur tous les plateaux. Ce sont des gens qui défendent ouvertement la France du repli. Eux donnent de l'intelligence à Marine Le Pen. C'est la pensée rhinocéros avec des cheveux blonds et des yeux de biches.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
"Quotidien" : La réponse d'Hugo Clément à Nicolas Domenach
Voyage de Manuel Valls à Abidjan : Nicolas Domenach répond aux accusations de "Quotidien"
Nicolas Domenach rejoint RTL à la rentrée
Nicolas Domenach : "Les regrets de Ruquier sur Zemmour sont un peu tardifs"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Domenach
Autour de Nicolas Domenach
l'info en continu
"Europe 1 Sport" bascule en quotidienne à la rentrée avec l'appui de Canal+
Radio
"Europe 1 Sport" bascule en quotidienne à la rentrée avec l'appui de Canal+
France 2 : Pierre Palmade aux manettes d'un divertissement inspiré des variétés des Carpentier
TV
France 2 : Pierre Palmade aux manettes d'un divertissement inspiré des variétés...
Audiences : Quel bilan pour la saison 11 de "The Voice" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 11 de "The Voice" sur TF1 ?
"Y a des gens qui n'aiment pas les PD !" : L'Arcom saisie après des "comportements homophobes" dans "TPMP"
TV
"Y a des gens qui n'aiment pas les PD !" : L'Arcom saisie après des "comportements...
Zapping : Cyril Hanouna étrille Matthieu Delormeau, Nathalie Renoux prend son envol, gros bug dans "C à vous"
TV
Zapping : Cyril Hanouna étrille Matthieu Delormeau, Nathalie Renoux prend son...
Audiences samedi : Coudray domine l'info, Les jeux de l'après-midi en difficulté, Près d'un million pour le foot féminin
TV
Audiences samedi : Coudray domine l'info, Les jeux de l'après-midi en difficulté,...