Lagardère se sépare de sa branche sport

Partager l'article
Vous lisez:
Lagardère se sépare de sa branche sport
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
Le groupe d'Arnaud Lagardère est engagé dans un processus de recentrage de ses activités.

Lagardère tire un trait sur ses activités dans le sport. Le groupe, piloté par Arnaud Lagardère, a fait savoir qu'il a reçu une offre de rachat de la part de H.I.G Capital, un fonds d'investissement américain, pour 75% du capital de Lagardère Sports, sa filiale spécialisée dans le marketing sportif, la gestion d'événements, la gestion et la négociation de droits médias ou encore la représentation d'athlètes. Ce projet de cession valorise l'entité, dont le chiffre d'affaires était de 438 millions d'euros en 2018, avec un effectif permanent de 1.497 personnes, à hauteur de 110 millions d'euros.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

Douloureux revers

Le groupe Lagardère indique que la cession va se traduire dans les comptes par "une dépréciation estimée entre 210 et 240 millions d'euros". Selon Lagardère, cette dépréciation "reflète notamment la résiliation unilatérale du contrat avec la Confédération Africaine de Football". En effet, la Confédération africaine de football a résilié, début novembre, le contrat qui confiait à Lagardère Sports la gestion de la CAN jusqu'en 2028. Une décision que le groupe avait fermement contesté en jugeant la résiliation "illégale, abusive et non fondée". Dimanche, le groupe a d'ailleurs annoncé avoir "initié une procédure d'arbitrage d'urgence devant la Chambre de Commerce Internationale de Genève".

Ce n'est pas le premier revers essuyé par Lagardère dans le sport, perçu à l'origine par Arnaud Lagardère comme un "relais de croissance" pour le groupe. En juin 2018, Lagardère Sports avait ainsi perdu les droits audiovisuels et marketing, qui étaient déjà en sa possession, de la Confédération asiatique de football (AFC), pour la période 2021-2028. Dès 2012, le ciel s'était sérieusement ennuagé sur l'aventure sportive de Lagardère. À l'époque, le groupe avait procédé à une dépréciation d'actifs de l'ordre de 900 millions d'euros. Avant la parte de la CAN, Lagardère s'était rapproché au printemps de l'américain Wasserman Media Group. À l'époque, selon "Le Figaro", la valeur de la transaction, qui n'a pas abouti, était estimée entre "222 et 267 millions d'euros".

La branche médias vendue à la découpe

Le projet de cession de Lagardère Sports n'est pas une surprise. Le groupe est engagé dans un recentrage de ses activités autour de Lagardère Publishing et de Lagardère Travel Retail. Lagardère s'est ainsi déjà séparé de toutes ses activités dans la presse, cédant notamment "Elle", "Télé 7 Jours" et "France Dimanche" à Czech Media Invest, la structure de Daniel Kretinsky. Par ailleurs, le site Boursier.com a été cédé au groupe Le Parisien - Les Echos. Lequel, avec Canal+, a également mis la main sur Mezzo. Mais c'est le groupe M6 qui a récupéré le gros des activités télé de Lagardère en rachetant Gulli, Canal J, Tiji ou encore MCM.

Le prochain désengagement attendu côté médias concerne Lagardère Studios. Mise en vente depuis plusieurs mois, la branche de production audiovisuelle de Lagardère n'a pas encore trouvé preneur. Selon "Les Echos" en novembre, c'est Fabrice Larue qui tiendrait la corde pour ce rachat. Des rumeurs de vente de Virgin Radio et RFM, les deux radios musicales du groupe Lagardère, reviennent par ailleurs régulièrement. En revanche, une cession d'Europe 1, actif clé de Lagardère News avec "Le JDD" et "Paris Match", a toujours été formellement démentie.

l'info en continu
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
TV
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des "Petits meurtres d'Agatha Christie" sur France 2
TV
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des...
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les débordements" de Cyril Hanouna dans "TPMP"
TV
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les...
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6 nouvelles recrues de la troupe ?
TV
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6...
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la campagne de LFI utilisant l'image Nathalie Saint-Cricq
TV
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la...
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre ma chanson 'Popcorn salé'"
Interview
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre...