L'offre de fiction française au plus haut en prime sur les chaînes de télé

Partager l'article
Vous lisez:
L'offre de fiction française au plus haut en prime sur les chaînes de télé
"Jacqueline Sauvage - C'était lui ou moi", meilleure audience d'une fiction française en 2018
"Jacqueline Sauvage - C'était lui ou moi", meilleure audience d'une fiction française en 2018 © PHILIPPE WARRIN / UGC / TF1
France 2 et France 3 demeurent les principaux diffuseurs de fiction française.

La fiction française en plein âge d'or ? Le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée, ndlr) vient de dévoiler les conclusions de son étude annuelle sur la place de la fiction à la télévision. Au global, toutes nationalités confondues, le genre est en recul. En 2018, ce sont ainsi 35.401 heures de fiction (21,3% de l'offre des programmes des chaînes nationales gratuites) qui ont été diffusées à la télévision française, soit une baisse de 5% par rapport à l'année précédente. Sur les chaînes historiques - TF1, France 2, France 3, Canal+, Arte et M6 -, 824 soirées ont été consacrées à la fiction, ce qui représente 37,6% du total de l'offre en soirée.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"En famille" : M6 déprogramme le prime inédit ce soir
TV
"En famille" : M6 déprogramme le prime inédit ce soir
Pascal Praud "censure" la Une de "Charlie Hebdo" sur le football féminin
TV
Pascal Praud "censure" la Une de "Charlie Hebdo" sur le football féminin

Sans grande surprise, le nombre de soirées consacrées à la fiction française est en forte hausse (+8,8%) pour s'établir à 397. Les fictions étrangères demeurent majoritaires dans l'offre mais sont en recul. Elles ont occupé, en 2018, 427 soirées, soit le plus faible niveau observé depuis 2009. L'offre de série américaine, en progression sur TF1 mais en net recul sur Canal+ et M6, se contracte de 10,9%. Elle représente encore 253 soirées. À titre de comparaison, les séries américaines occupaient encore 370 soirées en 2012. Elles sont aujourd'hui à leur plus bas niveau sur France 2, Canal+ et M6.

65 séries françaises diffusées en prime en 2018

À l'inverse, l'offre de fiction française progresse sur toutes les chaînes historiques, à commencer par France 2 et Arte (+11 soirées chacune). Le CNC observe par ailleurs que l'offre de fiction française dépasse l'offre de série américaine sur Canal+. France 3 demeure le principal diffuseur de fiction française, celle-ci représentant 31,5% de ses soirées, devant France 2 (28,7% du total des soirées). En revanche, la fiction française demeure ultra-minoritaire sur M6 (3,3% du total des soirées), chaîne sur laquelle les séries étrangères, très essentiellement américaines, représentent encore 26,9% du total des programmes de première partie de soirée.

La proportion d'inédits en première partie de soirée, en considérant strictement la fiction française, progresse sur les principales chaînes privées, où le volume de contenus est moindre, pour s'établir à 80,4% sur TF1 et même 100% sur M6. Elle baisse légèrement sur le service public, s'établissant à 63,9% sur France 2 et 53,3% sur France 3. Du côté des contenus, le CNC note que 65 séries françaises (15 sur TF1, 19 sur France 2, 19 sur France 3, 6 sur Canal+, 2 sur Arte et 4 sur M6) ont été diffusées en première partie de soirée sur les chaînes historiques en 2018, dont 20 nouveautés (5 sur TF1, 5 sur France 2, 4 sur France 3, 2 sur Canal+, 3 sur M6 et 1 sur Arte). Des chiffres en forte progression puisqu'en 2017, le CNC avait pointé un total de 53 séries françaises en diffusion en première partie de soirée dont 13 nouveautés.

