La Cour des comptes épingle la gestion de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
La Cour des comptes épingle la gestion de France Télévisions
France Télévisions
France Télévisions © GUYON Nathalie / FTV France 5
Les magistrats de la rue Cambon ont publié aujourd'hui un rapport inquétant sur l'état du groupe, critiquant en creux le bilan de Rémy Pflimlin, président de 2010 à 2015.

"Résultats non-atteints", "défaut de pilotage", "risque sérieux de dérapage financier", la Cour des comptes n'est pas tendre avec France Télévisions. Dans un nouveau rapport sur le groupe audiovisuel public intitulé "France Télévisions : mieux gérer l'entreprise, accélérer les réformes", les magistrats de la rue Cambon dressent un état des lieux inquiétant de la situation de l'entreprise, critiquant en creux le bilan de Rémy Pflimlin.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"Impasse financière"

Le rapport constate dans un premier temps que le passage à l'entreprise unique en 2009 n'a pas permis de réaliser les synergies et les mutualisations attendues, notamment en matière de fonctions support. De manière générale, les magistrats pointent du doigt la difficulté de France Télévisions à réaliser des économies et à réformer son fonctionnement interne. Résultat : France Télévisions est désormais dans une "impasse financière" selon la Cour des comptes qui ne voit pour "seule issue" qu'"une réduction significative des charges de l'entreprises".

Le rapport critique au passage le caractère coûteux des deux plans de départs volontaires (2009-2012, 2014-2015) lancés sous la présidence Pflimlin : 55 millions d'euros au total. Ces derniers n'ont en plus permis qu'une faible diminution des effectifs : -279 équivalents temps plein (ETP), soit un coût de près de 200.000 euros en moyenne par ETP supprimé.

Des "règles strictes de déontologie" à mettre en place

Le rapport regrette par ailleurs que les grilles des programmes aient servi de levier principal pour faire des économies, au détriment d'une réforme de l'entreprise. "Dans un environnement où l'investissement sur les contenus est essentiel pour pouvoir résister à la concurrence des nouveaux acteurs du marché comme Netflix ou Amazon, il n'est pas certain que cet arbitrage au détriment des achats de programmes, constitue la façon la plus appropriée de préparer l'avenir", taclent ainsi les rédacteurs du rapport.

Dans leur texte, les magistrats de la rue Cambon appellent aussi à la mise en place de "règles strictes de déontologie" dans le domaine de l'achat de programmes afin de "mettre fin à certaines pratiques contestables". Et la Cour de donner l'exemple de membres de la famille d'un responsable de programmes qui interviennent dans la réalisation d'une production commandée par ce dernier.

Rémy Pflimin répond

L'information de France Télévisions est aussi critiquée par le rapport pour sa réticence au changement. Le texte souligne ainsi que ce pôle employant plus de 2.700 journalistes a vu ses effectifs augmenter entre 2011 et 2015 alors que le développement du numérique "aurait dû permettre des gains d'efficience". "La fusion des rédactions nationales peine à se concrétiser", souligne aussi le rapport. Surtout, la Cour des comptes s'inquiète des conséquences financières de la création de franceinfo, la chaîne info publique lancée en septembre qui "présente (...) un risque sérieux de dérapage financier".

Visiblement piqué au vif, Rémy Pflimlin a décidé de réagir à ce rapport critiquant largement son action. Dans un communiqué et une interview au Monde publiés ce matin, le prédécesseur de Delphine Ernotte a tenu à défendre dans le détail son bilan. Il a ainsi jugé le rapport de la Cour des comptes "déconnecté du contexte qui a été celui de France Télévisions pendant ces années", et a estimé que "l'entreprise a(vait) considérablement changé" sous sa présidence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Encore un "cadeau" posthume empoisonné de la part de l'arrogant gnôme à talonnettes qui avait osé mettre ce nul de Pfffffflimlin à la tête de France Télés!



