Jean-Luc Mélenchon : "Nous ne sommes pas en guerre contre les médias"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Mélenchon : "Nous ne sommes pas en guerre contre les médias"
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © DR
Dans un live vidéo lundi soir, le leader de La France Insoumise est revenu sur ses relations houleuses avec les journalistes.

Apaisé mais déterminé. Dans un live diffusé sur sa page Facebook, Jean-Luc Mélenchon est revenu lundi soir sur la polémique en cours, déclenchée notamment par l'ouverture par le Parquet de Paris d'une enquête préliminaire sur le financement de sa campagne de 2017. franceinfo a de son côté publié en fin de semaine dernière des éléments tendant à démontrer un système de surfacturation, des révélations qui ont eu le don d'ulcérer le leader de La France Insoumise, qui a traité les journalistes d'"abrutis" et appelé ses partisans à les "pourrir". Un appel à la haine qui a incité le patron de la radio d'information en continu, Vincent Giret, à porter plainte.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...

"Sans arrêt, j'entends parler de mes outrances"

Dans son live, Jean-Luc Mélenchon a de nouveau évoqué les médias, même si ce sujet n'a occupé qu'une petite partie de son propos. Brandissant la Une de "Libération", qui a titré lundi sur "Le système Mélenchon", le responsable politique a déploré : "Je suis accusé par certains de ces journaux d'un enrichissement personnel. Je ne suis pas accusé de ça par le procureur. Il faudrait peut-être se calmer là". "Sans arrêt, j'entends parler de mes outrances. Parce que je réplique à la presse ?", s'est-il interrogé après avoir regretté que des PV d'audition aient fuité sans que personne n'y trouve rien à redire.

Et de résumer ainsi la situation actuelle quelques minutes plus tard : "Nous ne sommes pas en guerre. Ni contre les médias, ni contre la justice, ni contre la police. Mais par contre, il y a une partie de la justice, de la police et des médias qui est en guerre contre nous puisque le gouvernement a décidé de nous mener cette guerre incroyable que vous avez sous les yeux".

"Ils n'ont même pas fait le minimum du travail"

Faisant référence à son passé de journaliste, il a reconnu avoir été heurté par les articles écrits sur lui ces derniers jours. "C'est surtout par rapport aux médias que je suis le plus choqué. (...) Peut-être que j'ai eu tort de prendre tout ça tellement à coeur. Peut-être ne vaut-il mieux pas les lire ou les regarder", a-t-il estimé, avant de remettre en cause les méthodes journalistiques. "Ils n'ont même pas fait le minimum du travail. C'est-à-dire comparer les factures sur les mêmes prestations. C'est très facile : il suffit de comparer les factures de M. Macron, de M. Hamon, de M. Fillon et les miennes et comme ça vous savez tout de suite combien valent les choses, parce qu'il y a un prix du marché", a souligné Jean-Luc Mélenchon.

Accuse de glottophobie (discrimination linguistique) après avoir moqué l'accent de la journaliste du sud-ouest qui l'interrogeait, Jean-Luc Mélenchon a conclu sa vidéo par un mot à l'adresse de ses détracteurs et un clin d'oeil à sa circonscription de Marseille dont il est le député, en utilisant un mot du sud : "Pour l'instant, nous leur tenons tête. Et ça va durer. Et à la fin, on craint dégun (personne, ndlr)".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

ne plus inviter et parler de ce type, et il viendra frapper à la porte des médias à genoux



Stratégik Platypus

laule.



A French

On verra ça plus tard. Mélenchon assume sa stratégie de comm' et assumera ses effets sur l'opinion le moment venu. En attendant, on verra si les médias seront aussi aptes à délivrer la décision de justice si elle fait part d'un non-lieu dans cette affaire, ou s'ils laisseront planer indéfiniment le soupçon.



Philox74

Les autres fiches explicatives sur trouvent sur le site d'OC.
https://uploads.disquscdn.c...



Philox74

Tout comme 'le peuple' est multiple, les media sont multiples. Il y a des journalistes sérieux, d'investigation, responsables et il y a des suiveurs, des relayeurs d'infos ou des affabulateurs. Beaucoup de journaux sont devenus de simple relais d'information, mais au milieu de cette masse de news aseptisée qui ne relate que les frasque des anges ou de resultats du foot, certains journalistes reviennent à l'origine de leur métier: l'investigation. Dès qu'ils touchent à un élu, à une entreprise, à un parti ils sont traités de tous les noms, dénigrés...mais ils ont raison d'insister et de ne pas plaire à tout le monde, c'est ça leur métier.

Car la base même du journalisme, c'est n'est pas de plaire, de lécher les bottes d'untel, de satisfaire ses clients, ses abonnés, ses investisseurs et les politiques. Non son rôle est autant d'évoquer des informations justes et intéressantes, que de dénicher les défauts, les problèmes, les dissimulations, les arrangements et de les mettre au grand jour pour que 'le peuple' et la justice en soient informés.

JL Mélenchon ne récolte que ce qu'il a semé, il faudra à un moment ou un autre que ça vous rentre dans le crâne. Il a révélé son coté 'Dark Mélenchon' à la France entière en quelques minutes. Vous pourrez nier tant que vous voulez tout le monde l'a vu, a vu sa rage, sa colère et sa violence. Et rien ne justifie d'agir de la sorte, surtout face à des citoyens qui, en grande partie, respectent l'autorité.

Tout comme MLP entre les 2 tours, JL Mélenchon a explosé en vol en direct devant toute la France, vidéos qu'il a en plus lui-même publié sur les réseaux sociaux.

Personne n'est sacré, personne n'est au dessus des lois, personne n'est intouchable comme il se le prétend, et même si la justice prend souvent son temps, la justice fait son travail, et bien mieux aujourd'hui qu'hier. La preuve aujourd'hui avec N. Sarkozy qui va repasser devant les juges.
J'ai lu qu'il n'y avait jamais autant d'adhésion à LFI depuis ce scandale, tant mieux pour ce mouvement, mais c'est exactement ce qu'il y a eu avec le FN après le débat catastrophique de MLP et pourtant, ils ont lamentablement échoué.

Car au final, ce ne sont pas les adhérents qui comptent, mais c'est 'le peuple', car c'est bien lui qui vote au final (rappelons que s'abstenir ou voter blanc n'a jamais eu et n'aura jamais aucune valeur, si on s'implique dans la société...on vote)

Pour résumer: LFI n'a de choix que de trouver un autre leader si le mouvement veut conserver un soupçon d'aura.



Philox74

Et voilà, les extrêmes se rejoignent. Bientôt une fusion?



Drsavane

Ou tu prends un VPN pour 3 balles par mois et ça marche aussi bien. Après j'suis même pas sur que le ban Disqu soit un ban IP donc bon



A French

Et sinon "Mélenchon les a mis plus bas que terre", ils n'ont pas besoin de lui pour l'être. S'acharner sur Mélenchon comme ils le font suffit amplement. Ils tombent dans le piège en quelque sorte. Les médias agissent exactement comme Mélenchon les décrit, en caste au service de l'oligarchie ou du pouvoir. Ils le caricaturent du simple fait de son comportement, sans s'interroger sur les raisons de celui-ci. En gros, vu qu'ils se considèrent incarner la raison, ils se sentent intouchables. Pourtant ils se relayent entre eux des infox ou des rumeurs. Une chose est sûr, Mélenchon leur donne du travail... d'information ou de propagande, on se pose quand même la question.



A French

Un peu quand même (au niveau politico-médiatique)! ^^ Même MLP a quelques soutiens médiatiques..



L'Œil

Mélenchon les a mis plus bas que terre, logique que les médias lui rendent la monnaie de sa pièce non ? S'il se comportait mieux, les choses s'amélioreraient un peu.
Moi, je trouve que c'est de bonne guerre.
Et arrête de dire qu'il est seul contre tous, ce n'est pas Jésus Christ.



A French

Pourquoi ça serait à Mélenchon de se remettre en question et pas aux médias? Parce que Mélenchon est seul contre tous?



L'Œil

C'est presque impossible de prouver que quelqu'un est persécuté.
Bon, je t'accorde que les médias n'aiment pas Mélenchon et qu'ils sont loin d'être impartiaux. Mais d'un autre côté, cela fait longtemps que Mélenchon les rabaisse.
Les torts sont un peu partagés quoi.



A French

C'est le cas, nan?



Mr.Eddy

T'as réussi à avoir en exclu les photos de vacances de Spontex ?



L'Œil

C'est un sentiment ça.
J'ai quand même l'impression que Mélenchon se sent persécuté.



A French

Quand tout le monde est contre toi, tu fais quoi?



Mr.Eddy

C'est ton côté Sarkozyste qui ressort !



Mr.Eddy

Marion Game y est méconnaissable..



Mr.Eddy

On verra plus tard.



Steven

Tu harcèles des gens. Tu t'auto menaces de bannissement du coup ?



Steven

Le petit bonhomme de droite n'assume pas ses propos. Il ne veut pas de contradiction. C'est ta vision de la société. C'est parfaitement flippant. D'autant que tu ne cesses de harceler des gens ici. Pourquoi tiens-tu autant à posséder des droits et devoirs différents des autres ?



Steven

Oui, je ne tolère pas les racistes et les homophobes. Les gens qui pensent que leur haine doit devenir la loi. Les gens qui veulent toute la place et ne pas ressentir de gêne. Un monde à leur image. Un monde qui n'existe que dans leur cerveau malade.



Steven

Laisse-moi deviner, au fond, tu es raciste, homophobe et autres haines de l'autre ? Ou t'as un très bon ami noir ?



Steven

"Pauvre France". C'est le FN qui te paie pour ça ?



Steven

Ah tu tentes l'humour parfois... Tu devrais abandonner bonhomme. C'est pas fait pour toi.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
"J'espère qu'il écoute Europe 1" : Le lapsus de Thomas Sotto sur RTL
Radio
"J'espère qu'il écoute Europe 1" : Le lapsus de Thomas Sotto sur RTL
"Wheeler Dealers France" : La saison 4 arrive le 14 novembre sur RMC Découverte
Programme TV
"Wheeler Dealers France" : La saison 4 arrive le 14 novembre sur RMC Découverte
Hervé Gattegno nommé à la tête de "Paris Match"
Presse
Hervé Gattegno nommé à la tête de "Paris Match"
Jarry ému aux larmes sur Europe 1
Radio
Jarry ému aux larmes sur Europe 1
Vidéos Puremedias