La production de "Masterchef" met en demeure un ancien candidat

Partager l'article
Vous lisez:
La production de "Masterchef" met en demeure un ancien candidat
"Masterchef"
"Masterchef" © TF1
Sur puremedias.com, la société Shine France dément toute censure mais explique vouloir simplement préserver le secret qui entoure la compétition.

On ne plaisante pas avec "Masterchef". Sur son blog, un des 100 candidats qui avaient passé la première étape des castings de la première saison de l'émission a en effet entrepris de relayer des propos tenus pendant les enregistrements sur Twitter, Facebook et autres blogs. Une initiative qui a fortement déplu à Shine France, la société qui produit l'émission pour TF1.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...

Des propos fallacieux et dénigrants ?

Le candidat a en effet posté sur son blog la réponse de son avocat à une mise en demeure envoyée par Shine lui réclamant de retirer dans les plus brefs délais tout ce qui avait été publié et lui demandant de verser la somme de 30.000 euros. Shine estime que le candidat a publié des propos "litigieux", "fallacieux", "dénigrants" et qui constitueraient une violation de l'obligation de confidentialité du candidat qui a participé à la saison 1.

Parmi les propos relevés par Shine et mentionnés dans le courrier envoyé par l'avocat de la société de production à l'ancien candidat, des tweets qui comparent le jury à des Bisounours, qui font référence à un casting proche de celui de la saison 1 ou encore des liens vers un site qui prétend annoncer l'identité des deux finalistes.

Les Bisounours dénigrés ?

Selon l'avocat du candidat, dont le courrier a été publié sur son blog, la requête de Shine est sans fondement puisque tous les propos relayés par son client ne sont ni diffamatoires, ni injurieux et sont protégés par le principe de la liberté d'expression. L'avocat affirme également que Shine ne peut se prévaloir d'une clause de confidentialité avec son client puisque celui-ci a participé à la saison 1 et ne saurait être tenu au secret pour toutes les saisons suivantes. Il se permet surtout de tourner en dérision les griefs de Shine à propos des tweets relayés par son client, en particulier celui qui compare le jury 2011 aux Bisounours.

"Comparer le jury de MasterChef 2 à des Bisounours n'est ni diffamatoire, ni injurieux, ni dénigrant à l'égard de la Société Shine elle-même, ni même à l'égard des membres du jury concerné. C'est plutôt mignon et sympathique au regard des souvenirs que je peux avoir de cette production (...). En revanche n'ayant pas vu l'émission je ne saurais dire si, à l'inverse, les Bisounours ont eu à souffrir de la comparaison avec le Jury de la Saison 2. Peut-être (mon client) doit-il s'attendre à une action du collectif des fans du Club Dorothée (...) ?"

Mise à jour 16h41 : Contactée par puremedias.com, Shine explique que l'envoi de ce courrier avait pour but de rappeler au candidat en question l'importance de la mécanique du jeu de "Masterchef". Le programme étant enregistré, le respect du secret des finalistes est crucial et Shine souhaitait avant tout rappeler l'importance du suspense dans l'attrait de l'émission pour le téléspectateur.

Masterchef - Saison 2
Masterchef - Saison 2
Olivier, candidat de "Masterchef" saison 2, en garde à vue pour escroquerie
"Masterchef Junior" : Jean est le premier gagnant sur TF1
"Masterchef Junior" sur TF1 juste avant Noël
Masterchef : les images de la victoire d'Elisabeth
Voir toute l'actualité sur Masterchef - Saison 2
Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias