L'acteur Noah Galvin descend des stars gays dans une interview très cash

Partager l'article
Vous lisez:
L'acteur Noah Galvin descend des stars gays dans une interview très cash
Noah Galvin
Noah Galvin © Abaca
Il s'est fait un nom en une seule interview, mais le jeune acteur a d'ores et déjà présenté ses excuses.

Naïveté extrême ou coup de pub déguisé ? L'acteur américain Noah Galvin a en tous cas fait beaucoup parler de lui ces dernières heures après une interview très cash accordée au magazine "Vulture". Le comédien n'est pas très connu aux Etats-Unis, où il campe un ado gay de 16 ans qui fait son coming et bouscule la vie de sa famille très catholique vivant à Chicago dans la série "The Real O'Neals". Lancée le 2 mars dernier, la série aura une saison 2 à la rentrée.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1

"C'est des conneries"

Interrogé par le magazine sur les points communs entre son personnage et sa vie - le jeune homme de 22 ans est ouvertement gay -, Noah Galvin s'est lancé dans un discours très politiquement incorrect, s'en prenant au producteur Bryan Singer, à l'acteur Colton Haynes ainsi qu'au personnage de Cam dans "Modern Family", campé par Eric Stonestreet. Et il n'a pas mâché ses mots.

Evoquant d'abord le coming out de Colton Haynes, connu pour ses rôles dans "Teen Wolf" et "Arrow", notamment, Noah Galvin a critiqué l'interview donnée par l'acteur au magazine "Entertainment Weekly" pour faire son coming out, estimant qu'il n'avait pas été assez clair. "Ce n'est pas un coming out, ça. C'est des conneries de trouillard ! C'est dire que comme assez de gens pensent que je couche avec des hommes, je vais confirmer indirectement que j'ai sucé une ou deux b****", a-t-il lancé.

"Bryan Singer aime inviter des petits garçons"

"Bryan Singer aime inviter des petits garçons autour de sa piscine et les tripoter dans la nuit (rires). Ca ne m'intéresse pas ! Je pense qu'il y a assez de garçons à Los Angeles qui sont probablement homosexuels et qui sont prêts à faire des choses avec la bonne personne qui peut leur ouvrir des portes. A New York, il y a une communauté gay saine, mais pas à LA", a-t-il poursuivi au sujet du producteur et réalisateur du dernier "X-Men".

Enfin, au cours de l'interview, Noah Galvin s'est aussi plaint du personnage de Cam dans "Modern Family". "Eric Stonestreet est un acteur formidable, mais il joue une caricature d'une caricature d'un stéréotype. Et il est hétéro dans la vie. Et même si son personnage est hilarant, il y a un manque d'authenticité", a-t-il regretté.

"Je n'ai pas le droit de dicter comment faire son coming out"

Evidemment, ces propos ont rapidement été repris par les médias américains et étrangers, et le jeune homme a vite fait marche arrière, présentant de longues excuses sur les réseaux sociaux. "Je m'excuse sincèrement auprès de Bryan Singer pour les déclarations horribles que j'ai faites (...) Mes commentaires étaient faux et sans fondement. C'était irresponsable et stupide de ma part (...) Je réalise que mes commentaires n'étaient absolument pas drôles et qu'ils ont des implications graves", explique-t-il par exemple.

"Toute cette interview a fait du mal à la communauté LGBTQ (...) Ma seule intention était d'essayer de promouvoir l'honnêteté, mais je comprends tout à fait que mes commentaires étaient durs et blessants. A Colton Haynes et aux jeunes LGBTQ (...), je n'ai pas le droit de dicter comment ou quand faire son coming out. Je sais que c'est un processus difficile et effrayant", poursuit-il.

Colton Haynes lui répond

Pour l'heure, des personnes concernées, seul Colton Haynes a réagi, dans un post Instagram. "C'est extrêmement ironique parce qu'il y a un mois, j'envoyais un tweet à ce gamin et je disais qu'il mériterait un Emmy. Et aujourd'hui, il me répond en me traitant de trouillard (...). Soyons clair, je n'ai jamais rencontré ce gamin, alors le voir me juger sans me connaître et sans connaître les obstacles que j'ai dû surmonter (...), c'est embarrassant pour lui. Depuis quand un article de trois pages dans 'Entertainment Weekly' n'est pas une façon acceptable de faire son coming out ? Et depuis quand est-il le juge de ce qui est approprié ou non ? Ne devrait-on pas tous se soutenir ? Profite de ton succès. Tu es jeune. J'espère qu'avec le temps, tu apprendras quelques trucs", a-t-il écrit.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
Programme TV
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Programme TV
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Cinéma
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à 20h, "50' inside" au plus bas
TV
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à...
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Vidéos Puremedias