L'action Snapchat dévisse après la publication de résultats décevants

Partager l'article
Vous lisez:
L'action Snapchat dévisse après la publication de résultats décevants
Snapchat
Snapchat
La société californienne peine encore à convaincre les investisseurs de sa viabilité économique.

Les investisseurs commencent à s'inquiéter des résultats de Snapchat. Jadis nouvelle star de la Silicon Valley capable de refuser une proposition de rachat alléchante de Facebook, l'application de messagerie à destination des millennials peine désormais à convaincre de sa viabilité économique, comme le rapporte Les Echos.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Hier, la maison mère de l'application, Snap, a ainsi publié des résultats pour le deuxième trimestre jugés décevants. Elle affiche ainsi un chiffre d'affaires de 181,7 millions de dollars entre avril et juin, soit un montant inférieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 186,2 millions. Les pertes de Snap se sont encore creusées de 443 millions de dollars au deuxième trimestre, après déjà près de 2,2 milliards de dollars de pertes au premier trimestre. Ces dernières s'expliquent cependant en partie par l'acquisition du réseau social géolocalisé français, Zenly, pour près de 300 millions de dollars.

Ralentissement de la croissance du parc d'utilisateurs

Surtout, Snapchat voit la croissance de son nombre d'utilisateurs actifs, une donnée clef pour les investisseurs, ralentir. L'application en a ainsi gagné 7 millions sur la période, en hausse de 4,2% contre une progression de 5% au trimestre précédent. Conséquence de ces résultats, le titre Snap a immédiatement plongé en bourse. Dans les échanges électroniques, après la clôture de la séance officielle, l'action s'effondrait de plus de 12% à 12,11 dollars, soit très en-dessous de son cours d'introduction de 17 dollars en mars dernier.

Les investisseurs semblent ainsi s'interroger sur la capacité de la firme d'Evan Spiegel à transformer son audience en revenus, une bascule qu'est parfaitement parvenu à faire Facebook en son temps. En pleine forme, le grand frère californien concurrence d'ailleurs de plus en plus frontalement Snapchat et n'hésite pas à copier les fonctionnalités qui ont fait son succès, comme les stories sur Instagram par exemple. La messagerie éphémère pourrait ainsi à terme perdre son avantage comparatif initial. De quoi faire repenser au chèque de 3 milliards de dollars offert par Mark Zuckerberg en 2013 pour racheter l'entreprise...

l'info en continu
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Programme TV
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça m'arrangerait"
TV
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça...
Audiences : La semaine noire de M6
Audiences
Audiences : La semaine noire de M6
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur...
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
Presse
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Programme TV
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Vidéos Puremedias