Jacques Attali : "Les médias auraient intérêt à ce que Marine Le Pen passe"

Partager l'article
Vous lisez:
Jacques Attali : "Les médias auraient intérêt à ce que Marine Le Pen passe"
Jacques Attali
Jacques Attali © Abaca
L'économiste proche d'Emmanuel Macron est revenu dans "Le Point" ce vendredi sur ses propos tenus à l'encontre des ouvriers de Whirlpool.

"Qu'il se taise", a tweeté Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche. Dans une interview accordée au Point ce vendredi, Jacques Attali, soutien d'Emmanuel Macron, est revenu sur ses propos qui ont fait polémique ce mercredi. Interrogé par Audrey Crespo-Mara sur LCI, l'économiste avait qualifié le sort des ouvriers de Whirlpool d'"anecdote" de la campagne du candidat d'En Marche. Le mouvement de l'ancien ministre de l'Economie avait alors diffusé un communiqué pour "se désolidariser" des propos de Jacques Attali.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"La France n'aime pas les gagnants"

"Ce que je regrette, depuis un an, c'est que la campagne n'a été qu'une succession de 'cas particuliers'. Il n'a presque jamais été question des grands enjeux", explique l'écrivain, pointant du doigt la mise en scène de la vie politique : "C'est désormais, partout, le règne du spectacle, le jeu des 'petites phrases', des 'polémiques'. Mais il ne s'agit pas d'un jeu, il faut prendre les gens au sérieux. Or dès que l'on essaye de s'extraire de ce spectacle, on est transformé en cible."

Selon lui, Emmanuel Macron "est attaqué et médiatiquement malmené d'autant plus violemment qu'il est un homme raisonnable", avant que l'économiste ne souligne que la France est "un peuple qui n'aime pas les gagnants". "Je vais vous dire quelque chose qui ne va pas vous plaire. Depuis que Donald Trump est au pouvoir, la presse et les médias américains n'ont jamais aussi bien marché", assure Jacques Attali, lâchant ensuite : "Je crois que dans l'inconscient des médias français, même si c'est inavouable, il y a un peu de cela : ils auraient tellement intérêt à ce que Marine Le Pen passe..."

 

Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Vidéos Puremedias