André Mis

Comment France Télévision a t-elle pu réussir à trouver l'argent pour faire une chaîne d'information ?
Qu'ils osent défendre dans un complet illogisme ces vilains petits rapporteurs !
On aura tout vu là, une chose et son contraire !
Et on parle du montant démentiel des indemnités de licenciement depuis que l'autre qui n'y connait rien là est au poste de présidente du groupement France Télévision ?



via

France 0, France 4, des chaines locales dans chaque région d'outremer là où un simple décrochage régional type France 3 suffirait... franchement, faut pas chercher bien loin le gaspillage du service publique.



CyrilVideau

On a déjà quelques pistes pour faire des économies à France Télévisions. Notamment mettre un terme à France Info TV qui peine à justifier son existence et la remplacer par France 24. On peut aussi fusionner France O et France 4 : France 4 serait diffusé de 18 heures à 3 heures (cinéma, séries télé, musique) tandis que France O serait programmé le reste de la journée (mise en avant des territoires et cultures d'outre mer et découverte du monde). Les programmes jeunesse actuellement diffusés sur France 4 pourraient retrouver leur place à différents moments de la journée sur France 3, France 4/France O et France 5.



eviradnus

ernotte a lancé un tas de trucs qui ne marchent pas mais il y a aussi de la réduction de coûts cachés derrière tout cela ? c'est assez brouillon tout ça ... on investit dans des nouveaux décors, formats etc. une nouvelle chaîne info dont on ne voit pas l'utilité et on n'a pas assez d'argent en caisse... bizarre!



La Sardine

La fusion des rédactions aurait déjà du être effective il y a 20 ans. Ça aurait dû être la base du projet France Télévision. En matière d'audiovisuel, tout est fait à l'envers.



Starlight

Au contraire, Franceinfo doit être le modèle pour tout le groupe (et pour tout l'audiovisuel public) car tout est mutualisé avec cette chaîne. La Cour des Comptes le souligne dans son rapport :

"Évoqué dès 2010, présenté en 2012, le projet de constituer une rédaction nationale unique est très loin d’être achevé. La chaîne d’information continue « franceinfo: » représente pour France Télévisions l’opportunité de créer une nouvelle dynamique dans ce domaine, même s’il reste des obstacles à lever en interne pour en maîtriser les coûts".



miclau67

Rien d'étonnant : chez nous sur FR3 Alsace, 7 journalistes différent(e)s se relayent pour présenter les JT de 12 heures et 19 heures. Et je ne parle pas des nouvelles têtes qui apparaissent régulièrement lors des reportages sur terrain.



pupuce

Le rapport de la Cour des comptes, ils se sont tous assis dessus,
qui s'en préoccupe ??



Fabien K.

Il est bien temps ! La cour aurait du empêcher la création dispendieuse de la nouvelle chaîne d'information alors que France Télévision 'en avait pas du tout les moyens et que ça ne manque pas les chaînes d'infos !
Même si les salariés d'une sont en train de la couler...



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Géraldine Gendre nouvelle productrice du feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Géraldine Gendre nouvelle productrice du feuilleton de...
TF1 va adapter le jeu "Spin the Wheel"
TV
TF1 va adapter le jeu "Spin the Wheel"
Audiences access 20h : Record pour le "20 Heures" de TF1, "Quotidien" leader talks, "Un si grand soleil" faible
Audiences
Audiences access 20h : Record pour le "20 Heures" de TF1, "Quotidien" leader...
Audiences access 19h : Carole Gaessler, Anne-Elisabeth Lemoine et Yann Barthès au top
Audiences
Audiences access 19h : Carole Gaessler, Anne-Elisabeth Lemoine et Yann Barthès au...
Audiences : Carton pour France/Turquie sur M6, "Coup de foudre" au plus bas, C8 au million
Audiences
Audiences : Carton pour France/Turquie sur M6, "Coup de foudre" au plus bas, C8 au...
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Vidéos Puremedias