Teresa Palmer : "On n'a pas fait ce film pour les critiques"

Partager l'article
Vous lisez:
Teresa Palmer : "On n'a pas fait ce film pour les critiques"
Teresa Palmer
Teresa Palmer © Crédits : Abaca
L'actrice est à l'affiche mercredi prochain de "Numéro quatre", un film de science-fiction dans lequel Alex Pettyfer incarne un jeune extra-terrestre envoyé sur Terre après que sa planète a été rasée par une autre race d'aliens.

C'est mercredi que sort Numéro quatre, film de science-fiction dans lequel Alex Pettyfer incarne un jeune extra-terrestre envoyé sur Terre après que sa planète a été rasée par une autre race d'aliens. Ces derniers l'ont retrouvé lui et ses autres petits camarades et entreprennent de les tuer un à un, dans l'ordre. Les trois premiers sont morts et lui est le fameux Numéro quatre.

Si c'est à Dianna Agron qu'Alex Pettyfer donne la réplique dans la plus grande partie du film, le personnage féminin le plus explosif est sans aucun doute Numéro Six, campé par Teresa Palmer. L'actrice australienne, révélée dans le très sombre 2:37 et vue plus récemment dans L'apprenti sorcier et la comédie familiale Histoires enchantées, insuffle de l'énergie et une dose de féminisme au film de DJ Caruso. A l'occasion de la sortie de Numéro quatre, Teresa Palmer a accordé une interview à puremedias.com et évoque le film, le mauvais accueil critique qui lui a été réservé aux Etats-Unis ou encore son plan de carrière et les côtés négatifs de la vie d'actrice. Entretien.

Je suis une fille d'action



Tu tiens ton prénom de Mère Teresa... ?
Oui, c'est vrai !

C'est un peu dur à porter du coup, non ?
Oui un peu, je ne suis pas sûr de suivre ses pas ! Mais je peux essayer. En tout cas j'adore l'idée de porter son nom. C'était une belle personne, quelqu'un de généreux et de bienveillant et j'espère être un peu comme elle dans ma vie de tous les jours, être aimante et généreuse. Ma mère est très pratiquante et mon deuxième prénom est Mary... Très religieux, tout ça ! (Rires)

Numéro Six, le rôle que tu joues dans le film, est sans doute le plus musclé de tous les rôles que tu as joués. Ca t'a attiré au moment de signer ?

À lire aussi
Marc-Olivier Fogiel (BFMTV) : "Je ne pense pas que nous ayons sur-médiatisé Eric Zemmour"
Interview
Marc-Olivier Fogiel (BFMTV) : "Je ne pense pas que nous ayons sur-médiatisé Eric...
Messaoud Benterki : "Le biathlon, ça m'excite plus qu'une émission en quotidienne"
Interview
Messaoud Benterki : "Le biathlon, ça m'excite plus qu'une émission en quotidienne"
Vanessa Pontet : "Chaque saison de 'La guerre des trônes' nécessite un an de travail"
Interview
Vanessa Pontet : "Chaque saison de 'La guerre des trônes' nécessite un an de...
Thomas Sénécal (Canal+) : "La courbe des audiences de la F1 atteint des zones inexplorées"
Interview
Thomas Sénécal (Canal+) : "La courbe des audiences de la F1 atteint des zones...


Oui absolument. J'adore jouer ce type de personnages qui se bat, qui met une raclée à des méchants extra-terrestres ! J'ai adoré tourner ça et je savais aussi qu'il y aura beaucoup de temps consacré à l'entraînement physique pour être à la hauteur du personnage et je suis une fille d'action. J'aime faire du sport et j'ai toujours aimé me dépenser physiquement donc tout ça m'a beaucoup attirée. J'ai adoré me transformer en cascadeuse et malgré les cicatrices, j'ai passé un moment génial.

Et aujourd'hui, tu utilises évidemment toutes les cascades que tu apprises dans la vraie vie !
Oui, tout à fait alors faites gaffe ne me provoquez pas ! (Rires) Non, en fait j'ai oublié la plupart des choses que j'avais apprises mais si je devais me remettre aux arts martiaux ça me reviendrait vite.

Quel est le super-pouvoir idéal selon toi ?
La téléportation ! Ce serait tellement génial de ne pas passer 15 heures dans un avion pour aller en Australie ! J'aimerais me téléporter un peu partout dans le monde pour tenter de nouvelles expériences !

« C'est important de varier les genres »



Tu as commencé ta carrière avec des rôles très sombres et torturés. Ca t'a fait du bien d'en sortir un peu ?
En fait je ne cherche pas à jouer dans tel ou tel type de films, c'est plutôt en fonction de ce que je ressens à la lecture du scénario et s'il y a une connexion avec le personnage. Jusqu'ici j'ai eu beaucoup de chance, j'ai fait de la comédie, du drame, un thriller psychologique, un film d'action. Et je pense que c'est important de varier les genres. Si tu restes dans un style dans lequel tu es à l'aise, tu ne te lances pas de défi et tu ne grandis pas en tant qu'acteur.

Le fait de choisir tel ou tel rôle, tel ou tel genre, ça fait partie d'une vision globale de ce que tu dois faire pour être perçue de telle ou telle façon ? Tu as un plan de carrière ?
Je pense qu'on a toujours une vue d'ensemble de sa carrière et des films qu'on choisit de faire. Mais encore une fois, mais ce n'est pas vraiment en fonction du genre. C'est plutôt ce que je pense du réalisateur, du rôle, s'il est difficile, si j'ai envie de faire partie du projet. En tout cas j'ai hâte de me remettre au travail, de m'immerger dans un personnage et je pense qu'un drame pourrait être une bonne option.

« On n'a pas fait le film pour les critiques »



Le film n'a pas été très bien reçu par les critiques aux Etats-Unis. Ca t'embête ?
Non, pas vraiment. On n'a pas fait le film pour les critiques, ce n'est pas vraiment la tranche d'âge à laquelle on s'adresse. Et on n'essaie pas de faire un film intellectuel, pas du tout. On fait de la science-fiction avec du coeur, et je pense que tous les objectifs qu'on s'était fixés ont été atteints. Sur internet, je vais voir les critiques sur le site Rotten Tomatoes et il y a une section où le public vote. Et on a eu 70 ou 75% d'opinions positives des visiteurs du site. Ce sont eux qui sont importants, j'ai lu tous leurs avis et ils sont très positifs. Ils ont vraiment aimé le film, c'est agréable. Les critiques, eux, peuvent être assez durs.

Tu lis malgré tout ce qu'ils écrivent sur tes films ?
Oui oui, je lis des critiques. Je sais que certains acteurs n'aiment pas mais moi j'avoue que j'ai la chance qu'ils aient écrit des choses plutôt positives pour ce film. Ca n'a pas toujours été le cas mais ça n'est pas grave. On apprend grâce à ça. Et au final, je pense qu'il faut prendre tout ça avec un peu de recul.

« Etre suivi par les paparazzi, c'est surréaliste »



Ca fait partie des choses auxquelles il faut s'habituer quand on devient actrice à Hollywood ? Ca et les paparazzi, par exemple ? Tu as déjà dit lors d'interviews que tu avais eu du mal à te faire à cette vie...
Les paparazzi ne me suivent presque jamais, depuis quelques temps l'un d'eux me prend en photo mais c'est très occasionnel. Ca m'arrive rarement et je dois avouer que c'est assez surréaliste à vivre. Il y a du bon et du mauvais dans chaque métier et quand tu es acteur, l'intrusion dans la vie privée peut être difficile à accepter. On est aussi parfois confronté à beaucoup de haine, des gens ont parfois envie d'écrire des choses horribles sur toi, les critiques sont parfois difficiles... Il faut juste être fort, ça fait partie du jeu. Les bons côtés sont plus nombreux que les mauvais et si jamais, un jour, ça n'était plus le cas, ce ne serait pas très grave, je ferais autre chose.

On parlait de plan de carrière et on dit souvent que Hollywood n'aime pas les femmes passé un certain âge et que les rôles se font plus rares et moins intéressants. Tu te dis parfois qu'il faut absolument que tu travailles beaucoup aujourd'hui ?
Je suis à un drôle d'âge en ce moment parce que j'ai 25 ans. Je suis un peu vieille pour jouer l'adolescente et il y a beaucoup de ce genre de rôles. Mais je suis aussi un peu jeune pour les rôles écrits pour les femmes adultes qui ont la trentaine. En ce moment je suis un peu entre les deux mais c'est toujours difficile à Hollywood : on joue toujours des rôles plus jeunes ou plus âgés. J'essaie de ne pas trop m'inquiéter à ce niveau-là et je fais confiance au destin : si quelque chose doit arriver, ça arrivera !

Numéro Quatre
Numéro Quatre
Alex Pettyfer & DJ Caruso : "On aimerait faire une suite à 'Numéro Quatre'"
Autour de Numéro Quatre
l'info en continu
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle pense de 'Marianne'"
TV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle...
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TV
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
Sport
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures magiques"
Cinéma
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
Programme TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré dans l'émission de M6 dimanche
TV
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré...