L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google

Partager l'article
Vous lisez:
L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google
Google
Google © Abaca
Le géant américain est sanctionné pour avoir abusé de sa position dominante en matière de publicité en ligne.

Le mastodonte du web se fait encore taper sur les doigts. Selon l'AFP, la Commission européenne a infligé aujourd'hui une amende de 1,5 milliard d'euros à la société Google. L'Union européenne a décidé de sanctionner le géant de l'internet pour avoir abusé de sa position dominante en matière de publicité en ligne. "Ces pratiques sont illégales au regard des règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielles", a déclaré dans un communiqué la commissaire européenne en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Ce comportement a perduré pendant plus de 10 ans"

Il est notamment reproché à Google d'avoir empêché pendant plusieurs années la possibilité pour des sites concurrents - que ce soit des sites marchands ou des éditeurs - de proposer des publicités contextuelles de régies en concurrence avec celle du géant du web. Il faut préciser que la régie publicitaire de Google assure près de 90% de son chiffre d'affaires. La Commission européenne estime par ailleurs que Google a abusé de sa position dominante pour obliger certains sites tiers à utiliser son service de publicité, AdSense, s'ils souhaitaient inclure le champ de recherche Google sur leur site. "Du fait de ce comportement qui a perduré pendant plus de 10 ans, les autres sociétés se sont vu refuser la possibilité d'affronter la concurrence sur la base de leurs mérites (...) et les consommateurs ont été privés des avantages de la concurrence", a ainsi ajouté Margrethe Vestager.

Cette sanction financière est la troisième décidée en moins de deux ans par l'Union européenne. Elle reste toutefois moins élevée que les deux premières. En juin 2017, Google avait reçu une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne en favorisant son comparateur de prix "Google Shopping" au détriment de services concurrents. Près d'un an plus tard, en juillet 2018, l'Europe a également infligé 4,34 milliards d'euros d'amende à la société américaine - un record dans l'histoire de la concurrence européenne - pour avoir abusé de la position dominante d'Android, son système gratuit d'exploitation pour smartphone, afin de limiter le champ de la concurrence dans le domaine du service de recherche en ligne.

l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias