L'année medias 2017 vue par... Francis Letellier

Partager l'article
Vous lisez:
L'année medias 2017 vue par... Francis Letellier
Francis Letellier
Francis Letellier © Nathalie GUYON - FTV 2014
Pour la cinquième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la cinquième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Francis Letellier, journaliste de France 3, présentateur du "Grand Soir 3" en semaine et de "Dimanche en politique".

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

La personnalité médiatique de l'année ?
Emmanuel Macron après une campagne totalement axée sur la communication, depuis la marque "En Marche" jusqu'à l'entretien du 17 décembre, en passant par le "make planet great again" et les photos des noir et blanc des coulisses à l'Elysée.

La personnalité politique de l'année ?
Jean d'Ormesson : pour se rappeler que l'académicien a été un pourfendeur de la gauche et de François Mitterrand en 1981 dans "Le Figaro": relire ses éditos et nos clashs-buzz de notre époque semblent parfois gentils, c'est dire...

Le coup médias de l'année ?
L'hologramme de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle. Personne ne l'attendait là. Même les éditorialistes les plus critiques ont été soufflés.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Plutôt les oublis, les impasses dans le flou de l'actualité en continu : la guerre et la famine au Yémen, la traque des homosexuels en Russie ou en Indonésie ou en Iran, la liste est longue.. Et surtout ces millions de Français invisibles : regardez les pubs, elle se passent dans des bureaux, vantent de belles voitures, montrent des gens connectés. Il y a beaucoup de Français qui sont très loin de tout cela et n'ont plus de représentation.

L'émission TV de l'année ?
Les soirées électorales qui se sont succédées à un rythme incroyable : après les primaires de 2016, les débats, les résultats de 20h, les législatives jusqu'aux sénatoriales, auxquelles France 3 a consacré une édition spéciale.

L'émission radio de l'année ?
Le billet du matin de Charline Vanhoenacker sur France Inter : ça déménage... Ex-aequo avec l'édito politique de Frédéric Says sur France Culture, cela change...

Le dérapage médias de l'année ?

Le flop TV/radio de l'année ?
La critique est facile, l'exercice est difficile...

Le/la journaliste de l'année ?
Salhia Brakhlia pour sa rubrique tous les soirs sur BFMTV, que je regarde toujours d'un oeil pendant que je prépare le "Grand Soir 3". Comment démont(r)er la com' politique sans tomber dans le dénigrement et le ricanement.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Michel Drucker, la force tranquille, sincèrement émouvant lors de la spéciale Johnny Hallyday.

La personnalité médiatique qui marquera 2018 ?
Après la "surprise" Donald Trump en 2017, la non-surprise Vladimir Poutine, bien parti pour un nouveau mandat à la tête de la Russie en mars. Les deux vont continuer de donner le tempo et n'ont pas fini de faire parler d'eux.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Les flaques du Connemara

Il a fêté Mardi ses 53 ans... Sincèrement il ne les fait pas !



C-C

Francis Letellier, de loin mon journaliste préféré (oui ça fait fangirl comme commentaire mais je m'en fous), de la même trempe que le regretté Benoït Duquesne, toujours le mot juste et des entretiens pugnaces et pertinents. (Et comme je l'ai dit hier de Clélie Matthias, il est lui aussi de ceux qui ne sont pas là pour le "paraître".)
Ses réponses, par exemple concernant la publicité, reflète bien son attitude, il n'a jamais été déconnecté du réel, contrairement à d'autres qui contemplent la plèbe depuis leur tour d'ivoire télévisuelle. ça peut paraître anodin, mais par exemple, il a toujours refusé de nommer le camp de migrants de Calais par le mot "jungle".
J'ai été contente de le voir titularisé en semaine après de nombreuses années au Soir 3 Week-end.



max

ridicule : la publicité c'est de faire vendre et non pas une représentation des français.
il fait quoi quand il nous "vend" sa chaîne FR3 dans "l'émission tv de l'année".

puis les émissions politiques et sa chaîne de vieux sont loin des priorités des français et/ou de leur représentation.

ridicule la démagogie



max

qu'il est drôle celui là !!!! reprocher à Macron sa communication politique et être en admiration devant l'hologramme de Mélenchon. alors qu'en fait politique et communication sont deux choses inséparables, depuis la nuit des temps.
aussi bien en politique que dans les médias et dans tous les domaines, si on veut faire savoir il faut communiquer.

les photos des coulisses élyséennes : ce n'est pas un fait de Macron mais un fait habituel présidentiel. quant au noir et blanc c'est la marque de l'artiste photographe Soazig de La Moissonnière. reproche-t-il un parti pris d'un artiste ?

les oubliés de l'information : ben c'est ballot tu es à la tête d'un journal, il ne tient qu'à toi d'en parler.

les pubs : le propre de la publicité c'est de faire vendre des biens de consommations et non pas une quelconque représentation des français.

journaliste présentateur pas loin du guignol !



arnaud68800

C'est un homme, donc il n'a aucune chance tant que la mère Ernotte continuera à sévir. En plus, il est blanc et a plus de 50 ans...



Winston Smith

"Et surtout ces millions de Français invisibles : regardez les pubs, elle
se passent dans des bureaux, vantent de belles voitures, montrent des
gens connectés. Il y a beaucoup de Français qui sont très loin de tout
cela et n'ont plus de représentation."

https://media.giphy.com/med...



Marcel Bouchu

Le dérapage média de l'année c'est donc de ne pas avoir répondu à la question sur le dérapage médias de l'année :)



antipseud0

Qu'il se contente de faire l'Eurovision, ce sera déjà pas mal..



SauceDZ

J'adore ce journaliste, il est très bon à la présentation et son émission politique du dimanche est clairement l'une des meilleures.
J'aimerais beaucoup le voir à la tête d'un journal sur France 2 un jour.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
TV
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
Vidéos Puremedias