Interview du 14 juillet : un député s'en prend vivement à Laurent Delahousse

Partager l'article
Vous lisez:
Interview du 14 juillet : un député s'en prend vivement à Laurent Delahousse
Le député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France, Pouria Amirshahi
Le député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France, Pouria Amirshahi © Abaca
Le député PS Pouria Amirshahi a vivement réagi à une question posée hier par Laurent Delahousse sur l'éventuelle création d'un parti islamiste en France.

Le rôle d'intervieweur du Président de la République n'est pas une sinécure. Le député PS des Français de l'étranger, Pouria Amirshahi, l'a rappelé hier avec force à Laurent Delahousse. Le parlementaire a ainsi vivement réagi à une question posée par le journaliste de France 2 lors du traditionnel entretien politique du 14 juillet, comme le rapporte le Lab d'Europe 1.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Laurent Delahousse, qui interrogeait hier François Hollande à l'Elysée avec Claire Chazal, a demandé, en fin d'interview, quelle serait la réaction du Président de la République "si un jour un parti islamiste, fondamentaliste, se créait en France". Une question qui n'a visiblement pas du tout plu à Pouria Amirshahi. Ce dernier a ainsi immédiatement réagi sur son compte Twitter en postant ce message : "Il travaille pour qui Delahousse ? Le FN ou Al Qaïda ?".

"C'est une question digne de la propagande des groupuscules d'extrême-droite"

Contacté un peu plus tard par Europe 1, Pouria Amirshahi a commenté, toujours très virulent : "La question était pitoyable, pour un 14 juillet. Elle ne fait que nourrir les peurs et les fantasmes (...) C'est une question digne de la propagande des groupuscules d'extrême-droite. Au mieux, elle était dérisoire, au pire elle était un élément de plus dans la peur ambiante relayée par les théoriciens de l'invasion". Et le parlementaire de regretter : "Elle n'était pas à la hauteur de l'enjeu. Il y a des questions qui devaient être posées et qui ne l'ont pas été".

Rappelant le contexte actuel un peu particulier, après la dissolution samedi 13 juillet de trois groupes d'extrême droite dans le sillage de l'affaire Clément Méric, Pouria Amirshahi, toujours très remonté contre Laurent Delahousse, a ajouté : "On vient de dissoudre des groupes d'extrême-droite et, devant des millions de téléspectateurs, il se permet de poser une question qu'eux se seraient amusés à poser".

> Dernière minute (15h53) : Thierry Thuillier (France 2) défend Laurent Delahousse : "Sa question était pertinente"

Sur le même thème
l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias