Le marché du disque sauvé par le streaming ?

Partager l'article
Vous lisez:
Le marché du disque sauvé par le streaming ?
Pascal Nègre, président d'Universal Music.
Pascal Nègre, président d'Universal Music. © Abaca
Selon Pascal Nègre, PDG Universal, "avec le streaming, la musique va revenir à son niveau d'avant la crise".

Tous les voyants sont au vert pour Universal Music, la maison de disques de Louane, Kendji Girac, Fréro Delavega ou encore Nekfeu. En 2015, la major a réalisé 45% de part de marché en France, grâce au succès de ses artistes, se félicite Pascal Nègre, son PDG, dans une interview au Figaro. "Nous avons augmenté notre position dans un marché qui a continué de baisser. Ceci grâce aux succès (des artistes) de 'The Voice' (...) et à notre positionnement très porteur sur la musique urbaine (...) C'est très important de repérer les talents et de les développer. Sur les dix qui ont émergé l'an dernier, tous venaient d'Universal", explique-t-il.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique

Bientôt 12 millions d'utilisateurs

Après plusieurs années de disette, le marché du disque repart donc à la hausse. Et la baisse en volume ces dernières années se compensera selon lui par les nouveaux modes de consommation de la musique, notamment le streaming. "En France, il y a plus de 3 millions de personnes qui utilisent le streaming, soit 5 % de la population. C'est le seuil qui déclenche un marché de masse. Il va donc y avoir un effet boule de neige et nous pouvons espérer qu'il y aura 4 millions de clients fin 2016. En Suède, le pays le plus avancé, on constate que 20% de la population sont déjà abonnés à des offres de streaming", analyse-t-il. Selon les estimations de Pascal Nègre, il y aura bientôt 10 à 12 millions d'utilisateurs de services comme Deezer, Spotify ou encore Apple Music. Un niveau qui permettrait de rééquilibrer un marché déprimé en raison du piratage.

Le streaming rentable dès 1.000 écoutes

Le streaming est rentable pour Pascal Nègre, 1.000 écoutes représentant la vente d'un album alors que 1.000 vidéos vues d'un clip sur YouTube déclenche une rémunération d'à peine 0,50 euro pour une major. A ce jour, le streaming représente 20% du marché global pour Universal mais l'ensemble de la musique numérique devrait peser 90% du marché dans quelques années. Soit la mort annoncée du CD physique.

Le succès du streaming provient des abonnements (environ 10 euros par mois) ou des services inclus dans des offres des fournisseurs d'accès à Internet. "La nouvelle génération a compris que les artistes doivent manger et qu'il faut payer leurs oeuvres pour cela", estime Pascal Nègre. L'emblématique patron de la major saura dans les prochains jours s'il est renouvelé à la tête d'Universal. C'est Vincent Bolloré, propriétaire de Vivendi, qui doit décider de son avenir.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Choco

Voila, merci pour le résumer. Les artistes ne gratte pas grand chose sur le streaming, c'est du vol !



Mars one

le Streaming audio est bien pour les radio et webradio
le Streaming me sert a écouter l album si il est bien ou pas et d'acheter le CD ou le wav
je vois pas comment on peu charger les musiques sur un baladeur mp3



norbertgabriel

Ce qui montre bien la valeur qu'il attache à ce produit de grande consommation... CQFD !



norbertgabriel

La réalité des chiffres, pour les créateurs, selon les organismes professionnels,

"Dans la réalité cette fois, les ayants droit touchent en moyenne 0,0001 euros par écoute gratuite (financée par la publicité) et entre 0,002 et 0,004 euros en flux payant, financé par les abonnements. « Les artistes ne touchent pas assez dans le cadre d’une écoute gratuite », reconnait Simon Baldeyrou, directeur général délégué du groupe Deezer. Ces écoutes, financées par la publicité, sont un produit d’appel pour « vendre » un abonnement payant, indique-t-il.
(...)

En 2014, les revenus issus du « streaming » sont « majoritaires » à 55 % dans les revenus numériques (et en hausse de 34 %, là où le téléchargement baisse de 14 %), même si selon le Syndicat national de l’édition phonographique, la majorité des revenus proviennent toujours « du bon vieux CD ou du vinyle »."

Source Pierre Breteau Le Monde.

Ces chiffres montrent que les marchands, les distributeurs captent la grosse majorité des revenus, et que les créateurs sont les cocus de l'histoire.



norbertgabriel

Explique nous comment les créateurs sont rémunérés, chiffres "objectifs" à l'appui ...



norbertgabriel

Va expliquer à un bulot qui se prend pour un expert ...



norbertgabriel

La logique du profiteur, un peu parasite, mais qui acceptera sûrement de bosser gratos au nom de cette gratuité générale.



norbertgabriel

Les rappeurs pour la plupart se foutent un peu de leur public en disant ça, offrir leur musique, ils l'offrent comme un produit d'appel pour faire du bizness avec autre chose, des fringues, des machins ou des trucs, des produits dérivés, et là, pas de cadeaux aux fans, passez monnaie !



norbertgabriel

C'est le point de vue des majors, donc des grands commerçants, mais qu'en est-il des artistes ? Il me semble qu'il n'en parle pas beaucoup ce bon monsieur Nègre.
Pour la mort du CD, il y a quelque chose qui semble lui échapper, les amateurs de musique classique, d'opéra, ne passeront jamais au streaming.
Ensuite ça pose aussi le problème des archives, quand j'ai un CD avec livret, j'ai une masse d'infos qui resteront disponibles, pas sûr que j'ai le même service avec la streaming. Nègre est un commerçant, qui a le même raisonnement que tous les marchands (ou ceux qui en sont au raisonnement de bulot genre quantité=qualité) mais j'aimerais bien avoir le point de vue d'artistes qui ont les chiffres exacts de leur rémunération .
Et puis un album, c'est souvent une construction cohérente dans le contenu et l'ordre dans lequel est organisée l'écoute, ce n'est pas qu'un empilement aléatoire de morceaux. Dans un concert, un artiste met en scène ses chansons dans un ordre précis, un album c'est pareil. Je ne sais si le streaming respecte ces critères artistiques, mais je suis tombé une fois ou deux sur des écoutes d'albums (sur youtube) coupés par des pages de pub, c'est insupportable.



TikTak

Non.



fred-fredouille2

"Soit la mort annoncée du CD physique".

Oh ! comme j'ai rit. On nous a déjà fait le coup dans les années 80 avec le vinyle !



Dito

oui tout à fait ; de l'économie locale en quelque sorte... ;)



Danièle Sala

"L'album ET la scène : fromage ET dessert ;)" Et ça va souvent ensemble, beaucoup de chanteurs qui s'auto-produisent vendent leurs albums à la sortie des concerts . .



Dito

Juste une question : Tu n'a RIEN acheté en musique concernant Black M ?



TikTak

Et encore, j'ai pas d'abonnement streaming et je le vis bien.

L'écoute est libre via un ordi.
T'es juste obligé d'être en aléatoire quand t'utilises l'appli, mais bon, même quand je téléchargeais pas très légalement j'étais déjà en aléatoire. Mes 1 300 titres de ma playlist vivent très bien en aléatoire.



TikTak

Tout porte sur cette phrase : "Le streaming ne devrait servir qu'à découvrir des artistes dont on achèterait ensuite les oeuvres"

Sous entendu, on est obligé d'acheter ensuite ce qu'on écoute en streaming si on aime !!!



Dito

oui je suis assez d'accord, c'est un fait.
Les nouvelles générations sont plus habituées au gratuit concernant la musique.
C'est vrai que je dois faire partie d'une portion de gens qui préfèrent encore posséder la musique qu'elles écoutent.
Et en format de qualité si possible.



Mlle_N

Pour appuyer ton 3eme point: cela me rappelle la polémique Taylor Swift qui a refusé de mettre son dernier album sur les sites de streaming. Certains rappeurs avaient répondu en disant que même s'ils comprenaient, ils ne pouvaient pas faire la meme chose car contrairement a elle dont la fanbase a les moyens d'acheter un CD non dispo en streaming, une partie de leur fanbase était tres pauvre mais tres consommatrice de musique, et donc un abonnement en streaming leur permettait d'accéder a plus d'artistes vs des CD qui reiendraient beaucoup plus chers et qu'ils n'auraient pas acheté.



Mlle_N

Je pense qu'on est passé dans une économie de location; la majorité n'a plus forcément envie de posséder mais plutot de consommer sur l'instant, d'ou les sites de streaming qui ont le vent en poupe. Cela se retrouve aussi dans d'autres secteurs: l'essor des locations de voiture, le leasing, etc etc. J'avais lu pas mal de bons articles dans la presse économique a ce sujet.
Apres certains seront toujours attachés a la possession (via un CD ou un fichier MP3) et c'est bien, mais cela va surement devenir la minorité. Les artistes commencent déja a se rémunérer ailleurs. C'est un secteur qui n'en a pas fini de muter.



Mlle_N

Oui il a en effet changé son fusil d'epaule ^^ Mais bon, y a que les c** qui ne changent pas d'avis :)



Dito

"Bravo !" à quoi ?

Avant de vociférer essaie de comprendre ce que tu lis.

Fais comme tu veux, achète ou streame si tu veux, mais il n'y a pas QU'UNE façon d'écouter/acheter de la musique.`
Je ne fais que donner mon avis. Libre à toi de faire comme tu veux.



TikTak

Et comme ça les jeunes qui sont de grands consommateurs de musique et qui n'ont pas le moyen de se payer des singles à 1€29 ou des albums à 10€ retourneraient vers l'illégal, fini l'énorme manne d'argent que représente le streaming (et encore on est qu'au début), et hop appauvrissement de la musique et de l'accessibilité à la musique.
Bravo !

Evidemment que les artistes doivent être rémunérés, et on voit que depuis le développement du streaming, ça va mieux pour le monde musical, parce que c'est le meilleur compromis qu'il soit. J'écoute ma pub McDo sur Spotify entre un Black M et un Stone & Charden et le tour est joué !!!



TikTak

Beaucoup trop oublient que :

1. Le streaming ce n'est pas UNE écoute si la musique plait, mais plusieurs, ce qui fait vite grimper la jauge.

2. Certains qui écoutent en streaming, vont acheter ensuite le single ou l'album : coup double.

3. Et surtout. Le public du streaming est majoritairement un public qui téléchargeait illégalement ou qui n'achetait aucun single. Or avec le streaming ça permet aux artistes de toucher des sommes qu'ils n'auraient jamais touché par le passé. C'est bénéficiaire pour tout le monde.
Je n'ai quasiment jamais acheté un single ou un album de ma vie. Je peux te dire que vu ma consommation de streaming et vu le nombre de pub que j'écoute sur Spotify, j'ai largement contribué à un marché dont je n'aurais versé aucun centime sans ce mode d'écoute.



Dito

L'album ET la scène : fromage ET dessert ;)
Le streaming ne devrait servir qu'à découvrir des artistes dont on achèterait ensuite les oeuvres ... En tout cas c'est comme ça que je le vois.
Personnellement, j'écoute sur deezer des nouveautés qui pourraient me plaire, et dans ce cas, je vais sur Qobuz faire des emplettes (téléchargement légal) et aussi en boutique pour de la musique bien physique.



Sheka

Si plus personne ne veut payer pour de la musique, tout ça s'effondrera un jour..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 3 au 9 août 2019
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus fort que "Stuber"
Box-office
Box-office US : "Spider-Man" toujours leader devant "Toy Story 4", "Crawl" plus...
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à 22h55 le mardi 6 août sur M6
TV
"Le Monde secret" : Après un mauvais démarrage en prime, Bastien Cadéac bascule à...
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
SVOD
"13 Reasons Why" : Netflix supprime la scène du suicide de son héroïne
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
TV
"Un jour, un générique" : "Le Juste Prix"
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna Noguerra ce soir sur TF1
Programme TV
"Stars tout-terrain" : Christophe Dechavanne emmène Jean-Marc Généreux et Héléna...
Vidéos Puremedias