L'autorité de la concurrence autorise le rachat de Mondadori par Reworld s'il se sépare d'un magazine automobile

Partager l'article
Vous lisez:
L'autorité de la concurrence autorise le rachat de Mondadori par Reworld s'il se sépare d'un magazine automobile
Mondadori France
Mondadori France © Abaca
Le groupe Reworld Media devra céder "L'Auto-Journal" ou "Auto-Moto".

Il faudra vendre pour acheter. Ce mercredi, via un communiqué, l'autorité de la concurrence a autorisé le rachat de Mondadori France ("Biba", "Grazia", "Téléstar", "Closer") par le groupe Reworld Media, qui détient déjà "Marie France", "Télé Magazine" et "Be". Toutefois, pour cette transaction, le gendarme de la concurrence impose à Reworld Media de céder l'un de ses magazines automobiles.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

Reworld Media devra vendre soit "L'Auto-Journal", soit "Auto-Moto"

Dans son communiqué, l'institution a ainsi estimé que la cession des magazines de Mondadori France à Reworld Media ne posait pas de problème concernant le marché de la publicité dans les magazines. En revanche, elle a "estimé que des problèmes de concurrence se posaient sur le marché du lectorat des magazines automobiles généralistes". Si la vente aboutit, le nouveau mastodonte de la presse possédera trois des quatre magazines automobiles les plus diffusés en France, c'est-à-dire "Auto-Moto", qu'il détient déjà, "Auto Plus" et "L'Auto-Journal". Le seul titre de presse "crédible" en tant que concurrent serait alors "L'Automobile magazine" de la société Upside Down Media.

Ainsi, pour répondre aux risques d'une telle concentration de la presse automobile, qui peut conduire à des hausses de prix potentielles ou une dégradation éventuelle de la qualité des titres, Reworld Media a proposé à l'autorité de la concurrence de céder l'un de ses magazines automobiles à un tiers, si l'opération se concrétise. Une offre que l'institution a jugé satisfaisante. "Afin de remédier aux doutes exprimés par l'autorité, Reworld Media s'est engagée à céder soit 'L'Auto-Journal', soit 'Auto-Moto' à un concurrent qui sera agréé dans les prochains mois par l'autorité", déclare l'autorité dans son communiqué, autorisant donc l'opération, "sous réserve de cet engagement".

Par ailleurs, l'acquisition de Reworld est aussi suspendue par le tribunal de grande instance de Nanterre. Le 12 juillet dernier, la justice a en effet estimé que la direction de Mondadori n'avait pas informé à temps ses salariés de son projet de vente, lui enjoignant d'ouvrir le plus rapidement possible une procédure d'information-consultation des instances représentatives du personnel.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Moi

C'est surtout pour la qualité de Science et vie qu'il faut s'inquiéter avec ce rachat.



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur d'"Il Miracolo"
Séries
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur...
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Programme TV
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
Cinéma
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux clairs" dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux...
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
Internet
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Presse
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Vidéos Puremedias