Laurent Blanc : "Désolé, on n'accepte pas les questions des chaînes du groupe Canal+"

Partager l'article
Vous lisez:
Laurent Blanc : "Désolé, on n'accepte pas les questions des chaînes du groupe Canal+"
Laurent Blanc boycotte Canal+ © Dailymotion
Samedi soir, lors de la conférence de presse suivant la finale de la Coupe de la Ligue, Laurent Blanc a sèchement boycotté une question d'un journaliste Canal+.

Laurent Blanc tient parole. Samedi soir, à l'issue de la victoire du PSG en finale de la Coupe de la Ligue face à Bastia (4 buts à 0), l'entraineur du club parisien a observé à la lettre le boycott des journalistes de Canal+ et d'iTELE.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Lors de la conférence de presse qui a suivi le match diffusé samedi soir sur France 2, l'ancien champion du monde a été interrogé par un journaliste de la chaîne cryptée. Sans attendre la fin de la question, Laurent Blanc s'est alors tourné vers un des attachés de presse du club. Celui-ci a sèchement éconduit le journaliste : "Désolé, mais on n'accepte pas les questions des chaînes du groupe Canal+".

Canal+ responsable de la suspension de Zlatan ?

Vendredi soir, dans un communiqué commun, le Paris-Saint-Germain et l'Olympique de Marseille avaient annoncé le boycott de la chaîne cryptée ainsi que de sa filiale iTELE jusqu'au 30 mai prochain, date du dernier match de la saison. Les deux clubs avaient prévenu que cette mesure s'appliquerait "quels que soient les lieux et les circonstances (interviews, conférences de presse, etc.) à leurs joueurs et leurs staffs professionnels soumis à une forte pression engendrée par les enjeux de fin de saison".

Cette sanction intervient alors que des caméras de Canal+, présentes dans le tunnel emprunté pour rejoindre la pelouse depuis les vestiaires, ont saisi des images qui ont provoqué cette semaine les suspensions de Zlatan Ibrahimovic pour le PSG et de Dimitri Payet pour l'OM par la Commission de discipline de la LFP. Le joueur suédois a ainsi été suspendu pour quatre matchs après ses propos à l'issue de la défaite du PSG face à Bordeaux le 15 mars dernier. "En quinze ans, je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG", s'était emporté l'attaquant du club de la capitale, avant de présenter ses excuses dans une vidéo.

De son côté, Dimitri Payet a écopé d'une suspension de deux matchs, après s'en être pris verbalement à l'arbitre lors du match opposant le club marseillais à l'Olympique Lyonnais le 15 mars dernier. Agacé par une décision de l'arbitre, il avait été surpris en train de hurler "On s'est fait niquer, enculer !".

A lire également sur puremedias.com

> Hervé Mathoux : "On veut montrer la réalité de la Ligue 1, pas la réinventer en mode Bisounours"

Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias