Lagardère se sépare de sa branche sport

Partager l'article
Vous lisez:
Lagardère se sépare de sa branche sport
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
Le groupe d'Arnaud Lagardère est engagé dans un processus de recentrage de ses activités.

Lagardère tire un trait sur ses activités dans le sport. Le groupe, piloté par Arnaud Lagardère, a fait savoir qu'il a reçu une offre de rachat de la part de H.I.G Capital, un fonds d'investissement américain, pour 75% du capital de Lagardère Sports, sa filiale spécialisée dans le marketing sportif, la gestion d'événements, la gestion et la négociation de droits médias ou encore la représentation d'athlètes. Ce projet de cession valorise l'entité, dont le chiffre d'affaires était de 438 millions d'euros en 2018, avec un effectif permanent de 1.497 personnes, à hauteur de 110 millions d'euros.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Douloureux revers

Le groupe Lagardère indique que la cession va se traduire dans les comptes par "une dépréciation estimée entre 210 et 240 millions d'euros". Selon Lagardère, cette dépréciation "reflète notamment la résiliation unilatérale du contrat avec la Confédération Africaine de Football". En effet, la Confédération africaine de football a résilié, début novembre, le contrat qui confiait à Lagardère Sports la gestion de la CAN jusqu'en 2028. Une décision que le groupe avait fermement contesté en jugeant la résiliation "illégale, abusive et non fondée". Dimanche, le groupe a d'ailleurs annoncé avoir "initié une procédure d'arbitrage d'urgence devant la Chambre de Commerce Internationale de Genève".

Ce n'est pas le premier revers essuyé par Lagardère dans le sport, perçu à l'origine par Arnaud Lagardère comme un "relais de croissance" pour le groupe. En juin 2018, Lagardère Sports avait ainsi perdu les droits audiovisuels et marketing, qui étaient déjà en sa possession, de la Confédération asiatique de football (AFC), pour la période 2021-2028. Dès 2012, le ciel s'était sérieusement ennuagé sur l'aventure sportive de Lagardère. À l'époque, le groupe avait procédé à une dépréciation d'actifs de l'ordre de 900 millions d'euros. Avant la parte de la CAN, Lagardère s'était rapproché au printemps de l'américain Wasserman Media Group. À l'époque, selon "Le Figaro", la valeur de la transaction, qui n'a pas abouti, était estimée entre "222 et 267 millions d'euros".

La branche médias vendue à la découpe

Le projet de cession de Lagardère Sports n'est pas une surprise. Le groupe est engagé dans un recentrage de ses activités autour de Lagardère Publishing et de Lagardère Travel Retail. Lagardère s'est ainsi déjà séparé de toutes ses activités dans la presse, cédant notamment "Elle", "Télé 7 Jours" et "France Dimanche" à Czech Media Invest, la structure de Daniel Kretinsky. Par ailleurs, le site Boursier.com a été cédé au groupe Le Parisien - Les Echos. Lequel, avec Canal+, a également mis la main sur Mezzo. Mais c'est le groupe M6 qui a récupéré le gros des activités télé de Lagardère en rachetant Gulli, Canal J, Tiji ou encore MCM.

Le prochain désengagement attendu côté médias concerne Lagardère Studios. Mise en vente depuis plusieurs mois, la branche de production audiovisuelle de Lagardère n'a pas encore trouvé preneur. Selon "Les Echos" en novembre, c'est Fabrice Larue qui tiendrait la corde pour ce rachat. Des rumeurs de vente de Virgin Radio et RFM, les deux radios musicales du groupe Lagardère, reviennent par ailleurs régulièrement. En revanche, une cession d'Europe 1, actif clé de Lagardère News avec "Le JDD" et "Paris Match", a toujours été formellement démentie.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
ajusta quinoa

Chez Arnaud Lagardère, le Père Noël est passé trop de fois avec de bien trop gros cadeaux...A force, l'enfant s'est lassé et ennuyé... Mais l'emploi de milliers de personnes constitue t'il un jeu....?



Texar

Je souligne surtout qu’il portait de l’intérêt à sa radio, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, et j’estime qu’il faisait preuve d’une bien meilleure crédibilité. Oui, il a dû s’accommoder des pouvoirs en place, mais ce problème n’est-il pas le même pour tous les médias presse/radio/TV dans ce pays ou les politiques ont toujours été tentés par des excès d’interventionnisme?



lalo-19

Il va finir par vendre sa dernière baraque sans s'en rendre compte. Je ne comprends pas.



frembe14

Si ça peut permettre à Europe 1 de remonter ses audiences (au moins derrière France Inter et RTL), pourquoi pas ?



Le Père LaCritique

Ce mec est une catastrophe dans le monde des affaires. Il se sépare de tout pour garder son seul canard boiteux : Europe 1, soit tout le contraire de ce qu'il fallait faire.
Cela dit, je suis ravi d'apprendre qu'il lui reste des sociétés à céder...



nanode

bonjour

depuis que papa n est plus la .honte a sont père quelle fiasco !!



erwan

"Une autre époque" : celle où le patron d'une radio répercutait les ordres du pouvoir politique à ses employés journalistes ?
Il me semble que seul RTL protégé et soutenu par le gouvernement luxembourgeois pourtant à droite à l'époque a su résister à ces pressions.
Le problème profond de la radio aujourd'hui n'a rien à voir avec la visite quotidienne ou pas du PDG.



Texar

C’est la meilleure chose qui pourrait arriver à Europe1. Une radio comme ça ne se gère pas en dilettante depuis les plages de Miami. Jean-Luc Lagardère venait tous les jours à Europe1, il donnait son avis aux journalistes et éditorialistes. Une autre époque...



Jean Phil

https://uploads.disquscdn.c...



Graffitis 5-15

Prochaine étape : Europe 1? Décidément, Lagardère et les médias, ce n'est vraiment pas ça du tout. Le coup d'envoi des "festivités" fut donné à partir de la Bérézina de La Cinq au début des années 1990, magnifique et irremplaçable chaîne qui a laissé des milliers d'orphelins d'un âge d'or télévisuel aujourd'hui hélas révolu... Comment aurait été TF1 sous la férule de Hachette si l'ultra favori n'avait pas perdu au printemps 1987 face à l'outsider Bouygues?



erwan

Non.
Certes A.Lagardère n'a pas hérité des gènes de capitaine d'industrie légués par son père.
Certes Europe1 sans dynamique est confronté publiquement au problème profond de la radio que d'autres camouflent. Il est pourtant général. Pour une fois la station devance ses concurrents.
Mais Europe1, bien plus que ParisMatch ou le JDD, est le coeur du groupe. J'imagine mal Lagardère se séparer d'une telle image de marque qui reste influente en pleine révolution numérique même si elle coûte pour le moment.



Jon75

Ce n'est pas par rapport à une chaîne sur le canal 5 ?



La Sardine

Oui mais n'oublions pas que le père a bien faillit couler l'Empire au début des 90's avant qu'un miraculeux contrat à Taïwan (je crois) ne sauve le groupe.



Charles Dudule

Tout cela peut aller vite dans le business...Alstom transport qui était sois-disant mourant a des commandes dans le Monde entier pour 43 milliards d'euros et le site du creusot a du boulot garanti jusqu(en 2035 et Lagardère du temps du Père était un fleuron français et est devenu ...plus grand chose...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
TV
"Surprise sur prise !" de retour sur France 2
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
TV
"On n'est pas couché": la dernière saison ?
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
TV
Le casting de "Friends" réuni pour un épisode évènement
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour "20h30 le samedi"
TV
Audiences samedi: le rugby profite au JT de France 2, record historique pour...
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand show de l'humour"
TV
Audiences: "The Voice" leader devant France 3, retour en hausse pour "Le grand...
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Vidéos Puremedias