L'année médias 2018 vue par... Philippe Vandel

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2018 vue par... Philippe Vandel
Philippe Vandel
Philippe Vandel © CAPA PICTURES / EUROPE 1
En ce début 2019, l'année médias 2018 joue les prolongations. Les personnalités du PAF retracent l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la sixième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Philippe Vandel, animateur de la tranche 18h/20h le week-end d'Europe 1.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

La personnalité médiatique de l'année ?
Johnny Hallyday. Mort, il vend plus de disques que vivant. Mort, il fait davantage parler de lui que vivant. Mort, il fournit du travail à encore plus d'avocats et de notaires que vivant. Mort, comme l'a dit Charline Vanhonecker en direct sur France Inter : " En 2h57 de spéciale, on a passé plus de Johnny qu'en vingt ans sur cette antenne ".

La personnalité politique de l'année ?
Alexandre Benalla. Les premiers articles remontent au printemps avec l'enquête du Monde. L'affaire d'été est devenue un fait d'hiver (calembour entendu sur toutes les chaines). Et le feuilleton continue. Après avoir nié tout contact depuis son départ, l'Elysée prétend désormais qu'il n'y a eu que 2 échanges entre eux. Attendez qu'il publie les SMS...

Le coup médias de l'année ?
Nicolas Hulot, ministre d'Etat, qui découvre en direct à la radio qu'il vient d'annoncer sa démission. A sa grande stupeur, les mots sortent de sa bouche et il ne peut plus reculer.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Claas Relotius, reporter-star qui travaillait pour l'hebdo allemand Der Spiegel a reconnu avoir bidonné ses articles pendant des années, et inventé non seulement des anecdotes mais aussi des témoins. Le genre d'affaire qui discrédite toute une profession qui combat les fake news jour après jour, pied à pied.

L'émission TV de l'année ?
"Top Gear France", saison II (RMC Découverte). Vite, avant que l'essence ne soit interdite!

L'émission radio de l'année ?
La grande tranche d'infos 18h/20h d'Europe 1 le samedi et le dimanche (et je ne dis pas ça parce que c'est moi qui présente ; je suis objectif, c'est tout).

La série de l'année ?
Pour une fois c'est une série française : Les Gilets Jaunes. La seule série qui est passée sur toutes les chaines tous les samedis du matin au soir, depuis l'épisode I le 17 novembre. [Notons la concurrence féroce avec le feuilleton Benalla, qui a pourtant démarré plus tôt à l'antenne].

Le dérapage médias de l'année ?
"L'affaire Hulot" dans "L'Ebdo". Même s'il ne faut jamais se réjouir de la disparition d'un magazine, observons que les ventes ont ensuite plongé, et que le journal a coulé.

Le flop TV/radio de l'année ?
Il y a si peu de motifs de se réjouir, avec internet et Netflix qui taillent des croupières aux médias traditionnels, que je ne vais pas commencer ici à dégoiser sur les confrères. Mais je n'élude pas la question : dès que les Gafan* payeront leurs impôts en France, je vous répondrai...
(*Google, Amazon, Facebook, Apple, Netflix, etc)

Le/la journaliste de l'année ?
Léa Salamé. Je sais, je dis ça tous les ans. Ça va faire trois. Je ne regrette pas.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Anne-Elisabeth Lemoine. Comme N'Golo Kanté, personne ne l'avait vue venir, et elle rafle la mise. Indispensable. Avec talent, modestie, opiniâtreté, et sans s'épuiser à courir après le buzz ou le bobo politiquement correct. (NB : N'Golo Kanté court partout, mais il ne s'épuise jamais).

La personnalité médiatique qui marquera 2019 ?
Delphine Ernotte. On la disait en difficulté, voire sur un siège éjectable, et c'est elle qui tient la boutique. Et les comptes de France Télévision sont dans le vert. La tutelle peut difficilement en dire autant.

Sur le même thème
l'info en continu
"Superman" : Henry Cavill prêt à enfiler la cape du super-héros une nouvelle fois
Cinéma
"Superman" : Henry Cavill prêt à enfiler la cape du super-héros une nouvelle fois
Guy Bedos est mort
Personnalités
Guy Bedos est mort
Olivier Martial Thieffin ("Monsieur Cadeau" du "Club Dorothée") est mort
TV
Olivier Martial Thieffin ("Monsieur Cadeau" du "Club Dorothée") est mort
La presse réclame un plan d'urgence au gouvernement
Presse
La presse réclame un plan d'urgence au gouvernement
Fête de la musique sur France 2 : Laury Thilleman et Garou à l'animation, les artistes présents dévoilés
TV
Fête de la musique sur France 2 : Laury Thilleman et Garou à l'animation, les...
Plan d'économies d'Altice : RMC Sport pourrait perdre près de la moitié de ses effectifs
TV
Plan d'économies d'Altice : RMC Sport pourrait perdre près de la moitié de ses...
Vidéos Puremedias