Interview du 14 juillet : un député s'en prend vivement à Laurent Delahousse

Partager l'article
Vous lisez:
Interview du 14 juillet : un député s'en prend vivement à Laurent Delahousse
Le député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France, Pouria Amirshahi
Le député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France, Pouria Amirshahi © Abaca
Le député PS Pouria Amirshahi a vivement réagi à une question posée hier par Laurent Delahousse sur l'éventuelle création d'un parti islamiste en France.

Le rôle d'intervieweur du Président de la République n'est pas une sinécure. Le député PS des Français de l'étranger, Pouria Amirshahi, l'a rappelé hier avec force à Laurent Delahousse. Le parlementaire a ainsi vivement réagi à une question posée par le journaliste de France 2 lors du traditionnel entretien politique du 14 juillet, comme le rapporte le Lab d'Europe 1.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Laurent Delahousse, qui interrogeait hier François Hollande à l'Elysée avec Claire Chazal, a demandé, en fin d'interview, quelle serait la réaction du Président de la République "si un jour un parti islamiste, fondamentaliste, se créait en France". Une question qui n'a visiblement pas du tout plu à Pouria Amirshahi. Ce dernier a ainsi immédiatement réagi sur son compte Twitter en postant ce message : "Il travaille pour qui Delahousse ? Le FN ou Al Qaïda ?".

"C'est une question digne de la propagande des groupuscules d'extrême-droite"

Contacté un peu plus tard par Europe 1, Pouria Amirshahi a commenté, toujours très virulent : "La question était pitoyable, pour un 14 juillet. Elle ne fait que nourrir les peurs et les fantasmes (...) C'est une question digne de la propagande des groupuscules d'extrême-droite. Au mieux, elle était dérisoire, au pire elle était un élément de plus dans la peur ambiante relayée par les théoriciens de l'invasion". Et le parlementaire de regretter : "Elle n'était pas à la hauteur de l'enjeu. Il y a des questions qui devaient être posées et qui ne l'ont pas été".

Rappelant le contexte actuel un peu particulier, après la dissolution samedi 13 juillet de trois groupes d'extrême droite dans le sillage de l'affaire Clément Méric, Pouria Amirshahi, toujours très remonté contre Laurent Delahousse, a ajouté : "On vient de dissoudre des groupes d'extrême-droite et, devant des millions de téléspectateurs, il se permet de poser une question qu'eux se seraient amusés à poser".

> Dernière minute (15h53) : Thierry Thuillier (France 2) défend Laurent Delahousse : "Sa question était pertinente"

Laurent Delahousse
Laurent Delahousse
Laurent Delahousse : "J'ai encore des choses à apporter au '20 Heures' de France 2"
Laurent Delahousse sur son interview critiquée d'Emmanuel Macron : "Notre profession n'aime pas l'audace"
"20h30, le samedi" : Laurent Delahousse aux commandes d'un nouveau magazine ce soir sur France 2
France 2 : Quand Laurent Delahousse et Alexandra Lamy dansent sur le plateau du 20 Heures
Voir toute l'actualité sur Laurent Delahousse
Autour de Laurent Delahousse
  • Laurence Ferrari
  • Christophe Hondelatte
  • David Pujadas
  • Harry Roselmack
  • Béatrice Schonberg
Sur le même thème
l'info en continu
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la barre des 5 millions
Audiences
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la...
Vidéos Puremedias