L'année médias 2019 vue par... Djamel Mazi

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2019 vue par... Djamel Mazi
Djamel Mazi
Djamel Mazi © franceinfo
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF vont retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la septième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Djamel Mazi, animateur du 17h/20h de franceinfo. Le journaliste assure cette semaine la présentation du "12/13" et du "19/20" de France 3 pendant les vacances de Noël.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

La personnalité médiatique de l'année ?
Greta Thunberg. Mobiliser des millions de jeunes à travers le monde pour dénoncer le manque d'acte fort de la part des gouvernements, incontestablement, c'est puissant.

La personnalité politique de l'année ?
La jeunesse. Celle qui se mobilise au Chili depuis la hausse du prix du ticket de métro pour dénoncer les profondes inégalités dans le pays. Celle en Algérie qui ne veut plus de la famille Bouteflika au pouvoir. Celle à Hong-Kong qui a investi la rue contre Pékin. Celle qui sèche les cours chaque vendredi en France et dans de nombreux autre pays pour la défense du climat alors que la maison brûle !!!

Le coup médias de l'année ?
Les révélations de la presse écrite qui font toujours autant "trembler la République". On le ressent chez les gens, il y a un immense besoin d'exemplarité. Dernier cas en date, le départ inéluctable de J.P Delevoye. C'est la preuve que la démocratie se porte bien dans notre pays.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Donald Trump qui a menti suite à un appel téléphonique qu'il avait passé en juillet dernier et dans lequel il a demandé à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky d'enquêter sur son rival, le démocrate Joe Biden. Pour un président américain, ça craint sévère.

L'émission TV de l'année ?
"Clique" de Mouloud Achour. C'est très très frais ! L'émission est stylé et on y découvre ou redécouvre des gens qu'on n'a pas l'habitude de voir et d'écouter dans le PAF. Et ça fait le plus grand bien.

L'émission radio de l'année ?
"Planète Rap" sur Skyrock. L'émission de mon adolescence et qui existe toujours depuis plus de vingt an maintenant avec à sa tête le très très bon Fred Musa. Consacrer une heure d'émission en direct chaque soir avec un seul groupe ou artiste la même semaine. C'est tellement rare. Et ça fait du bien aux oreilles. C'est avec son émission que j'ai découvert Soulking récemment. J'adore.

La série de l'année ?
Il y en a plusieurs. "Euphoria" sur OCS, produite par Drake. L'histoire d'une jeune génération qui a beaucoup moins de tabou aujourd'hui : relations amoureuses éphémères, réseaux sociaux, le rapport aux drogues... C'est un gros carton aux US. Très étonnant qu'on en parle pas plus que cela en France. Une réal au top, à la façon d'un clip. La bande de son est à tomber par terre. J'aime beaucoup "Mental" sur francetvslash et Constantin Vidal, un excellent acteur très prometteur. Il y a aussi "L'affaire Gregory" sur Netflix, un documentaire en cinq épisodes qui raconte le sordide meurtre du petit Grégory. Mais surtout d'une grande utilité pour les journalistes, forces de l'ordre, magistrats... avec toutes les erreurs à éviter dans ce genre d'affaire.

Le dérapage médias de l'année ?
Les discours de haine, sous prétexte d'anti-bien-pensance. Et la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès : une leçon pour nous tous.

Le flop TV/radio de l'année ?
Joker. (pas le film hein)

Le/la journaliste de l'année ?
Jean-Jacques Bourdin. Je l'écoute chaque matin pendant le petit-déj'. J'aime beaucoup son style très direct. Ses interviews sont "punchy". Derrière des éléments de langage chez les politiques, il y a une pensée, des états d'âme... Certains ont beau le critiquer mais je trouve que Jean-Jacques Bourdin a cette capacité à faire dire ce que pensent, au fond, ses interlocuteurs.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Hasan Minhaj, brillant comédien et humoriste à la tête de "Patriot Act" sur Netflix et Youtube. Il met les pieds dans le plat et c'est extrêmement bien produit et drôle. Récemment, son émission abordant le meurtre du journaliste Jamal Kashoggi a été censuré en Arabie Saoudite. Une censure contre-productive (comme toujours) puisque l'épisode a été visionné des millions de fois. C'est l'exemple type de celui qui met le doigt là où ça fait mal dans le but de faire bouger les choses.

La personnalité médiatique qui marquera 2020 ?
Encore et toujours, la jeunesse. Celle qui manifeste, qui l'ouvre et qui sort dans la rue quand l'injustice et l'inaction font mal aux libertés, à la condition sociale et à notre planète.

l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias