La cession des magazines Mondadori France ("Grazia", "Closer", "Téléstar") à Reworld Media suspendue

Partager l'article
Vous lisez:
La cession des magazines Mondadori France ("Grazia", "Closer", "Téléstar") à Reworld Media suspendue
Mondadori France
Mondadori France © Abaca
Les journaux de la filiale française de Mondadori devaient être vendus au groupe Reworld Media.

La justice suspend la vente. Dans un jugement rendu mercredi dernier, le tribunal de grande instance de Nanterre a pris la décision de suspendre la cession des magazines de Mondadori France au groupe Reworld Media, comme le rapporte "Le Monde". Les organisations syndicales de Mondadori avaient estimé que la direction ne les avait pas informées à temps de son projet de vente. Dans cette transaction, la filiale française devait céder, entre autres, les magazines "Science et Vie", "Grazia", "Closer", "Téléstar" et "Auto Plus" au groupe Reworld Media, qui détient actuellement "Marie France", "Be" et "Auto Moto".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique

Huit jours pour ouvrir une procédure

Les deux groupes médias avaient annoncé avoir trouvé un accord le 18 février dernier, pour un prix s'élevant à 70 millions d'euros. Mondadori et Reworld Média étaient auparavant entrés en négociation exclusive le 27 septembre 2018. Cet écart de temps court représente, selon le tribunal, une "preuve que le changement significatif de stratégie était nécessairement connu" de la direction de Mondadori de longue date. Etant donné "l'ampleur du projet de cession", le groupe aurait dû ouvrir une procédure d'information-consultation des instances représentatives du personnel sur la stratégie de Mondadori pour 2019.

"En s'abstenant délibérément de le faire, (le groupe a commis) un détournement de pouvoir, empêchant le Comité social et économique (CSE) d'exercer ses droits à recueillir des explications utiles et à faire des propositions alternatives", ajoute le tribunal de grande instance de Nanterre, qui a imposé à Mondadori d'ouvrir cette procédure dans les huit prochains jours, sous peine d'astreinte de 50.000 euros par jour de retard, et à verser 10.000 euros de dommages et intérêts au CSE. La justice a ainsi suspendu la vente pendant au moins quelques mois. La cession devra de nouveau être soumise à l'avis de l'Autorité de la concurrence.

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Hélène Jouan et Géraldine Woessner quittent Europe 1
Radio
Hélène Jouan et Géraldine Woessner quittent Europe 1
Dailymotion condamné à verser 5,5 millions d'euros à Mediaset pour "téléchargement illégal"
Internet
Dailymotion condamné à verser 5,5 millions d'euros à Mediaset pour "téléchargement...
Pascale de La Tour du Pin : "Nous mettrons un coup d'accélérateur la saison prochaine"
Interview
Pascale de La Tour du Pin : "Nous mettrons un coup d'accélérateur la saison...
Affaire Rugy : Un éditorialiste ordonne à un journaliste de "Mediapart" de révéler ses sources en direct sur LCI
TV
Affaire Rugy : Un éditorialiste ordonne à un journaliste de "Mediapart" de révéler...
"Motive : Le mobile du crime" : France 2 lance la saison 2 de sa série policière canadienne le 5 août
Programme TV
"Motive : Le mobile du crime" : France 2 lance la saison 2 de sa série policière...
Vidéos Puremedias