L'action Snapchat dévisse après la publication de résultats décevants

Partager l'article
Vous lisez:
L'action Snapchat dévisse après la publication de résultats décevants
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Snapchat
Snapchat
La société californienne peine encore à convaincre les investisseurs de sa viabilité économique.

Les investisseurs commencent à s'inquiéter des résultats de Snapchat. Jadis nouvelle star de la Silicon Valley capable de refuser une proposition de rachat alléchante de Facebook, l'application de messagerie à destination des millennials peine désormais à convaincre de sa viabilité économique, comme le rapporte Les Echos.

À lire aussi
Céline Pigalle quitte BFMTV
Business
Céline Pigalle quitte BFMTV
Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus
Business
Meta (ex Facebook) accuse une baisse historique de ses revenus
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse s'affole
Business
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse...
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"

Hier, la maison mère de l'application, Snap, a ainsi publié des résultats pour le deuxième trimestre jugés décevants. Elle affiche ainsi un chiffre d'affaires de 181,7 millions de dollars entre avril et juin, soit un montant inférieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 186,2 millions. Les pertes de Snap se sont encore creusées de 443 millions de dollars au deuxième trimestre, après déjà près de 2,2 milliards de dollars de pertes au premier trimestre. Ces dernières s'expliquent cependant en partie par l'acquisition du réseau social géolocalisé français, Zenly, pour près de 300 millions de dollars.

Ralentissement de la croissance du parc d'utilisateurs

Surtout, Snapchat voit la croissance de son nombre d'utilisateurs actifs, une donnée clef pour les investisseurs, ralentir. L'application en a ainsi gagné 7 millions sur la période, en hausse de 4,2% contre une progression de 5% au trimestre précédent. Conséquence de ces résultats, le titre Snap a immédiatement plongé en bourse. Dans les échanges électroniques, après la clôture de la séance officielle, l'action s'effondrait de plus de 12% à 12,11 dollars, soit très en-dessous de son cours d'introduction de 17 dollars en mars dernier.

Les investisseurs semblent ainsi s'interroger sur la capacité de la firme d'Evan Spiegel à transformer son audience en revenus, une bascule qu'est parfaitement parvenu à faire Facebook en son temps. En pleine forme, le grand frère californien concurrence d'ailleurs de plus en plus frontalement Snapchat et n'hésite pas à copier les fonctionnalités qui ont fait son succès, comme les stories sur Instagram par exemple. La messagerie éphémère pourrait ainsi à terme perdre son avantage comparatif initial. De quoi faire repenser au chèque de 3 milliards de dollars offert par Mark Zuckerberg en 2013 pour racheter l'entreprise...

l'info en continu
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de visionnage dans le monde
Audiences
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de...
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du 25 février au 3 mars 2023
Programme TV
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du...
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la reproduction des escargots dans "ADP"
TV
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la...
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les feuilletons en avance ?
Plateforme
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les...
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
TV
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric Zemmour
TV
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric...