Laurent Bignolas à la tête de "Télématin" : "Je comprendrais très bien qu'on change en septembre"

Partager l'article
Vous lisez:
Laurent Bignolas à la tête de "Télématin" : "Je comprendrais très bien qu'on change en septembre"
Laurent Bignolas dans "Village médias" sur Europe 1 © Dailymotion
Celui qui a pris la suite de William Leymergie depuis l'été dernier n'est pas sûr de retrouver la présentation de "Télématin" à la rentrée prochaine.

Le remplaçant bientôt remplacé ? Laurent Bignolas présente depuis l'été dernier et le départ de William Leymergie pour C8 "Télématin" sur France 2. Le journaliste a pris une journée de congés pour répondre à l'invitation de Philippe Vandel dans "Village médias" ce matin sur Europe 1. Interrogé sur sa reconduction à la tête de la matinale à la rentrée prochaine, Laurent Bignolas a fait part de ses doutes, assurant qu'il n'avait encore rien signé à l'heure actuelle. "On ne m'a toujours pas dit si je serai là" en septembre, a-t-il assuré, avant d'ajouter : "Je comprendrais très bien qu'on me dise 'on change'. Moi ça ne me gêne pas ça".

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

"Nos places ne nous appartiennent pas"

Face à l'étonnement de son interlocuteur, Laurent Bignolas a précisé sa pensée. "J'estime que dans le service public, et à la télé comme à la radio, nos places ne nous appartiennent pas. On ne fait que remplacer quelqu'un et on est fatalement, un jour, remplacé. Et puis quand on a d'autres passions, d'autres envies, qu'on sait vivre, ce n'est pas un problème", a-t-il estimé en évoquant son propre cas.

Philippe Vandel lui a alors rappelé la phrase restée célèbre de la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, qui avait affirmé qu'elle voulait en finir avec la télévision d'homme blanc de plus de 50 ans. Et justement, Laurent Bignolas a confié avoir évoqué le sujet plusieurs fois avec elle sur le ton de l'humour en lui demandant si elle ne s'était pas trompée au moment de le choisir comme titulaire de "Télématin". "Oh, ça ne va pas recommencer !", lui aurait-elle rétorqué. "Elle a levé les yeux au ciel en rigolant", a révélé Laurent Bignolas.

Si le journaliste n'était pas reconduit à la présentation de "Télématin" à la rentrée, par qui pourrait-il être remplacé ? Par Damien Thévenot, son joker depuis le mois de février ou par un autre journaliste ? Les paris sont ouverts. puremedias.com vous propose de revoir le passage de l'animateur au micro d'Europe 1.

Laurent Bignolas
Laurent Bignolas
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
Laurent Bignolas incapable de présenter "Télématin" à cause d'une extinction de voix
Crise à "Télématin" : Laurent Bignolas dénonce une campagne de dénigrement
Laurent Bignolas sur la crise à "Télématin" : "J'ai débarqué dans une équipe qui en partie ne voulait pas de moi"
Voir toute l'actualité sur Laurent Bignolas
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias