Le visa d'exploitation de "La vie d'Adèle" annulé par la justice

Partager l'article
Vous lisez:
Le visa d'exploitation de "La vie d'Adèle" annulé par la justice
<p>Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, les deux héroïnes de "La vie d'Adèle"</p>
Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, les deux héroïnes de "La vie d'Adèle" © Abaca
La Cour administrative d'appel de Paris demande au ministère de la Culture de réexaminer le visa.

Dans sa décision rendue publique aujourd'hui, la Cour administrative d'appel de Paris demande à la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, de "procéder au réexamen de la demande de visa" dans les deux mois du film "La vie d'Adèle". Le ministère a annoncé son intention de faire appel. La cour a estimé que "plusieurs scènes de sexe présentées de façon réaliste, en gros plan" étaient "de nature à heurter la sensibilité du jeune public".

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : &quot;A bras ouverts&quot; leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

La ministre de l'époque Aurélie Filippetti "ne pouvait, sans commettre d'erreur d'appréciation" au regard de la loi "accorder un visa d'exploitation comportant une interdiction limitée aux mineurs de 12 ans", estime la Cour. Le film d'Abdellatif Kechiche, Palme d'Or du Festival de Cannes en 2013 raconte la relation mouvementée entre deux jeunes femmes jouées parAdèle Exarchopoulos etLéa Seydoux et comporte plusieurs scènes de sexe.

Interdiction aux mineurs

C'est l'association Promouvoir, proche des milieux catholiques traditionnalistes, qui a saisi la justice. Elle estime que le film devrait être interdit aux moins de 18 ans. En première instance, elle avait été déboutée de sa demande d'annulation de visa du film.

L'association, menée par l'avocat André Bonnet, est habituée des procédures de ce genre contre les films. Elle entend protéger les mineurs contre la violence et la sexualité au cinéma. Déjà, elle avait obtenu le retrait de "Baise moi" de Virginie Despentes en 1999 et la classification interdit aux mineurs pour "Love" de Gaspard Noé cet été, interdit aux moins de 16 ans à l'origine.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de nomination
TV
Présidence de France Télévisions : Le CSA précise le calendrier et la procédure de...
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
TV
Coronavirus : Arte déprogramme sa soirée du 3 mars
Premières séances : &quot;Dark Waters&quot; plus fort que &quot;Judy&quot;, Arnaud Ducret et Michaël Youn faibles
Cinéma
Premières séances : "Dark Waters" plus fort que "Judy", Arnaud Ducret et Michaël...
Eric Cantona revient avec &quot;Le Voyageur&quot; le 19 mars sur France 3
Programme TV
Eric Cantona revient avec "Le Voyageur" le 19 mars sur France 3
&quot;Le bureau des légendes&quot; : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec Mathieu Kassovitz
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ partant pour une saison 6 de sa série avec...
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de &quot;Télématin&quot;
TV
Coronavirus : Laurent Bignolas écarté provisoirement de "Télématin"
Vidéos Puremedias