Le format 52 minutes devient majoritaire

Les séries et mini-séries représentent 70,0% du volume total de la fiction française diffusée en prime, contre 30,0% pour les unitaires. À noter enfin que, du côté des formats, les fictions françaises de 52 minutes sont pour la première fois majoritaire, représentant 57,7% de l'offre totale. À l'inverse, le format 90 minutes recule pour ne peser plus que 40,3% (contre 49,3% en 2017). Le CNC note que l'offre de fiction française en 52 minutes atteint un record pour s'établir à 229 soirées (contre 171 en 2017).

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Saguilar

Décidément...j'ai donné 3 exemples..



eviradnus

Le format de 52minutes est pour le moment une véritable connerie narrative pour la majorité des fictions françaises! ça donne des intrigues souvent irréalistes car empilant les coups de théâtre, les cuts, les accélérations, les révélations, et des progressions psychologiques à la serpe ou au hachoir! Ce n'est plus du rythme, c'est du délirium tremens à base d'électrochocs et de sursauts permanents. Bonjour l'impact sur la compréhension psychologique des téléspectateurs. On est dans le fast food narratif.



Panpan

Merci pour ces deux parfaits exemples de sèries qui fonctionneraient au moins aussi bien en 50min sans bloquer l'exportation.



Saguilar

C'était le cas de Joséphine Ange Gardien et de Camping Paradis.



Saguilar

Chacun ses gouts



Saguilar

MDR oui le format 90 est désuet comme les meurtres à et capitaine Marleau et Magellan qui font des bides...lol



Panpan

Ils ont enfin compris que le format 90min est désuet. Il faut généraliser le 52min pour faciliter l'exportation, quitte à faire une fois de temps en temps un épisode en deux parties si l'histoire s'y prête.



AL

c'est bien mais au niveau qualité il y a combien de fiction bonnes ?? pas beaucoup à mon avis



tikeum75

Je n’ai pas des actions pour rien

Mr.Eddy

Merde, ça marche. Du coup je tente ma chance, j'espère un article sur Hubert Wayaffe.



SKMBlake

C'est normal. Déjà les séries américaines n'envoient plus du rêve depuis 3-4 ans, il faut se tourner vers des programmes de chaînes câblées ou SVOD pour trouver du renouveau, les séries grand public n'ont plus aucune source d'originalité.
Ensuite on commence enfin à avoir des niveaux élevés de standards de production en France et ça se sent.



Starlight

A lire ce tweet qui résume le volume horaire au plus haut depuis 1996, les tendances et les investissements par groupe dans ce secteur de la fiction française :

https://twitter.com/nb_plus...



Emrata.

Ca va devenir indispensable dans les prochaines années. Les séries US qui cartonne, maintenant ça sera sur de la SVOD, et les chaînes françaises devront créer pour exister.



Pou pou pidou

TF1, gneugneugneu.



La Fea Clobochette

Le CNC a t-il pris en compte les fictions de TF1 qui font à l'origine 90 minutes que la chaîne diffuse en 2 parties?



tikeum75

Le petit article est arrivé aujourd’hui

comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
France 2 déprogramme "Marjorie" dès demain
TV
France 2 déprogramme "Marjorie" dès demain
Tous les programmes de la télé du 6 au 12 juillet 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 6 au 12 juillet 2019
Maxime Le Forestier flingue la "putain d'émission de merde" de Thierry Ardisson
Musique
Maxime Le Forestier flingue la "putain d'émission de merde" de Thierry Ardisson
"10 défis pour la Terre" : Nagui et Anne-Elisabeth Lemoine en duo pour l'environnement sur France 2
TV
"10 défis pour la Terre" : Nagui et Anne-Elisabeth Lemoine en duo pour...
LCI : Bénédicte Le Chatelier récupère le 14h/16h
Exclusivité
LCI : Bénédicte Le Chatelier récupère le 14h/16h
Faustine Bollaert et Sophie Davant décrochent de nouvelles émissions sur France Télévisions
TV
Faustine Bollaert et Sophie Davant décrochent de nouvelles émissions sur France...
Vidéos Puremedias