Le CSA met à mal le rachat de Direct 8 par Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Le CSA met à mal le rachat de Direct 8 par Canal+
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

D8.
D8. © DR
Oui au rachat par Canal+ de Direct 8. Mais avec un contrat de mariage ultra-contraignant imaginé par le CSA.

Oui au rachat par Canal+ de Direct 8. Mais avec un contrat de mariage ultra-contraignant. Le CSA devrait transmettre dans les prochains jours un avis à L'Autorité de la Concurrence sur le rapprochement entre la chaîne cryptée et les chaînes du groupe Bolloré, révèle LePoint.fr aujourd'hui. Dans l'absolu, le gendarme de l'audiovisuel ne s'oppose pas à cette union mais suggère des conditions qui "rendent le deal inutile" note notre confrère.

À lire aussi
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur l'environnement
Business
"2050Now" : "Les Echos - Le Parisien" lance un nouveau média numérique sur...
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent l'histoire de leur tube dans le premier podcast de Purecharts
Business
"Face A" : Jenifer, Matt Pokora, Indochine... Les stars de la chanson racontent...
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
Business
"5 ans de plus !" : Canal+ diffusera la cérémonie des Césars jusqu'en 2030
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" : Comment (et pourquoi) les médias affinent leurs stratégies pour mieux connaître les internautes
Business
"On ne demande pas à quelqu'un qu'on croise dans la rue de nous épouser !" :...

A chacun ses programmes

Pour préserver la concurrence de la force de frappe du groupe, le CSA suggère par exemple pour l'acquisition des programmes "deux centrales d'achat distinctes", avec des gouvernances différentes. Pour contraindre la chaîne cryptée à ne pas co-acheter des programmes, les Sages proposent "deux comptabilités distinctes" ou, pire encore, un rattachement de Direct 8 non pas à Canal + mais à Vivendi, sa maison-mère. Même suggestion pour les régies publicitaires : malgré le poids plume de Canal+ sur le marché, le CSA s'oppose à toute synergie. En clair, pas question pour la chaîne cryptée de proposer aux annonceurs des offres couplées Canal+/Direct 8. Lors du rachat de TMC et NT1 par TF1, le gendarme de la concurrence avait par exemple interdit à la filiale de Bouygues de rapprocher TMC Régie (qui commercialise les écrans publicitaires de TMC et NT1) avec TF1 Publicité.

D'autres recommandations mettent à mal le deal, comme "l'interdiction de préfinancer des films pour le payant et le gratuit ou bien en nombre limité, interdire le gel des droits et encadrer leur durée, imposer une limite aux budgets des films, rendre accessible aux concurrents le catalogue des films Studiocanal" note Le Point. Autre contrainte, les achats par Canal+ de programmes premium (séries, fictions) avec une deuxième fenêtre de diffusion sur Direct 8 seraient strictement encadrés. Pour préserver TF1 et M6, très friands de séries américaines. Pour "Desperate Housewives" par exemple, Canal+ possède les droits pour la télévision payante en première exclusivité mais c'est M6 qui offre la première diffusion gratuite aux téléspectateurs.

Entraves

Déjà, en avril, l'Autorité de la concurrence avait émis des réserves quant à ce mariage. "Dans le cadre de l'examen du dossier, et à la suite d'une première consultation des acteurs du marché, l'Autorité considère que l'opération soulève des doutes sérieux d'entraves" expliquait-elle dans un communiqué. Ces recommandations du CSA, si elles sont adoptées par l'Autorité de la Concurrence, risquent de porter un coup d'arrêt à ce chantier stratégique. Et ce alors que depuis quelques mois et dans le plus grand secret, Canal+ constitue la grille des programmes de Direct 8. Elle a par exemple débauché Cyril Hanouna, écarté Jean-Marc Morandini ou encore acheté le format "The Amazing Race".

Canal+
Canal+
Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares
"B.R.I." : Canal+ a débuté le tournage de la saison 2 de sa série d'action, Vincent Perez et Léa Catania ("Avatar") débarquent
"Validé" : Canal+ annonce (enfin) le tournage de la saison 3 de la série de Franck Gastambide
"Terminal" : Canal+ annonce la date de diffusion de sa série avec Jamel Debbouze
Voir toute l'actualité sur Canal+
Autour de Canal+
  • CNews
  • C8
  • Le grand journal de Canal+
  • Thierry Ardisson
  • Bruce Toussaint
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Yann Barthès
  • Michel Denisot
  • Audrey Pulvar
  • Le petit journal
  • Nicolas Canteloup
  • beIN Sports
  • Salut les Terriens !
  • Maïtena Biraben
  • Antoine de Caunes
l'info en continu
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un éliminé surprise
TV
"Koh-Lanta" : Conseil rocambolesque avec trois colliers d'immunité sortis et un...
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic
TV
"La Recrue" : TF1 annonce la diffusion d'une nouvelle série avec Thierry Neuvic
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de Paris 2024
Radio
RMC : Deux champions de handball rejoignent la radio pour les Jeux Olympiques de...
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans "Les Grosses Têtes"
Radio
"On est dans la team Inès" : Laurent Ruquier clame son soutien à Inès Reg dans...
Euro 2024 : Smaïl Bouabdellah, commentateur sur Amazon Prime Video, rejoint M6 pendant la compétition
Sport
Euro 2024 : Smaïl Bouabdellah, commentateur sur Amazon Prime Video, rejoint M6...
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends stratégiques", des noms circulent déjà pour la remplacer
Presse
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends...