Le succès du film "Intouchables" irrite Libération

Partager l'article
Vous lisez:
Le succès du film "Intouchables" irrite Libération
Le film "Intouchables" avec Omar Sy et François Cluzet.
Le film "Intouchables" avec Omar Sy et François Cluzet. © DR, Gaumont Distribution
Dans "Intouchables ? Ben si", Libération décrypte à sa manière le succès populaire d'un film "bisounours" avec Omar Sy et François Cluzet.

L'unanimité critique n'existe pas en matière de cinéma. Et le film "Intouchables", salué par les journalistes de bon nombre de médias n'y échappe pas. Près de quinze jours après sa sortie et 4 millions d'entrée plus tard, le film est en passe de devenir un "phénomène de société". A tel point que JT et journaux s'interrogent depuis une semaine sur les raisons du succès de ce long-métrage réunissant Omar Sy et François Cluzet. Ce matin, c'est au tour du quotidien Libération d'apporter son décryptage. Dans "Intouchables ? Ben si...", le quotidien étrille point par point le succès populaire de cette comédie sociale "bien pensante" et "bisounours" d'Eric Toledano et Olivier Nakache.

À lire aussi
Arnaud de Courcelles va devenir directeur général de BFM Business
TV
Arnaud de Courcelles va devenir directeur général de BFM Business
"Taupe" russe au cabinet de Le Drian : L'ex-patron de la DGSE revient sur ses déclarations à "C dans l'air"
TV
"Taupe" russe au cabinet de Le Drian : L'ex-patron de la DGSE revient sur ses...
"C politique" brusquement interrompue par un "incident technique" sur France 5
TV
"C politique" brusquement interrompue par un "incident technique" sur France 5
"America's Got Talent" : L'émission interrompue après un grave accident
TV
"America's Got Talent" : L'émission interrompue après un grave accident

Rien ne trouve grâce aux yeux de Bruno Icher, Gérard Lefort et Didier Péron, auteurs du papier. Une histoire vraie ? "Des centaines d'autres films trouvent dans cette formule magique la légitimité indiscutable de leur propos (...) On est donc aimablement priés, un flingue émotionnel sur la tempe, de s'attendrir sur la situation respective des deux personnages" écrivent nos confrères. Autre point d'irritabilité, le rapprochement entre un riche impotent et un pauvre souriant, une "fable abolit la méfiance qui règne entre classes sociales et la remplace par un mélange de bonhomie et de sans-gêne".

"Une morale a géométrie variable"

Libé flingue tous azimuts les clichés du riche et du banlieusard matraqués dans le film. François Cluzet et Omar Sy, "un aristo à foulard Hermès et un gaillard à gros bras en jogging Adidas". La fille de Philippe, "archétype de la gamine gâtée-pourrie qui ne respecte personne". Driss, un dur qui "baisse la tête devant maman quand elle lui dit qu'il est un vilain garçon". Les journalistes dénoncent cette "morale à géométrie variable, assaisonnée de leçons de vie" qui "est évidemment un ressort efficace pour tous et n'importe qui, car chacun veut la loi pour les autres et la liberté pour soi."

Le quotidien épingle aussi l'offense faite à la culture dans le long-métrage : art contemporain, musique classique, opéra, littérature. "Tout cela dit au nom du parler banlieue, du parler d'en bas, du parler incorrect, tous synonymes du parler vrai. Qui n'est pas du tout le fantasme d'un parler minoritaire, mais un parler dominant fustige Libé. Le film ne parle pas le français, il parle le TF1 en première langue et le Canal + en option travaux pratiques". Enfin, Libération se moque des réactions enflammées des téléspectateurs à la sortie de la projection. Ces micro-tro' dithyrambiques qui remplissent les sujets télé consacrés au succès du film. Ou "la dictature de l'émotion comme cache-misère de l'absence totale de pensée". Un "enfumage" relevant "d'un marketing qui, bien au-delà d'un film, infeste la production culturelle majoritaire et son commentaire et fait pousser sa mauvaise graine dans le champ de la politique."

> L'intégralié de l'article (Libération, accès payant)

Omar Sy
Omar Sy
Omar Sy signe un accord avec Netflix pour plusieurs films
"Lupin" : La série Netflix avec Omar Sy sortira en janvier 2021
Netflix : Omar Sy incarnera Arsène Lupin dans une nouvelle série
"Le Prince oublié" : Michel Hazanavicius embauche Omar Sy et Bérénice Bejo pour son nouveau film
Voir toute l'actualité sur Omar Sy
Autour de Omar Sy
  • Eric Judor
  • Ramzy Bedia
  • Marilou Berry
  • Eric et Ramzy
  • Fred Testot
l'info en continu
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une relance de Sonia Mabrouk
Radio
"Tout est faux dans ce que dit Éric Zemmour ?" : Bruno Le Maire agacé par une...
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et les islamistes
Justice
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et...
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour "diffamation" contre "Le Monde"
Justice
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour...
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
SVOD
"Mixte" : Pas de saison 2 pour la série française d'Amazon Prime Video
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au quotidien en six ans
Presse
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au...
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond à une lanceuse d'alerte
Internet
"Les accusations contre Instagram sont fausses" : Le PDG de Facebook France répond...